Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 14:24

MENU PRINCIPAL : 

Présentation d'AXIALMEDIA.

 

Puis voir plus bas:  

 

 Editos perso 2012-2013.

 Editos perso 2011.

 Editos perso 2010.

 Editos perso 2009.

 Editos perso 2008.

 Editos réalisés à partir de citations, d'extraits choisis - Année 2008.


Bienvenue sur le blog Axialmedia, dédié à l'exploration de la conscience et à la connaissance de Soi. Ou plus précisément,  à la connaissance du Moi qui fait obstacle au Soi, car le Soi est inconnaissable par le mental. Une approche holistique à travers des articles, des partages, et des informations à la fois personnelles et collectives. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, un peu de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser l'éveil et le rappel de notre véritable nature. Mais surtout une approche de l'éveil dans l'esprit NON DUEL d'Un Cous en miracle: radicale et sans concessions.

Tout les mots que vous lirez sur ce blog sont à la fois VRAIS et FAUX:  Vrais s'ils éveillent en vous un bien-être de l'esprit, une aspiration à la libération de l'âme, faux s'ils engendrent  incompréhension, refus ou révolte.  La vérité ultime est à l'extérieur des mots, et à l'intérieur du coeur. La vérite est UNE, la même pour tous, mais accessible par une infinité de chemins...

 

Ce blog sans prétentions,  a été crée au départ pour partager des informations, des connaissances, des réflexions personnelles, avec ceux et celles qui s'éveillent à la spiritualité, qu'elle soit "nouvelle" (nouvel âge ou new âge),  traditionelle (Théosophoe, Gnose, Kabbale...), ou non-duelle (Advaita). Dans tous les cas, un monde fascinant avec ses grandes idées mais aussi ses pièges, ses illusions, ses complexités inutiles et ses tromperies. Il s'est orienté plus spécifiquement vers la non-dualité depuis 2008.

 

C’est une vision évolutive et assez libre que je propose ici (laissant en ligne des anciens articles avec lesquels je ne suis plus forcément en phase, pour constater justement cette évolution) . Une approche parfois terre à terre, parfois très métaphysique, qui peut dérouter. Bref, une manière de vivre l’éveil parmi tant d’autres, axée sur la convergence et l'intégration des idées.  Ce blog, par sa polyvalence et sa volonté synthétique, s'adresse notamment aux personnes qui commencent leur recherche dans ce domaine sans forcément disposer du temps nécessaire pour faire le tour de tout ce qui existe "sur le marché",  notament sur le web.

 

En effet, jusqu'à un avenir récent , le chercheur curieux n'avait pas accès facilement à beaucoup d'informations sur les manières alternatives de penser, de vivre, de croire. Les ouvrages traitant du sujet étaient peu nombreux et peu médiatisés. Nous  sommes aujourd'hui passés d'un extrême à un autre:  les livres abondent, mais aussi  les sites internet, les blogs et les forums. Ceux-ci mettent à disposition une masse prodigieuse d'informations, parfois de grande qualité (articles, livres complets à télécharger, infos, channelings...). Il n'est pas facile de se retrouver  dans cette jungle ou chacun défend, le plus souvent de bonne foi d'ailleurs, son opinion, SA vérité. 

Le discernement et l'esprit ouvert sont donc conseillés, y compris à travers ce blog dans lequel je tenterais de garder ces valeurs à l’esprit dans mes analyses et mes commentaires (ce qui n'est pas une mine affaire !). Le but de n'est pas de noyer l'internaute d'informations, mais de séléctionner pour lui ce qui me parait, en toute subjectivité bien sur, le plus significatif et le riche de sens pour qu'il poursuivre ensuite ses propres recherches sur la base de quelques notions clefs. Je m’efforcerais à travers ma démarche de garder un certain recul et un oeil critique pour ne pas proposer le dernier article qui circule sur les forums sous pretexe qu'il est "nouveau", mais rester intègre par rapport à ma démarche, en tant que témoignage sincère de mon parcours d'éveil.


L'objectivité  n'existe pas bien sûr, et ce que je crois vrai ne le sera certainement pas pour tout le monde, heureusement d'ailleurs. Et ce que je pense vrai aujourd'hui sera sans doute différent de ce que je croirais vrai demain : peut-être plus complet, plus précis, plus large...ou simplement différent...La recherche de la vérité est un chemin sans fin, tout comme notre évolution. Yvon Mercier, un éveillé canadien définit avec sagesse la vérité de cette manière :


" Une vérité, c'est quelque chose d'accepté dans un endroit et un moment donné, par un groupe d'individus précis".


Doit-on rappeller que l'éveil est une affaire personnelle ou chacun doit trouver SON chemin pour accéder à la vérité ? Bien que , et c'est le paradoxe, sans les autres, nous n'irons pas très loin ! car nous sommes tous UN.  Mais dans tous les cas, le chemin doit rester léger et joyeux  , car à quoi bon "savoir" si ce n'est pas pour  mieux "Etre" ? D'ailleurs, un peu de poésie et de littérature auront leur place pour alléger la "sériosité" de certains textes. Recherche d'équilibre toujours...

 

En effet, qu'on songe par exemple à ces vérités qui n'en sont plus : "la terre est plate"...ou "le soleil tourne autour de la terre". Et celles auxquelles beaucoups d’humains se refuse encore à croire : « nous ne sommes pas seuls dans l’univers »…ou : « il existe un monde invisible à nos yeux »…Ensuite, on peut penser qu'il existe UNE vérité universelle qui transcendante toutes les vérités perçue par nos sens trompeurs et c'est bien vers quoi je veux tendre ici, notamment avec la promotion de certains enseignements non-duels.

 

La spécificité d'Axialmedia, au dela de s'adresser à tout internaute francophone,  réside aussi dans son volet régional "centre-est" pour tout ce qui concerne les manifestations, salons, conférences et infos locales. Il s'agit en l'occurence de la région rhône-alpes, de la franche-comté et la suisse romande. (zones d'ailleurs particulièrement actives  dans les domaines de l'eveil et de l'alternativité). Je reste a l'écoute de tous ceux habitant la région et souhaitant organiser des rencontres de partages d'idées. 

 

Toutes les remarques, suggestions et commentaires et questions sont bienvenus pour enrichir Axialmedia dans un esprit de partage et certaines rubriques y sont dédiés. Le site est mis à jour environ toutes les deux semaines. Je vous souhaite donc d’agréables visites dans ce blog à idées, même si l'habillage et le désign sont plutot sommaire. Le fond est donc clairement privilégié à la forme... car comme le  temps, il devient précieux.  

 

Bonne visite et n'hésitez pas à laisser des commentaires.

 

Christalain.

(Présentation "reliftée" le 12/6/11) .

 

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 20:30

 

 


Edito du 1er avril 2014

      

Pas d'article ce mois-ci. Comme prévu, je suis très pris par de lourds travaux de rénovation dans mon domicile. Il faut savoir parfois déposer le costume d'intellectuel poético-philo-méta-psycho-spirituel pour revêtir le bleu de travail et sortir la caisse à outil. C'est une forme de polyvalence dont je ne suis pas mécontent et qui participe à la notion de « verticalité » qui m'est chère : Les pieds bien ancrés dans la terre, et la tête dans les étoiles, si possible celle du pur esprit. De plus, cette phase « matérialiste » de ma vie permet d'effectuer un nettoyage, une purification au sens propre comme au figuré. Par exemple, j'ai « décloisonné » un étage entier de ma demeure pour former un seul espace (un symbole du retour de l'unité après les séparations en petites « pièces »). Un volume considérable de vieux matériaux a été évacué, et tout ce qui était en bois a été brûlé. Ce fut une grande joie de voir partir en fumé tout ce que cette maison avait emmagasiné de négativité, de vieux souvenirs douloureux. Mais aussi les instants de drame captés par les murs et autres planches poussiéreuses. Bref, une occasion de s'alléger, et ne garder que le meilleur : les instants de joie, d'amour, de paix qui ont été également vécus entre ces murs. Une occasion aussi de voir les "échecs" passés d'un autre œil. La maison n'est-elle pas le meilleure symbole de notre être en mutation ? Du moins de notre marionnette incarnée...

Christalain

 

 

 

 

 1er février 2013 -                                         Voici une belle chanson mais qui pourrait être, d’un certain point de vue, un hymne à l’ego. En effet, qui peut vouloir « Tout et son contraire » ? , et donc rester condamné à ne pas le trouver dans ce monde ? Dès que notre JE obtient ce qu’il a tant désiré, cela ne le rend pas heureux plus d’un instant. Sa quête repart vers toujours plus, toujours mieux, toujours différent. La parole christique qui énonce « Cherches et tu trouveras » concerne notre monde intérieure, la quête de la vérité et de la paix dans l’esprit, pas la recherche effrénée du plaisir dans le monde de la matière. Ici-bas, l’ego murmure « Cherches et ne trouves pas ». La phrase « Je veux tout et son contraire » ne vous rappelle-t-elle pas la pensée auto-interrogative du fils de Dieu lorsqu’il ne connaissait que l’état d’unité avec Dieu : « J’ai déjà tout, mais est-il possible d’avoir plus que Tout ? le Tout peut-il avoir un contraire ? Puis-je aller jouer de mon côté, hors du Tout ? ». Ainsi pris forme la petite idée folle qui nous conduira à la célèbre chute dans le rêve lourd de la séparation. Cette chanson est une façon de la célébrer encore et pour certains d'y croire encore et encore. La tentation est certes si grande… Christalain

 

 

 

 

 

 

 

30 décembre 2012 - Le pardon est une idée en vogue et l’on pourrait s’en réjouir, mais de quel pardon parles-t-on ? Que penser du pardon "officiel" de personnes chères qui en fait refusent tout contact avec vous et ne veulent plus entendre parler de vous ? Le pardon se passe certes dans l’esprit, mais il a des effets secondaires dans la forme qui en reflète la sincérité. Le pardon authentique est un miracle qui transforme notre perception et donc notre attitude. Il nous fait voir les êtres comme des soleils aimants et aimables, y compris ceux ou celles qui ont semblé nous conduire au fin fond d’une nuit douloureuse. La question n’est pas de savoir qui peut pardonner ainsi car tout le monde a connu au moins une fois dans sa vie cet état de grâce ou la paix et la joie se mêlent dans une vision indescriptible vide de rancoeur. La question est d’interroger notre désir de vivre de tels instants de plus en plus souvent, jusqu’à qu’ils deviennent notre état d’Esprit habituel (le rêve heureux dont parle le Cours en Miracles). Une telle transformation de la perception s'opère à travers un long processus volontaire et de plus en plus conscient.

