Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 11:19
Repost 0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 19:50

Le coup de coeur ciné SF du moment. En dépit d'un thème rebattu au cinéma, ce film parvient à nous captiver - et aussi nous faire peur - grâce à de nouvelles idées, de nouvelles pistes en lien avec l'intelligence artificielle. Que l'on se rassure, le jour ou les machines auront conscience d'elles-mêmes n'est pas encore arrivé. Car cela sous-tendrait que la conscience est un phénomène engendré par un processus matériel. C'est la croyance actuelle des scientifiques orthodoxes : notre cerveau et ses neurones créent notre pensée. Tout étudiant sérieux  - même novice - de la non dualité connait l'imposture de cette posture. Cela n'empêche pas d'apprécier une bonne fiction !

Christalain.

Repost 0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 09:13

 

 

 

 

 

source : site