Christalain

 

 

 

 

 

 

Ours des neiges3 février 2012 - Puisque le thème de mon article du mois est lié au symbolisme, je poste dans cet édito une drôle de photo prise dans les forêts du jura il y a une dizaine d'année. Je suis tombé dessus il y a quelques jours en triant des papiers et l'avait complètement oubliée. C'est un bon exemple du fonctionnement de notre esprit créateur de symboles. En elle-même, aucune forme ne signifie quoi que ce soit en ce monde, c'est nous qui lui donnons un sens en fonction de tous nos filtres mentaux. Si au moment de voir une forme particulière nous désirons y projeter un sentiment ou une idée, on parlera alors de signe, de symbole qui nous est adressé par Dieu. (Ou de coïncidence pour les athées). Or, nous avons tout inventé, et cet ours fourbu qui s'avachit sur un frêle sapin est uniquement dans mon esprit. Il a l'air pourtant si vivant ! A l'époque, j'ai du penser qu'à la sortie de l'hiver, il était temps de me reposer, ou être moins ours, ou plus chaleureux , ou moins statique ? Toutes les interprétations sont possibles, mais bien des saisons se sont écoulées et depuis ce cliché , « J'ai fondu au soleil... ». voilà en tout cas ma traduction actuelle...

Christalain  

 

 

 

 

 

Edito du 1er novembre 2013 :  "Nabilla n'avait pas de culotte"      

   

Nabilla avait-elle ou pas une culotte lors d'une récente émission TV ? Etait-ce calculé ou le fruit d'une maladresse de plus de la part de la jeune bimbo inconsciente ? La belle affaire. "Voici" sur quoi se sont affairés les médias - et pas seulement de type "water-closer" - ces dernières semaines. Mais Mon Dieu, Allô quoi ! A quoi en sommes-nous réduits pauvres humains avides d'images pas si croustillantes. Il n'y a donc rien de plus important dans nos vies que de scruter l'entrejambe de mademoiselle sur des vidéos raccoleuses ? Le plus drôle, c'est la schizophrénie de ces médias qui n'assument pas leur voyeurisme et leur course à l'audimat. Ainsi, ils surfent sur la vague Nabilla, profitent de son éphémère succès pour "faire du tirage", mais n'oublient pas de rabaisser systématiquement la belle parvenue: "c'est une courge, une quiche, vulgaire et creuse, sans cerveau et sans talent" (pour résumer). C'est ce qui s'appelle une projection de culpabilité refoulée. Le syndrôme "idôle bouc-émissaire". En fait, Nabilla joue parfaitement sa partition d'écervellée naïve et sexy (son script !). A supposer que l'audace et la confiance en soi soient des talents – ce que je crois – alors oui elle a du talent au moins dans ce domaine. La preuve, n'importe qui ne peut pas arriver à en faire autant. "Un con qui marche vaut 10 intellectuels assis" dit le proverbe. J'ai envie de l'accommoder ainsi : "Une belle idiote (ou la jouant) qui montre ses fesses a sans doute une vie plus palpitante qu'un rat de bibliothèque à la libido poussièreuse." Alors je dis bravo Nabilla, fonce ! Continue de mettre en perspective le néant intersidéral qui caractérise les loisirs cul-turels de tant d'êtres humains mais aussi l'hypocrisie des journaleux. Tu dér-anges et c'est pourquoi on te méprise tout en te désirant. Tu est vraiment... culotée !

Christalain – Tous-Saints 2013

 

 

 

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 20:20

 

5 Novembre 2011 - Le 28 octobre est (enfin) passé, et qu’est-ce qui a changé ? Pas grand-chose finalement, en tout cas extérieurement, comme prévu d’ailleurs. Il y a bien « saut quantique », mais c’est comme si celui-ci s’étalait tout au long de l’année 2011, et n’avait rien à voir avec un brusque changement coïncidant avec la fin du Calendrier MAYA (version Calleman-Lungold). La fin octobre ne marque qu’une balise de plus, une simple marche d’escalier parmi les nombreuses que l’on a pu vivre ces dernières années. Nous sommes en accélération constante au niveau de la conscience et celle-ci n’a pas l’intention de s’arrêter en même temps que le calendrier. Pour justifier cet absence de tout évènement particulier autour de cette date, les intégristes du C.M. prétendent que les changements formels s’étaleront sur des semaines, des mois, des années… bref, comme cela s’est passé jusqu’à maintenant ! Rien de nouveau donc sous le soleil. Au lieu de guetter les moindres signes apocalyptiques, nous ferions mieux de gérer notre apocalypse intérieure, celle qui crée le triste monde que nous voyons. On se demande quels nouveaux arguments vont trouver les new-ageux pour nous focaliser sur une autre date, une autre attente, une autre spéculation, et ainsi nous éloigner de notre vérité intérieur. « Et si le 21 décembre 2012 était la bonne date ? » Voilà à quoi s’attendre. Ce qui est sûr, c’est que Lungold avait vu juste an parlant de l’irrépressible avènement de l’INTEGRITE, tant envers les autres qu’envers nous- même. Ceux qui continueront de s’y opposer farouchement vont se briser comme du verre à l’avenir. Calendrier MAYA ou pas, voici venir le temps d’une relative transparence et d’une certaine forme de vérité… On est loin du réveil collectif façon Cours en miracle, mais l’humanité pourrait déjà, dans les prochaines années, passer d’un cauchemar à un rêve moins difficile, c’est déjà ça de pris… Mais la transition va être… douloureuse.

Christalain

 

 

 

 

 

 8 octobre 2011 - Qu’il soit doux ou passionné, brulant ou apaisant, calme ou intense, l’amour humain n’est pas le problème, l’amour humain n’est pas la maladie. La passion du coeur n’est pas à fuir, cela est de toutes façons impossible. Le seul problème est de ne pas voir où cet amour, en tant qu’échelle, veut nous conduire avant qu’il ne s’éclipse encore et encore de notre vie, ne laissant que vide, regrets et amertume. Il veut pourtant nous emmener vers une bien plus haute version de lui-même: l‘amour spirituel fait de joie, de liberté et de paix sans fin. Et l’amour humain reviendra « nous harceler » tant que l’on n’aura pas franchi le point où il nous est demandé d’y renoncer. Mais pour y renoncer, « le lâcher », il faut préalablement le tenir dans la main, dans le cœur et le vivre dans toute sa violence avec le regardant tel qu’il est vraiment avec les yeux de l’Esprit. Le Cours en miracle appelle cela : transformer la relation particulière en relation Sainte…

Christalain                                   

 

 

 

 

    2 Juillet 2011 - A quoi bon suivre un chemin spirituel si c’est pour ne pas être heureux ? " . C’est le genre d’objection que j’entend (ou sous-entend) parfois de la part de personnes qui croient ne pas l’avoir emprunté (Nous sommes TOUS en chemin). Comme s’ils pensaient qu’arpenter le chemin en conscience devait garantir le bonheur, mais ça ne fonctionne pas comme ça… Pour caricaturer, l’esprit ne passe pas de l’agitation, du mal-être à la paix directement, il doit d’abord connaître la guerre complète en lui-même, l’arrogance extrême du mental-ego, le paroxysme de l’agitation.  Qui trouve agréable de nettoyer, à quatre pattes,  sa maison de fond en comble, encombrée, encrassée et remplie de toile d’araignées ?  Personne. Qui trouve agréable de se faire arracher une dent gâtée ? ou enlever une tumeur cancéreuse? Personne. Alors oui, il y a des caps à  franchir, très douloureux, et qui pourraient faire croire à notre entourage que l’on s’est égaré dans une voie sans issue. Je confirme que non, ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui est le chemin, du moins à certaines étapes clefs de la déconstruction de l’ego. Certains indices m’indiquent que je ne fais pas fausse route avec la non-dualité, mais que le gardien du seuil est  intransigeant sur le nécessité d’abandonner complètement tout attachement à quoi que ce soit  de terrestre, et plus encore « d'humain », car nous sommes bien plus qu'humains. Ne croyez pas les bisounours new-age, ni les intellectuels ronflants de la néo-non-dualité. Un jour ou l’autre, il faut descendre au charbon, tout au fond de la cave, et voir l’horreur des fondements de  l’ego en face, pour les dépasser, et ça fait mal, très mal. Mais au bout du compte, après le nettoyage définitif .

Christalain

 

 

 

 

11/02/2011 : Aujourd’hui 11 février 2011 commence, d’après J.Calleman, le 9ème et dernier  inframonde de l’un des Calendrier Maya : « l’inframonde universel ». Enfin l’occasion de savoir si le saut quantique du précédent inframonde (galactique) entamé le 3 janvier 1999 était un accident, une coincidence, ou un événement programmé par le très haut et prévu par ce calendrier. 1999 a été une grande année charnière dans ma vie. Voyons si 2011 sera de la même « vaine », c’est bien possible en ce qui me concerne, et vous ? En tout cas, cette date du 11-02-2011 ne manque pas d’éveiller la curiosité. En plus d’initialiser cet ultime inframonde, c’est aussi  un palindrome numérique 1102/2011, suggérant un renversement, un point pivot. Enfin, il se trouve que, comme par hasard, sur notre bon vieux calendrier grégorien, le 11 février correspond à la fête de « Notre dame de Lourde ».  Non-dualité oblige, j’avais pris quelque distance par rapport à la « Calendriémayamania », mais je garde cependant un œil curieux et ouvert sur les changements du monde de la forme (illusoires) en corrélation éventuelle avec ce modèle calendaire. Dans quelques mois, nous pourrons déjà avoir une petite idée sur la pertinence infirmée ou confirmée de ces marches d’escaliers censées nous élever vers une nouvelle ère. On se contenterait déjà bien d’un nouvel air…

Christalain

 

 

 

 

 

14/01/2011: Il est rare que je prenne la « plume » pour un simple fait d’hiver, mais j’ai trouvé emblématique de cette époque « apocalyptogène » l’interprétation qui a été faite de la mort massive d’oiseaux en divers endroits du monde récemment. Il faut voir tous les prophètes de malheur se réjouir de ce signe évident de fin du monde, un de plus disent-ils... Ils croyent que cela mettra un terme définitif à leurs problèmes... Certains d’entre eux nous ressortent même leur HARP pour rejouer quelques notes de l’éternelle rengaine conspirationniste qui nous mènera à la 3ème guerre mondiale. Ce génocide aérien s’est déjà pourtant produit dans le passé mais notre mémoire est …« volatile » !  Apparitions diverses, spirale bleue de Norvège, lampadaires pris pour des ovnis, tout est bon pour entretenir un climat anxiogène auprès des foules.  Celles-ci demanderont d’elles même toujours plus de sécurité, plus d’interventionnisme, plus de soumission à l’autorité « mère », et conséquemment moins de liberté.  Il est vrai que certains faits extraordinaires laissent à penser que ce monde ne tourne plus rond : Rendez-vous compte, il a neigé à Paris en hiver !  En fait, cette planète n’a jamais tournée bien rond et elle n’a pas été crée pour cela. Il faudrait déjà que l’esprit de ses habitants tourne rond lui lui-même !  Les adeptes de l’âge d’or peuvent espérer encore longtemps avant de se la couler douce. Les oiseaux tomberont encore de nombreuses fois du ciel, comme nous le faisons à chaque instant en donnant crédit à ce monde.  Celui-ci n’a pas fini de « battre de l’aile » avant de disparaître pour de bon, tel un mauvais rêve…

Christalain

 

 

31/12/2010 : On vous souhaitera de multiples choses très classiques et pas toujours sincères pour la nouvelle année : prospérité, santé, amour, bonheur. Pour ma part, je ne vous en souhaiterais qu'une seule : Rester connecté aussi souvent que possible à la guidance de l’Esprit afin qu’il vous prête sa vision plutôt que celle de l’ego. Une vision juste, non pas pour agir de manière juste, mais pour évaluer de manière saine ce qui arrive dans le film de votre vie... puis pardonner ou remercier. C’est seulement de cette vison juste que découlera une paix durable, préambule à la  connaissance intérieure qui libère.  Je nous souhaite donc la plus claire des guidances pour 2011, qui ne sera probablement pas  plus facile que  2010, sur tous les plans. Logique, nous vivons non pas la fin des temps, mais la poursuite du temps de la grande accélération céleste… Alors prions pour la nouvelle année !

 

"Notre Père"  version Christalain

 

Notre Père, qui es aux Cieux, uni au Christ, ton Saint fils,

Que ton nom soit célébré, Que ta paternité soit reconnue.

Que ton règne vienne  dans nos esprits otages d’un rêve.

Que ta volonté de nous re-joindre soit faite car c’est aussi la nôtre,

Sur la terre qui disparaitra pour nous rappeler au ciel,

Comme au ciel qui connaît déjà la félicité de l’unité.

Donne-nous aujourd’hui l’aide de ton Saint guide,

Pardonne-nous d’avoir cru au péché de la séparation

Comme nous pardonnons à tous nos frères innocents,

Et ne nous soumet pas à la tentation de la culpabilité,

Mais délivre-nous de l’ego, de l’erreur originelle.

Amen

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 20:10

 

31 décembre 2010 : Que se passe t-il en cette fin d’année ?  S’il fallait la qualifier en un mot, je dirais : électrique. A travers certains articles, il m’est arrivé de déclarer que ces histoires d’énergies, de portails, de configurations astrologiques, de pleines lunes ou d’éclipses  représentaient  surtout des prétextes pour se dédouaner de notre pleine responsabilité « personnelle » au sujet de notre état émotionnel. Je le pense toujours mais j’aimerais nuancer mes propos. Plus nous nous sommes extraits du « rêve », moins nous sommes atteints en effet par tout ce qui  semble venir de « l’extérieur ». Mais le fait d’être encore touchés par certains mouvements énergétiques « collectifs » est probablement l’indice que nous sommes encore bien immergés dans le rêve. J'avoue que ce raz-de-marée de fin 2010 est d’une puissance rare et il semble bien global. Je croyais que ne pas dormir,  prendre des décharges électriques en touchant des objets,  être poursuivi par une mélancolie tenace, ne concernait qu'une minorité.  Or, en discutant à droite et à gauche, je vois que beaucoup des personnes sont concernées par ces symptômes, qu’elles soient ouvertes ou pas à la « spiritualité ». Le bon côté de la chose, c’est que l’on se sent moins seul, associé étroitement  à la « filialité humaine ». Le "mauvais" coté, pour l’ego en tout cas, c’est l’obligation de constater à quel point on est encore prisonnier du rêve, et guerre plus avancé que nos frères et soeurs d'infortune. C’est finalement logique : l’oignon de l’ego, plus ou moins épluché a toujours la même apparence, et la « libération  perceptuelle » est totale ou n’est pas. Une raison de plus pour rester humble et ne pas se croire « plus avancé » parce que l’on suit une soi-disant « voie spirituelle ». La pleine lucidité sur la condition humaine est un long préambule avant l’extraction de cette même condition… « Dans la patience vous posséderez vos âmes » disait le sage…

 

Christalain

 

 

 

22 Octobre 2010 : Oyez, Oyez…C’est la journée de l’unitude dimanche 24 octobre 2010, sous l’impulsion de l’Humanity’s team…Une initiative destinée à promouvoir  le « nouveau » (ha bon ?) paradigme de l’interconnexion globale, le « Nous sommes tous UN ». Sans aucun doute une bonne occasion de se retrouver entre adeptes d’une terre fraternelle et de festoyer. Ça ne peut pas faire  de mal, et à vrai dire ça ne fera pas grand chose. La journée mondiale de la paix a t-elle éradiqué la guerre ? la journée de la femme a t-elle sensiblement amélioré sa condition ? D’une façon générale, prier pour sauver la terre, ou la guérir, c’est croire qu’elle est extérieur à nous, et donc renier le concept de l’unitude, soit-disant non-duel …de quoi devenir schizophrène !

 

Selon le véritable enseignement non-duel (notamment le fameux hoponopono)  il n'y a rien d'autre à faire que de méditer et prier pour la paix en soi-même, tout problème et tout conflit extérieur n'étant que la projection de ce qui se passe en nous-même. (Rappel : il y a un seul esprit à guérir ). « Un grand homme sait que ses ennemis sont les ombres de ce qu’il rejette » disait Lao tseu.  Et si nous parvenons chacun à incarner  dans notre pensée et notre attitude quotidienne un peu de cette paix que nous désirons voir dans le monde, alors le conflit et la guerre disparaîtront, enfin. Autant dire qu’il y a encore du travail ! Que ce genre de  célébration oeuvre pour la paix et l’unitude est certes déjà plus opérant que militer contre la guerre. La nuance est importante. Mais la paix et l'unitude se pensent à chaque instant de chaque journée, pas une fois dans l'année. 

 

Christalain

 

 

 

 

Afficher l'image en taille réelle9 avril 2010 -  Dire qu’un enseignement est « non-duel » ne suffit pas pour le qualifier parmi les nombreuses voies d’éveil. En effet, et c’est un comble, il y a plusieurs « non-dualismes » ! Malgré certaines ressemblances avec d’autres écoles en vogue actuellement, je ne vois vraiment rien qui soit comparable au Cours en miracles. Beaucoup de ces courants de pensées nous suggère de rentrer en unité avec tout ce qui nous entoure : les personnes, les animaux, les arbres, les cailloux, les genoux, les hiboux…etc.  Or, le Cours part d’un postulat différent : ce monde n’est pas réel, on ne peut pas réconcilier l’illusion et la vérité, et on ne le pourra jamais. L’unité  est de l’Esprit et elle existe depuis toujours, elle n’est pas de la forme, ni du temps, autrement dit du rêve.

 

Un jour, quelqu’un m’a dit : « S’il y a vérité ET illusion, il y a donc dualité ! ». Absolument pas… La vérité ne s’oppose à rien, puisque elle seule existe réellement. La dualité consiste à voir, par exemple, deux mondes réels: la terre et le ciel.  « Il n’y a pas de connexion entre la vérité et l’illusion » est selon moi une des déclarations les plus radicales et les plus difficile à accepter, à intégrer. Pour cette raison, elle est déclinée de multiples manières tout au long du Cours en miracles :  « On ne peut pas voir deux mondes, ou servir deux maîtres différents ». Ou bien encore : « Il n’y a pas de degrés dans les illusions ». Il en est aussi question dans la leçon 99 par exemple  :

 

« Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? L'esprit qui voit des illusions les pense réelles.  Elles ont une existence en ceci qu'elles sont des pensées.  Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l'esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu »

 

Christalain.   

 

 

 

25 février 2010 -  Une occasion de pardon:  la connaissance c’est admettre que l’on ne sait réellement rien dans ce faux monde, la sagesse, c’est de se souvenir de cette connaissance en toutes circonstances. Et ce n’est pas toujours facile. Elle consiste par exemple à ne pas donner son avis si on nous l’a pas demandé. Elle consiste à s’abstenir de critiques bien qu’elles nous paraissent fondées et légitimes. Elle consiste aussi à ne pas réagir aux provocations, et ainsi tirer les enseignements de l'expérience qu'on a choisie: pardonner ce que l'autre ne nous a pas fait. 

Le Cours en miracle fait très peur à l’ego, c’est pour cela que cet enseignement est parfois si violemment décrié. Il est traîné dans la boue sur certains forums, par des personnes ignorantes de son contenu, pauvres en esprit, et riches en jugements. Les étudiants eux-même du Cours y sont insultés. Mais au désespoir de ceux et celles qui pensent attaquer et faire mal, personne ne répond. Voila la sagesse, car réagir à ces attaques serait y donner crédit, de l'importance, et se poser en victime. Or la seule « victime » est celle qui attaque pour projeter tout son désespoir qu’elle ne peut plus contenir en elle. Elle ne fait que s’attaquer elle-même et s’enfoncer dans la séparativité haineuse de l’ego.

De surcroît, elle ne se rend même pas compte qu’elle rend service aux étudiants du Cours en testant leur sagesse, et leur patience. Elle nous permet aussi de "voir" une partie de nous-même non guérie, une croyane en l'indignité d'êre aimé de Dieu. Pour ma part, je ne suis pas encore assez guéri, assez « saint » pour envoyer à chaque fois de l’amour à ces personnes. Mais j'espère l'être suffisamment pour ne pas répondre à ces appels à la guerre, et leur envoyer toute ma compassion et mon désir de paix. C’est déjà ça de pris..., et c’est déjà ça de donné, à défaut de leur décoller la pulpe du fond !

Christalain
  



 16 janvier 2010Réal Haïti show: Chaque fois qu’une grande catastrophe frappe notre planète, c’est un « drame » pour l’homme et une « aubaine » pour l’ego. Qu’il s’agisse d’ouragan ou d’inondation, de guerre ou de tsunami, de tremblement de terre ou de génocide, on assiste souvent à ces débats agités auxquels il n’est jamais vain de participer.  Quelque soit vos croyances, vos idées, il sera difficile de ne pas être attaqué, difficile de ne pas vous défendre et ainsi faire le jeu de l’ego. Si vous êtes plutôt dans « l’action humanitaire émotive », les râleurs diront que vus êtes naïfs, qu’ils en ont assez d’engraisser les dictateurs par leurs dons détournés, qu’on ne peut pas sauver toute la misère du monde, que c’est la fatalité, que le monde est ainsi. Si vous êtes dans le « détachement métaphysique », vous serez un crétin d’intellectuel occidental sans compassion, privilégié et égoïste, indifférent à la douleur du monde. Et si vous êtes partagé ou  mesuré, vous serez un "tiède" qui n'a pas le courage de ses opinions. L’ego adore les clivages, les caricatures, les discussions passionnées et conflictuelles ou chacun se doit d’avoir un avis à défendre, au détriment de la paix. Alors que faire ? toujours ce que l’on croit devoir faire ou penser, du moment qu’on le fasse en conscience, en témoin lucide. Ou pourquoi pas se taire, envoyer un don ET/OU une pensée d’amour ? même si l’on croit que le monde est une illusion, ceux qui sont sous les décombres ou meurent de faim ne le croient pas forcément. Comment le pourraient-il alors qu’ici, dans nos pays riches, nous l’oublions parfois à la moindre contrariété ?

Christalain

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 20:00

31/12/09: Je vous souhaite à tous une belle année 2010. Un changement d’année s’accompagne toujours d’une nouvelle énergie, de nouvelles potentialités, d’une nouvelle marche. Cette année, la marche sera haute. Ce n’est pas une raison pour trébucher, mais au contraire une occasion de se hisser à une version plus élevée de Soi-même, une vision plus grande de la vérité. Les années passent mais les bonnes questions ne doivent pas changer si l’on veut nous-même s’éveiller du rêve.  Qui suis-je ?  Qu’est-ce que je crois ? Qu’est-ce que je veux ? A quoi sert le monde ? Que dois-je pardonner ?….

Christalain 


« Il est en ton pouvoir de rendre cette saison Sainte, car il est en ton pouvoir de faire en sorte que le temps du Christ soit maintenant. Il est possible de faire cela tout d’un coup parce qu’un seul changement de perception est nécessaire, car tu as fait une seule erreur…/…Rends cette année différente en faisant que tout soit pareil ». 
Un cours en miracles. 
 


 

P1000479.jpg18/12/09:  Je suis sur le point de terminer ce livre dont je parle depuis quelques temps. « L’Esprit d’Un cours en miracles ». Je connais certes une satisfaction d’arriver au bout de  ce projet, mais au moment de le finaliser et le rendre « publique », l’ego s’en mêle dans une crise d’indignité/culpabilité surprise. C'est vrai, je manque totalement de recul par rapport à ce travail dans lequel je me suis beaucoup investi et certaines peurs font surface genre : « Pour qui te prends-tu pour triturer le Cours en miracle et en briser l’intégrité originale ? Qui espères-tu intéresser ? Tu ferais mieux d’agir au lieu d’étudier encore… etc ».

Que l’ego ait  « raison » ou « tort » devrait pourtant peu m’importer car ma démarche est sincère et sans arrière pensée. Ce livre s’est plus imposé à moi  que je me suis imposé de l’écrire pour une quelconque reconnaissance. Alors je me dis que même s’il n’ aucune légitimité « publique », même s’il n’aide qu’une personne (moi même ? :-), je n’aurais pas complètement perdu mon temps. Il m’aura au moins aidé à comprendre le Cours plus en profondeur, ce qui me permettra de mieux l’appliquer au quotidien. Pour le reste, et bien nous verrons cela début 2010.. je lâche prise, je lâche prise encore… merci Saint Esprit. 


Christalain




6/11/09
: On dit que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, tant mieux car personnellement, j’ai changé bien des croyances caduques grâce au Cours en miracles, et même celles que croyais inoxydables. C’est le cas du fameux concept de « flammes jumelles » cher au new-âge. S’il a tant de succès,  c’est qu’il est gorgé de toutes les émotions fleur-bleues et romantiques qui nous font tant rêver et semblent conciliable avec l’éveil. En effet, comment ne pas croire en une idée séduisante qui peut faire passer une simple idylle bien « 3D » en une odyssée spirituelle  pour « ascensionner » ? Autrement dit le beurre et l’argent du beurre, et en l’occurrence, le c.. de la crémière en prime.Tout cela grâce à notre élu(e) du cœur, unique. Un seul être sur 7 milliard peut nous combler véritablement et la providence le mettra évidement sur notre route.

 

Je rougis rétrospectivement de tant de naïveté et remercie le ciel de m’avoir ouvert les yeux. C’est bien nos croyances via notre perception qui créent notre réalité. Ainsi, à la première rencontre s’enflamment plus vite encore les cœurs bercés par le concept gémellaire, mais plus rapide aussi sera la chute et la désillusion. C’est le prix de la relation particulière qui s’est prise pour une relation Sainte. Mais un article suivra pour vulgariser tout cela…Bien sur, cela n’empêche pas d’exister des couples « durables » pleins d’amour, d’harmonie d’intensité et de paix, mais nul besoin d’un « illusoire pack F.J prêt à l’emploi » pour cela, il faut surtout un réel travail sur Soi. Je vais pas me faire que des amis en prononçant le mot travail, et pire encore, en remettant en cause le sacro-saint principe de la flamme jumelle,  mais tant pis, c’est le prix de la liberté de dire ce que l’on pense, et de ce que l'on voit  !

 

Christalain



affluence et grippe porcine10/09/09 : A force de matraquage et de propagande médiatique, « les méchants conspirateurs illuminati du nouvel ordre mondial » commencent à parvenir à leur fin, réveiller et exacerber la peur de manière subtile mais profonde chez beaucoup de personnes. Des auteurs bien intentionnés dénoncent cela de manière si affolante (mails, vidéos, articles) qu’ils ne font que jouer leur jeu: ils nous voient déjà tous morts ou en camp de concentration. Je vois aussi des gens  affirmer qu’ils resteront calmes et serein, mais qui se retrouvent décomposés en présence d’éternuements un peu insistants et suspects. Certains jurent que jamais, ô grand jamais ils n’iront se faire vacciner, et pourtant, ils seront les premiers à s’inscrire sur les listes, ainsi est l’être humain coupé de son identité divine, il n’y a là aucun jugement, juste un constat. Toute la question est de savoir quelle proportion de la population cédera à la panique. Plus celle-ci sera importante, plus nos dirigeants pourront imposer la vaccination forcée, synonyme « d’empoisonnement ».  S’il y a trop de résistance, ils ne pourront pas franchir le pas. A titre individuel, il n’y a donc qu’une chose à faire, lâcher prise, chercher le calme et la paix en Soi, et la rayonner autour de soi, il n’y a rien d’autre a faire, mais c’est déjà beaucoup. Montrons à nos frères et sœurs que tout cela n’est pas sérieux, montrons qu’en étant pas de ce monde d’illusion, il est impossible d’en avoir peur. Et par dessus-tout, évitons de juger les soit disant « forces de l’ombre »  et envoyons leur plutôt de la lumière car il n’y a pas d’ombre ailleurs qu’en nous-même. Et ce qui doit advenir adviendra, mais nous aurons rempli notre mission, révéler par notre paix, celle qui est en notre frère. Qu’il l’accepte ou la refuse ne nous appartiens pas…


Christalain




29/05/09 : y a 20 ans, j'avais lu une citation d'apparence anodine dans un magazine. J'en ai oublié l'auteur hélas, mais le contenu m'est resté malgré toutes ces années. J'ai compris pourquoi : elle est profondément vraie, la voici : « Un animal qui s'habitue a tout, voilà selon moi la meilleure définition de l'homme ». J'ai envie d'ajouter : « C'est a la fois son plus grand danger et son plus grand espoir ». En effet, s'il rêve trop longtemps de sa prison terrestre, il risque de la trouver naturelle et même de craindre d'en sortir. Mais d'un autre coté, s'il rêve d'évasion, de joie terrestre, il ne s'en contentera jamais bien longtemps, il s'y habituera très vite. Quel autre choix a t-il alors que de chercher la permanence derrière l'inpermanence ? le durable derrière l'éphémère, la paix derrière la guerre ? l'amour derrière la peur ? la liberté derrière l'aliénation ?. Il cherchera et il trouvera, car c'est la promesse d'un être, dont, par contre,  je n'ai pas oublié le nom, et dont la douce voix de sagesse parvient à mes oreilles  quand, enfin l'esprit calmé, je n'attend plus de réponses...


Christalain  




22/05/09 - "pardon, merci, s'il vous plaît "

Une nouvelle version du O'oponopono ? Peut-être... mais avant tout une simple phrase prononcée récemment par Ségolène Royale dans un discours adressé a l'Afrique. C'est donc, en l'occurrence, un « Ho' penaud, penaud » !    Quelques mois plus tôt déjà, elle avait emprunté cette célèbre réplique biblique : « Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font ».  Bien sur, tout cela est ridiculisé par les médias. On peut se demander en effet si madame Royale n'a pas « pété un câble », et si...elle sait vraiment ce qu'elle fait en prononçant ces mots ? sont-ils hors contexte et maladroits ? Je l'ignore, mais le Saint-Esprit, lui, le sait ! (et il connaît la parabole du semeur).  J'aime à  voir cette incongruité comme un signal, un clin d'oeil amusant,  en dehors de toutes considérations sur sa couleur politique ou ses compétences intrinsèques. On peut ironiser, il n'empêche que ce « message décalé » a sûrement une portée que l'on ignore, justement en raison de son décalage.


Christalain          



15/05/09: Les temps changent ! on le savait déja, mais il semble que le monde animal ne soit pas en reste dans ce gigantesque  saut de conscience qui agite notre planète bleue. Voyez-donc cette video assez incroyable qui illustre peut-être un nouvel épisode de la théorie du 100ème singe. 
Christalain
Adresse video :
cliquez ici :




8/05/09 : Pas d'article perso cette semaine, juste un édito. Pas le temps, pas l'envie, pas l'énergie, pas la capacité, pas la motivation. L'impression que tout est déjà dit et (bien mieux) écrit pour celui qui se laisse guider, puis sait poser son regard et ses oreilles aux bons endroits. Alors à quoi bon  continuer Axialmédia ?  j'envisage d'ailleurs d'arrêter cet été,  sauf événement intérieur ou extérieur  spectaculaire. Il y a pléthore de sites sur le sujet à présent. Bref, le sentiment d'indignité est un des plus tenace qui soit, car relié directement à la culpabilité originelle. Il semble que bien des étudiants de l'Esprit soient dans ce cas. Pourtant, il n'y a pas d'autres choix que d'accueillir cette indignité au lieu de la nier ; cette nullité, cette inutilité qui n'a pourtant rien a voir avec notre nature réelle et commune, notre SOI, si riche de plénitude divine. Il n'y donc  pas d'autres solutions que de laisser remonter l'ombre, sans la juger, mais la regarder calmement et la laisser guérir en douceur par le St-Esprit qui nous tient toujours la main. (voir citation du Cours de la semaine). Encore une fois, il reste à pratiquer encore et encore. Les nuages de la vie peuvent être menaçants et encombrer notre esprit, mais le fond du ciel en lui-même reste inchangé, immobile et serein. Nous ne sommes pas les nuages, mais l'espace qui les contient, nous sommes le ciel et le soleil qui l'illumine...Allez, je retourne à ma « PRATICE » pour dissoudre mes croyances profondes d'indignité et me rappeler mon vrai désir et notre vraie nature... Bon week-end à tous.


Christalain                                                  




1er mai 2009 : P.R.A.C.T.I.C.E !

Voici  un petit outil mnémotechnique que j'ai construit sur la base du fameux R.A.C de Laurent (Repos - Acceptation - Confiance) auquel il a ajouté la Patience.  Dans l'optique de me rappeler la bonne attitude d'esprit en toutes circonstances, j'ai  ajouté quelques notions, toujours dans l'esprit du Cours en miracles. Les 4 premiers symboles pourraient sans doute suffire, mais les 4 suivants peuvent venir en complément une fois que le cap de « l'urgence » est passé, dans un 2ème temps. Bien sur, ce « pack » doit toujours être enveloppé dans l'incontournable couple « ATTENTION- INTENTION » pour fonctionner efficacement. Je partage cet outil ici pour ceux que cela intéresse :

 

Patience

Repos

Acceptation
Confiance

Tolérance  (non-jugement)

Intégrité (cohérence, honnêteté)

Compréhension (ouverture d'esprit)

Empathie (bienveillance, gentillesse)

Christalain




 20-03-09 : La propagande médiatique semble redoubler d'intensité ces dernières semaines, et ne fait pas dans la dentelle. L'autre jour, on apprenait au journal télévisé, par l'entremise du médecin-guignol de service que le jêune était forcément une pratique dangereuse et irresponsable, et que des établissements proposaient des cures à base de soupe ou de jus de fruits à des prix exhorbitants, donc, le jêune est forcément une arnaque. Une caricature de plus pour nous encourager à manger la m... industrielle, qui elle, bien sûr est saine, c'est à mourir -non de faim- mais de rire . Dès le lendemain, ils remettent le..."couvert ": Le Père rebelle qui avait élevé ses 2 enfants dans une ferme isolée dans la montagne est, je cite le journaliste: « une sorte de gourou adepte des milieux alternatif » , tout ça parce qu'il mangeait bio et éduquait lui-même des enfants sans les envoyer à l'école...Bref, un dangereux anarchiste sectaire à ne surtout pas imiter. On croit rêver...et ça tombe bien car c'est le cas, vivement le réveil...


Christalain





20-02-09 : Qu'est-ce que l'émotion ? Au fond,  ne fait-elle pas  que traduire de manière plus dense la qualité de nos pensées les plus éthérées, elle est un amplificateur, et donc un révélateur. Elle utilise ce médiateur qu'est l'eau : mi-fluide  mi solide pour faire un pont entre le subtil et l'épais, en attendant que l'on comprenne totalement le subtil. L'émotion, ce n'est jamais que de l'eau dans tous ses états :  un torrent de larmes,  une effusion de sang, un  joyeux ruisseau ou le miroir scintillant d'un étang immobile reflétant la paix. Le royaume des émotions est un champ polychrome contenu entre deux frontières qui s'appellent  « Rose pêche » et « Rouge sang. » .Un nuancier servant à colorer nos expériences pour les vivre avec une pleine intensité.

 

Christalain




13-02-09 : ercredi dernier,  je me suis brusquement réveillé d'un rêve assez pénible. Machinalement, j'ai regardé l'heure : il était 3h14...Je me suis alors dit qu'il était temps de sortir de cette situation onirique qui allait...de mal en Pi ! :-)   En effet, on m'avait volé ma voiture, une voiture toute neuve de surcroît, acheté 3 jours avant. Ce type de rêve étant assez récurrent chez moi, je me suis souvent posé la question de la signification, non pas de la voiture (un symbole assez classique en lui-même), mais du vol de voiture plus précisément. Plusieurs interprétations sont possibles, mais j'ai pensé à l'une d'elle qui pourrait peut-être vous intéresser si vous faites ce genre de rêve.  L'auto étant un symbole du Moi, de la personnalité (par opposition au Soi), il pourrait s'agir d'une réaction de l'ego qui exprime sa peur de disparaître, la peur de perdre sa soi-disant (fausse) liberté, son statut social devant la volonté du Soi de prendre les commandes. D'ailleurs, le rêve exprimait la possibilité de me faire indemniser en totalité par mon assurance « tout-risque », une façon d'exprimer qu'il n'y a aucune perte et que l'énergie du moi (l'auto) est convertible en argent (liquidité = énergie), pour une autre orientation.  Pourquoi pas...A voir...

 

Christalain





6-02-09 : La théorie du réchauffement climatique a pris un coup de froid. Malgré une campagne médiatique officielle aussi intense que pathétique, une partie au moins de la population qui fait l'effort de s'informer par les canaux alernatifs se rend bien compte que quelque chose ne tourne pas rond, et pas seulement dans le climat. Il faut  entendre chaque soir les présentateurs(trices) TV nous sortir tous les soirs les mêmes boniments « réchauffés » : « luttons ensembles contre le réchauffement par nos bonnes actions ». Il faut voir ces docu-fictions ridicules prétendant savoir quel climat régnera en 2050, alors qu'on ignore celui qu'on aura l'année prochaine. Mais les chiffres sont têtus : Si la propagande insiste sur les événements allant « dans le bon sens » (le sien : genre, " voyez la canicule en Australie"), elle omet honteusement toutes les anomalies récurrentes de températures négatives  cette année aux USA, au Canada, en Europe, en Sibérie...ect. Il s'avère que la température moyenne  mondiale tend à décliner depuis 10 ans  après un pic à la fin du siècle dernier. En fait, il semblerait surtout que le climat devienne de plus en plus instable et extrême, mais dans le froid autant que dans le chaud. Pourquoi continuent-ils alors de nous prendre pour des crétins ?  Tout simplement pour ne pas perdre la face, pour continuer à justifier le paiement des éco-taxes,  et poursuivre cette manœuvre de culpabilisation des masses : « les catastrophes climatiques, c'est de VOTRE faute ! ». Peu importe, tout cela ne durera... « qu'un temps », et surtout, qu'il soit un peu plus chaud ou un peu plus froid, un rêve reste un rêve, préoccupons-nous surtout d'en prendre conscience.

 

Christalain





23-01-09 : L'autre porte : Tous les matins, depuis des années et des années, tu fais le même trajet pour te rendre à ton travail. Tu traverses les mêmes rues, les mêmes trottoirs, et tu pousses la même porte de la même société. Pourtant, juste à coté, tout près, existe une autre porte que tu n'as peut-être jamais remarqué. Elle est certes discrète, d'allure banale, à l'abri d'un porche, ou coincée entre 2 vitrines qui captent toute ton attention. Si tu pouvais, une fois, briser l'automatisme généré par toutes ces années qui ont figés tes gestes et ton regard. Si une fois tu pouvais faire ce même trajet en plein conscience, dans la ferme volonté de croire en un autre monde. Alors tu remarquerais cette porte qui a toujours été là, tu la pousserais, curieux, et tu verrais...un autre décor, un autre champ de vision. Ainsi débuterait un irréversible processus de changement en toi. Cette porte est dans ton esprit, tu peux ouvrir cette porte, et changer de pensées, changer de vie...


Christalain





9-01-09 : Une foule massée devant un rideau de fer depuis des heures, dans la nuit et le froid glacial. Puis, comme le rideau,  le jour se lève, d'abord de quelques dizaines de centimètres. Mais déjà déferle une marée compacte composée d'humains hirsutes qui  se jettent à plat ventre, se bousculent, se marchent dessus pour s'engouffrer dans le magasin.  Ces gens sont-ils des affamés en quête de nourriture ? Sommes-nous dans l'union soviétique de la guerre froide ? Non, nous sommes en France en 2009, pour l'ouverture des soldes...Encore un symbole de l'homo-consommatus qui a  perdu toute dignité, tellement conditionné par le credo phare de la société de « con-somation ». : « J'achète donc je suis ». Ceci étant dit, si j'essaye de rester cohérent avec ce que m'apprend le Cours, le fait que je sois tombé « par hasard » sur ces images m'indique que quelque part, dans mon esprit, il reste au moins une petite tendance à l'achat compulsif que je dois finir de conscientiser, et  me pardonner cette idée de manque tout comme je dois la pardonner chez qui je la vois.

 

Christalain



 

2-01-09 : Voici quelques-unes de mes « bonnes résolutions » pour l'année 2009, mûries au cours de l'année précédente. Je les partage en vous souhaitant beaucoup de lumière, de joie et de paix. Ces seuls attributs vous garantiront alors la santé, l'abondance, l'amour et la concrétisation de vos souhaits restés trop longtemps inexaucés. Vive 2009, année des révélations.

 

« Je demande à Dieu l'inspiration, la vision et la clairvoyance afin d'être juste dans mes pensées, juste dans mes paroles, et juste dans mes actions. Que mon Intention soit la plus élevée possible, que mon Attention soit la plus intense possible, que mon retour à la source soit ainsi le plus rapide possible. J'entend chaque jour davantage la voix de mon soi divin qui me guide, me conseille, me rassure, me soutient, m'encourage, et dans lequel je me confond graduellement. »

 

Christalain

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 19:52

12/12/08 :Existe t-il un danger de voir le « Cours en miracles » se « new-agiser » ? je le pense sincèrement. Dès que l'on s'éloigne quelques temps du texte, qui est radical, sans concession et absolument cohérent, nos ego à l'affût ont tendance à chercher quelques accommodements, compromis et autres déviations sous prétexte de souplesse et de tolérance. Le phénomène est d'autant plus subtile (et donc sournois) qu'il s'appuie parfois sur des enseignements type « new age »  similaires en apparence seulement : notions d'unité, de fraternité, de filiation divine...ect. De plus, la mise en application de ces ersatz  étant loin d'être aussi exigeante  que celle préconisée par le Cours (cf. le livre d'exercice), la tentation de la  facilité pourrait faire croire à certaines personnes qu'elles ont tout compris de l'essence du Cours après avoir lu quelques résumés de ce cours, ou des textes soit disant inspirés de ses principes...Le processus est long et demande un travail de la conscience à chaque instant, mais ce genre d'avertissement est politiquement incorrect sur les forums...Que chacun donc fasse son expérience... tout est parfait !
Christalain




31/10/08 : La G.R' Attitude : L'Attitude de Grand Remerciement se déclenche spontanément de plus en plus souvent à mesure que l'on progresse sur le chemin de retour à Dieu. Ou plus exactement, lorsqu'on dissipe progressivement le voile qui nous empêche de voir que l'on est déjà arrivé, puisque l'on est jamais parti réellement du ciel. C'est une sensation quasi-physique dans laquelle le cœur se gonfle de reconnaissance et remplit notre poitrine de bien-être. On réalise, dans un cercle vertueux de pensée, que non seulement Dieu existe, mais qu'il ne nous a jamais abandonné, même au plus fort de la tourmente. Si cela avait été le cas, nous aurions depuis longtemps tous sombré irrémédiablement dans un cercle vicieux d'auto-destruction. La GR'Attitude est une forme de prière qui nous rapproche toujours plus près du Père et de sa voix, qui nous enseigne la voie. Vivre la GR'ATTITUDE , ou tout simplement...vive la GRATITUDE
Christalain



24/10/08 :  «Tu es là pour servir, pas pour te servir». - Sœur Emmanuelle
 


Bienvenue au ciel Soeur Emmanuelle, bienvenue chez toi. Tu as préféré partir avant que la misère des lointains pays ne te rattrape, quelle injustice cela aurait-été. L'abbé Pierre qui t'as devancé fera partie de la grande famille qui t'accueillera là haut,  tu pourras y prendre un repos bien mérité. Merci de ton dévouement, de ton franc-parler,  de ta modernité, et de ton courage. Tandis que les intellectuels s'acharnait à refaire le monde, et les chefs d'état à le défaire, toi, tu t'employais à le guérir dans ton action quotidienne. Il faut de tout pour faire un monde, mais celui-ci manque cruellement d'exemples comme le tien. Qui donnera mauvaise conscience à nos politiciens à présent ?  Ton corps est parti, mais ton esprit restera comme une empreinte...

Christalain

 


10/10/08 : QUELLE TOILE ? Ce qui est déployé à grande échelle pour contrôler et asservir l'humanité peut être aussi utilisé pour l'aider à l'émanciper et le libérer, qu'il s'agisse des technologies de télécommunications en général et d'internet en particulier. Un sage n'a t-il pas dit : « En vérité, on ne se libère que par ses chaînes » ? Tout objet est intrinsèquement neutre, c'est nos choix de croyances, et donc de perceptions, qui en déterminent la fonction, la finalité et la valeur. Comment allons-nous utiliser la technologie dont nous disposons ? la toile est-elle un piège arachnéen ou un réseau de liens fraternels  tissés entre humains ? Est-elle utilisée  pour propager l'amour ou la peur ? car au fond, il n'y a pas d'autres alternatives...c'est notre choix, notre responsabilité.

Christalain





31/08/08: AOUT ACTIF :
Comme annoncé le mois dernier, Aout s'est révélé actif sur le plan psycho-énergétique. Comme si profitant de nos congés, de ses grasses matinées et de ses vastes "plages" de récupération, les vannes d'énergie "trans-mutantes" s'étaient ouvertes en grand. Il me semble que les premiers mois d'automne, avec un certain calme revenu, devraient permettre de "digérer" et "d'intégrer" tous les changements d'état d'esprit et les prises de conscience faites sous le soleil estival  (de juin a Aout).
Sinon, quelques petites modifications dans la structure du blog pour cette rentrée: d'abord, la supression de la rubrique "L'espace Solari-harmonia", à la demande de Julie (auteur des textes), qui déclare qu'il y avait trop de contre-vérités dans ses écrits. Merci à elle pour son honnêteté, même si je pense qu'elle est excessivement exigente dans sa quête de vérité absolue. N'importe quel texte contient au moins une part de vérité qui peut toucher la bonne personne au bon moment.
D'autre part, j'ai crée une nouvelle rubrique "Articles sur les relations", pour alléger "Articles divers". En effet, j'ai constaté à postériori que ce blog faisait une large part au thème de la relation sous toutes ses formes, ce qui n'est finallement pas un hasard vu son nom, et l'importance de ce sujet en spiritualité.
Enfin, comme annoncé, le cours en miracles continue sa "montée en puissance".
Bonne rentrée à tous, et n'hésitez pas à m'écrire pour me faire part de vos remarques et commentaires.

Christalain  



13/06/08 : Montée vibratoire, augmentation de la lumière, épuration émotionnelle accélérée, pression sociale grandissante, agitation mentale, symptômes physiques exacerbés… Pour une fois, tout le petit monde de la spiritualité semble d’accord sur la nature des phénomènes énergétiques actuels.

Cela se reflète également dans la géophysique planétaire :  tremblements de terre, cyclones, inondations, orages : Les éléments EAU et TERRE sont à l’honneur. Il paraît que le FEU et L’AIR suivront, si seulement cela pouvait nous amener un peu de soleil ! (en plus d’extérioriser nos potentialités), car 3 mois de temps automnal au printemps finissent par déprimer les TDL les plus optimistes…Il faut tenir bon…Le 21 juin devrait symboliser un passage important vers une autre phase…moins humide de pluies.. et de larmes.
Christalain





6/06/08 : L'OUTIL DE DIEU :
Dieu a donné à son fil un outil merveilleusement efficace pour qu'il se rapproche de lui, et finalement le rejoigne. Un outil  de connaissance de soi, de guérison, de pardon, de fraternité avec ses frères. Un outil de connaissance du monde, de libération, de paix, de développement spirituel.

Cet outil est plus fiable que tous les textes sacrés, toutes les canalisations, toutes les voix de maîtres, toutes les thérapies, toutes les voies de gourou, toutes les religions. La seule condition d'efficacité à cet outil consiste simplement à se considérer à chaque instant et en totale conscience, comme entièrement responsable, et non pas comme victime (des autres, des objets, des circonstances, des croyances...). Cet outil s'appelle : « l'expérience de la vie quotidienne ».   

Christalain




17/05/08 : « L’ego n’est pas la fête ces temps-ci sur les forums, mais qui pourrait s’en plaindre ? Sauf qu’il en est devenu une quasi-insulte utilisée au moindre prétexte: « Va donc, espèce de gros ego !». Que ceux et celles qui abusent  de ce « gros mot » se demandent qu’est-ce qui peut être irrité par un gros ego…sinon un autre gros ego ?  effet miroir, encore, toujours…

Inversement, l’humilité passe pour la plus belle des vertus, même lorsque sa sincérité est douteuse (mais voilà encore une supposition d’ego !). Méfions-nous toutefois de trop encenser les gens très humbles, ils pourraient tellement en être flattés que cela finirait… par gonfler leur ego !  Moralité : occupons-nous de dégonfler, dé-cristalliser notre propre ego au lieu de partir en croisade contre les ego boursouflés…car c’est une maladie contagieuse… »
Christalain





9/05/08 : SYNCHRO :  Même quand les synchronicités se multiplient, on ne s'en lasse pas car la magie est toujours au rendez-vous. Le 7 mai dernier (notez déja le symbolisme du chiffre), je rentrais chez moi au terme d'une semaine de travail. Une fois la voiture garée, impossible de ne pas remarquer le compteur kilométrique qui indique 99999 km. (voir ci-contre). Jolie synchro car il me semblait justement achever une période importante de ma vie, terminer un  cycle d'apprentissage pour en commencer un autre. Concrètement, une vision plus aigüe me montre clairement dans un bilan éclair, où j'ai pu m'égarer, me retarder toutes ces dernières années, mais ou j'ai pu aussi apprendre  le meilleur. Ce seuil franchi me montre également dans une lumière crue (et parfois cruelle) les dessous cachés dans le domaine de la dynamique relationnelle. Pas étonnant alors que d'anciennes relations partent et de nouvelles arrivent... Phénomène fréquent chez tous les "travailleurs de lumière".
Christalain





 
19/04/08 : CHOC CULTUREL : DU TANTRA AUX GROSSES TETES :
C'était le 7 avril dernier, Alors que je zappais sur les différentes stations radio de ma voiture, je croise la présentation de l'invitée des « grosses têtes » sur RTL : Claire de Lys, qui vient présenter son livre « le massage tantrique ». Autant dire qu'on a fait entré un service en porcelaine dans une réserve d'éléphant !    « Ce qu'il faut pas faire pour vendre un bouquin » me suis-je dis... Et quel drôle de choix d'émission pour la promo... Mais ne serait-ce que pour cette performance d'être allée dans la gueule du loup sans se faire déchiqueter médiatiquement, cette psychothérapeute  mérite bien de vendre quelques bouquins de plus ! 

Christalain




12/04/08 : LES TIBETAINS RIENT JAUNE :
 1- Le panorama de la situation présentée par les médias est-il suffisamment complet, précis, objectif, avec un recul nécessaire, ou alors pêche t-il par manichéisme excessif ? Ces médias occidentaux sont-il les mieux placés pour donner des leçons de «liberté d'expression »? Les gentils tibétains sont-il tous « blancs comme neige » et les méchants chinois tous des« envahisseurs tortionnaires »?. Mon cœur balance  pour la patrie du Délaï Lamai : est une préférence culturelle ou déja un préjugé qui manque de fondement?.

2- Ai-je la moindre volonté et capacité à agir CONCRETEMENT de quelque façon que ce soit, en faveur du peuple tibétain ? Si oui, je me laisse volontier contaminer par l'émotion compassionnelle et passe à l'action. Si non, je sors de l'abrutissement médiatique et me recentre vers les éléments sur lesquels j'ai un pouvoir, en particulier mon évolution personnelle. Chaque fois qu'un être humain s'éveille sur terre, une guerre perd de sa force, et la paix gagne du terrain. C'est « le développement spirituel durable ».

Christalain
 


                                   
23/03/8 : REVE DE LA MARGUERITE : J'étais parvenu dans la grande clairière, située au plus profond de la forêt, loin de toute route, de toute habitation, de tout agitation humaine. C'est un grand près vierge de toute pollution ou j'aime me rendre pour me ressourcer. Le soleil brillait dans une atmosphère sereine et printanière malgré le mois de février non achevé. Je vis quelques fleurs sortant ça et la de l'herbe encore jaunie, puis, parvenant au centre de la clairière, je restais comme ébahi. Devant moi s'érigeait une marguerite géante, unique, magnifique, imposante. Ses pétales, grandes comme ma main et  d'un blanc éclatant arrivaient à la hauteur de mon visage. J'approchais doucement la main de son centre jaune vif pour en capter la douce mais puissante radiation, puis j'ai approché mon visage pour respirer le parfum de cette marguerite magique. J'exprimais alors ma gratitude pour la grâce d'une telle rencontre

Christalain.



22/2/08 :
  "CH'TI EDITO" : Une fois n'est pas coutume , je vais évoquer (brièvement) un film dont tout le monde parle (excessivement !). Juste pour suggérer que l'immense succès de cette comédie n'est peut-être pas dû qu'au hasard, et à l'humour. On rit beaucoup, c'est sur, et ça fait du bien. Mais je n'ai pu m'empêcher d'y voir des réminiscences  de la genèse façon « librement interprétée »:  le film pourrait en effet symboliser le processus initiatique d'un certain homme appelé ADAM : suite à un péché originel (ici le mensonge : il  espérait trouver mieux en mangeant le fruit défendu), il est banni de son paradis (le midi ensoleillé), exilé dans un pays qu'on lui présent comme l'enfer (le nord). Il doit y apprendre l'humilité, la patience, la tolérance et surtout rencontrer  « son ombre», sa polarité opposée  (ces gens effrayant si différents de nous). Il doit  nettoyer ses fausses croyances (les coutumes du nord) apprendre quelle est sa vraie nature (bonne, amicale, fraternelle), pour enfin mériter son retour au ciel (la côte d'azur), en compagnie d'EVE. (sa femme)...et transformé, « guéri ». Bien sur, on pourrait creuser y découvrir d'autres symboles allant dans le sens de ce chemin de compostelle  moderne, symboles souvent perçus de manière subliminale par le public. (par exemple, le gendarme de l'autoroute, symbole du « père » qui montre le coté inéluctable du destin divin auquel on ne peut se soustraire, en parcourant la voie tracée : ni trop doucement, ni trop vite). J'ignore si Dany Boon « l'as fait exprès », mais ce mélange des genres est plutôt réussi. « Bienvenu chez les ch'tis », film « humoristico-parabolique » ? pourquoi  pas après tout ?
Christalain
.


9/02/08 : Cette semaine, dans le cadre de mon travail, j’ai connu des soucis informatiques avec des déconnexions répétés du réseau. Je peux vous dire que c’est un bon exercice pour tester ses nerfs lorsqu’on est obligé de recommencer plusieurs fois le même travail. J’ai fini par m’apercevoir qu’un câble était mal branché dans le local technique. Le message-symbole est clair pour moi : Une connexion sans faille avec sa présence supérieure est plus que jamais requise par les temps qui viennent. Un conseil a tous mes ami(e)s travailleurs de lumière : RESTEZ CONNECTES, TOUJOURS, sous peine de dérapages immédiats, dans l’émotionnel ou l’événementiel. Tout s’accélère : soyons vigilants pour repérer tout ce qui essaye de nous décentrer, nous éloigner de notre espace intérieur sacré. Notre foi sera testée, de plus en plus. « C’est au pied du mur que l’on verra le vrai maçon ». Mais que cela nous empêche pas d’être dans la joie et la sérénité. D’ailleurs, le meilleur indice d’une déconnexion est celui d’une pensée négative qui assombrie notre humeur. Alors bonne semaine à tous, dans une confiance attentive dans le plan divin… ! 
Christalain




PAGE SUIVANTE : EDITOS "EMPRUNTES" 

Repost 0
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 20:00

EDITOS  « EMPRUNTES »  SOUS FORME DE CITATIONS, D'EXTRAITS DE TEXTES :  Récapitulatif des éditos parus dans Axialmédia tout au long de l'année 2008 : (Le thème principal est coloré en violet).

Pour rappel, vous pouvez retrouver mes éditos perso de 2008 dans la rubrique "présentation- menu principal-éditos



26/12/08 :  À chaque jour, à chaque heure et à chaque minute, même à chaque seconde, tu décides entre la crucifixion et la résurrection; entre l'ego et le Saint-Esprit. L'ego est le choix pour la culpabilité; le Saint-Esprit, le choix pour la non-culpabilité. Le pouvoir de décider est tout ce que tu as. Le choix qui s'offre à toi est fixe, parce qu'il n'y a pas d'autre alternative qu'entre la vérité et l'illusion. Et il n'y a pas entre elles de chevauchement, parce que ce sont des opposés qui ne peuvent pas être réconciliés et ne peuvent pas être vrais tous les deux. Tu es coupable ou non coupable, lié ou libre, malheureux ou heureux.

Un cours en miracles



5/12/08 :  Ne fais pas qu'étudier dans la solitude. Soit en interaction avec les gens. Fais l'expérience de leur présence et pardonne-leur si tu le dois. Considère cela comme une occasion. Il faut pardonner les illusions là où l'on en fait l'expérience. Pour toi, cela veut dire de mener une existence normale et d'interagir avec la société. Souviens-toi que le cours n'a pas été donné à une personne solitaire sur une montagne quelque part. Il a été donné dans la ville de New York, l'exemple même de la complexité.

Pursah à Gary - « Et l'univers disparaitra ».
 

 

29/11/08 : La vérité divine est une réalité vivante discernée par l'esprit. La vérité n'existe que sur les niveaux spirituels supérieurs de la réalisation de la divinité et de la conscience de la communion avec Dieu. Vous pouvez connaître la vérité et vous pouvez vivre la vérité ; vous pouvez expérimenter la croissance de la vérité dans l'âme, et jouir de la liberté que sa lumière apporte au mental ; mais vous ne pouvez pas emprisonner la vérité dans des formules, des codes, des credos, ou dans des modèles intellectuels de conduite humaine. Si vous entreprenez de formuler humainement la vérité divine, elle ne tarde pas à mourir. Même en mettant les choses au mieux, le sauvetage posthume de la vérité emprisonnée ne peut aboutir qu'à réaliser une forme particulière de sagesse intellectuelle glorifiée. La vérité statique est une vérité morte, et seule la vérité morte peut être considérée comme une théorie. La vérité vivante est dynamique et ne peut jouir que d'une existence expérientielle dans le mental humain.
URANTIA - La vie de Jesus

 

 

21/11/08 : Lors d'une conférence deux hommes parlaient du rôle du maître spirituel.
Le 1er se faisait appeler maître..., il expliquait qu'il avait reçu des initiations, qu'il avait beaucoup travaillé sur lui et était devenu un être de lumière, et étalait ses vertus et ses capacités à diriger les consciences des disciples...

Le 2ème se disait simplement chercheur et il demanda au 1er :

"Tu dis que tu es un maître, mais : peux-tu marcher sur l'eau, sais-tu arrêter les tempêtes, peux-tu déplacer les montagnes... ?"

Le 1er (le "maître") répondit :"heu, hé bien non...".

Le 2ème (le "chercheur") répondit : "alors tu n'es qu'un pauvre imbécile comme moi !"

Source: inconnue

 

 

7/11/08 : Honnêtement, n'est-il pas plus difficile pour toi de dire «j'aime »que «je hais»? Tu associes l'amour à la faiblesse et la haine à la force, et ton propre réel pouvoir te semble être ta réelle faiblesse. Car si tu entendais l'appel de l'amour, tu ne pourrais pas contrôler ta joie en lui répondant, et le monde entier que tu pensais avoir fait s'évanouirait. Le Saint-Esprit semble donc attaquer ta forteresse, car tu voudrais forclore (exclure) Dieu, et ce n'est pas Sa Volonté d'être exclu.../... Tu as utilisé le monde pour couvrir ton amour, et plus tu t'enfonces dans la noirceur des fondements de l'ego, plus tu t'approches de l'Amour qui est caché là. Et c'est cela qui t'effraie.
Un cours en miracles


 

11/10/08 : Le fait même que tu aies demandé quoi que ce soit au Saint-Esprit t'assure une réponse. Or il est aussi certain que nulle réponse donnée par Lui ne pourrait jamais augmenter la peur. Il est possible que Sa réponse ne soit pas entendue. Il est impossible, toutefois, qu'elle soit perdue. Il y a de nombreuses réponses que tu as déjà reçues mais que tu n'as pas encore entendues. Je t'assure qu'elles t'attendent.  N'entends que la Réponse de Dieu en Ses Fils et tu auras ta réponse.
Un cours en miracles

 

 

4/10/08 : Ta tâche n'est pas de chercher l'amour mais simplement de chercher et de trouver au-dedans de toi toutes les barrières que tu as bâties contre lui. Il n'est pas nécessaire de chercher ce qui est vrai, mais il est nécessaire de chercher ce qui est faux. Toute illusion est illusion de peur, quelque forme qu'elle prenne. Et la tentative pour échapper d'une illusion dans une autre est vouée à l'échec. Si tu cherches l'amour à l'extérieur de toi, tu peux être certain que tu perçois de la haine au-dedans, et tu en as peur. Or la paix ne viendra jamais de l'illusion de l'amour mais seulement de sa réalité.
Un cours en miracles

 

 

27/09/08 : Il est impossible de ne pas croire ce que tu vois, mais il est également impossible de voir ce que tu ne crois pas. Les perceptions sont construites sur les bases de l'expérience, et l'expérience mène aux croyances. C'est seulement une fois que les croyances sont fixées que les perceptions se stabilisent. En fait, donc, ce que tu crois, tu le vois. C'est ce que je voulais dire par : « Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru », car ceux qui croient en la résurrection la verront. La résurrection est le triomphe complet du Christ sur l'ego, non par l'attaque mais par la transcendance. Car le Christ s'élève au-dessus de l'ego et de toutes ses oeuvres, et monte jusqu'au Père et à Son Royaume.
Un cours en miracles

 

 

20/09/08 : La colère comporte toujours la projection de la séparation, qui doit finalement être acceptée par chacun comme étant sa propre responsabilité plutôt que d'être rejetée sur les autres. Tu ne peux pas être attaqué, l'attaque n'as pas de justification et tu es responsable de ce que tu crois. Une fois que tu as développé un système e pensée, tu règles ta vie sur lui et tu l'enseignes. Ta capacité de faire allégeance à un système de pensée peut-être mal placé, mais c'est quand même une forme de foi et elle peut être redirigée.  
Un cours en miracles

 

 

13/09/08 : Connaître, ce n'est pas croire. La croyance est conjecturale, la connaissance est, elle, absolue. En croyant à quelque chose votre âme comprend en vérité que quelqu'un - et ce quelqu'un peut-être vous- vous assaille en sorte de vous convaincre d'une vérité dont vous n'êtes pas instruits ou dont vous n'avez pas la certitude, c'est à dire une vérité non ressentie. Je ne vous incite aucunement à croire à quelque chose. Je veux que vous connaissiez ! Etre illuminé signifie connaître en dehors du doute, de la croyance, de la foi, de l'espérance qui tous sont conjecturaux. Le fait de connaître est absolu, il amène à la manifestation de son objet. Par la manifestation la compréhension est obtenue ; celle-ci devient part de vous, elle n'est plus chose dont il faut vous convaincre.
RAMTHA - Le livre blanc.



6/09/08 :
Les gens cherchent toujours un salut par procuration. Ils veulent obtenir l'illumination en suivant quelqu'un qui l'a obtenue et qui la leur procurera. Cela ne fonctionne pas ainsi. De plus, il y a tellement de gens qui se présentent comme des maitres  et qui affirment qu'ils peuvent vous enseigner la maitrise que c'en est risible. Si l'on enfonçait un clou dans leur poignet, ils ressentiraient une douleur terrible. J  (ndlr : Jesus) était réellement un maitre et il ne ressentait pas la douleur car l'esprit sans culpabilité ne peut souffrir.

« Votre réalité immortelle » - Gary Renard. 

 

 

30/05/08 : A l'inverse  de ce que dit la littérature new age au sujet de  la création de votre réalité personnelle, il est essentiel de comprendre que la forme de création la plus puissante n'est pas basée sur la volonté (en étant actif) mais sur la conscience de soi (en étant réceptif). Tout  changement dans le monde matériel, par exemple dans le domaine du travail, des relations ou de votre environnement matériel, est un reflet des changements au niveau intérieur. C'est seulement quand les processus de transformation intérieure sont achevés que la réalité matérielle peut répondre en vous en renvoyant le reflet à travers des changements de circonstances dans votre vie.

« Créer votre réalité à partir du cœur » - Jeshua.net

 

 

26/04/08 : « Quand tu rencontres qui que ce soit, souviens-toi que c'est une sainte rencontre. Comme tu le vois, ainsi tu te verras toi-même. Comme tu le traites, ainsi tu te traiteras. Ce que tu penses de lui, tu le penseras de toi-même. N'oublie jamais cela, car c'est en lui que tu te trouveras ou te perdras. Chaque fois que deux fils de Dieu se rencontrent, une nouvelle chance de salut leur est donnée. Ne quitte jamais une personne sans lui avoir donné le salut et sans toi-même l'avoir reçu. Car je suis toujours là avec toi, en mémoire de toi. ».
Un cours en miracles

 

 

19/04/08 : S'il ne nous restait que quelques minutes à vivre, nous nous attarderions à l'essentiel. Il n'y aurait plus de recherche, il n'y aurait que l'acceptation de ce qui est. Nous n'aurions plus le temps de devenir quelqu'un de mieux. Nous ne pourrions qu'être avec soi en restant convergents au point zéro. Au centre de la convergence au point zéro, tout devient acceptable : l'anxiété anticipatoire, la confusion, la distraction et le désir autant que la paix, l'amour et la joie. En refusant de les dissiper aux quatre vents en périphérie de notre être et en leur permettant de nourrir la convergence vers soi au point zéro, nous pourrons demeurer présents à tout ce qui est, sans aucune autre direction.  Le point zéro est la porte qui nous ouvre à l'immensité du Grand Tout où nous avons une identité vibratoire essentielle immuable. C'est lui qui permet la coexistence dynamique de l'ombre et de la lumière et le retour vers le Coeur. Pour ces raisons, je vous invite à explorer la liberté du point zéro, l'Amour de soi et le plaisir d'être avec son Essence. 

Kishori Aird.

 

 

 

29/03/08 : « Durant cette époque, vous êtes invités et souvent mis au défi de réaliser une guérison du soi profond dans le domaine des relations. À cause de la présente venue de la nouvelle énergie, il est possible de transformer les éléments destructifs d'une relation en un flux positif, un flux d'énergie équilibré entre vous et l'autre personne. Cependant, la guérison et la transformation personnelle peuvent aussi signifier que vous allez laisser partir des relations où vous ne pouvez pas vous exprimer correctement. Cela signifie fréquemment que, même si vous aimez tendrement quelqu'un, vous aurez à lui dire au revoir, parce que votre chemin intérieur personnel vous mène vers un endroit différent. Qu'il mène au renouvellement ou à la séparation dans une relation, vous êtes tous mis au défi de faire face aux problèmes les plus profonds dans ce secteur du lien personnel. »
Jeshua - par Pamela Kribbe  (les relations dans la nouvelle ère) - Jeshua.net

 

 

15/03/08 : l'alchimie intérieure est plus complexe que ce que l'on imagine, et c'est à regret que je présente un tableau aussi difficile de l'accès à la spiritualité absolue, mais c'est le moment de favoriser l'élan solaire, dans une période particulièrement critique, et d'avouer la vérité... Si l'on oublie que toute modification, aussi bien de l'image de soi, que de l'approche des choses, ou bien d'un changement de paradigme sur l'existence, interfère avec tout le reste, les progrès conscients peuvent se limiter aux seuls secteurs investis par l'effort, sans créer de véritable disposition d'ensemble spirituelle.

Le cas est fréquent chez de nombreux ésotéristes qui ne travaillent que sur une vision transcendantale du réel, sans l'appliquer à leur animus et à leur anima, sans deviner que troquer la carte insipide de leur culture contre l'itinéraire de la politique divine, implique une consécration à tous les niveaux. Ou bien encore, de nombreuses personnes sont capables d'ajuster leur comportement à une intuition d'un Bien fondamental, à découvrir alors qu'il est encore caché, mais n'étendent pas leur transformation à un accueil inconditionnel de la vastitude, qui seul donne le recul nécessaire sur les événements et la trace de l'ego. D'autres enfin ne parviennent pas à changer d'époque, et s'imaginent encore que le mouvement du cœur est nécessaire et suffisant pour percer tous les voiles, «atteindre» des plans de conscience supérieurs, ce qui paraît peu probable sans une descente en soi-même, qui n'a rien d'idéal, ni dans sa conception ni dans sa pratique, puisqu'elle confronte au lieu de projeter en avant.
Natarajan

Repost 0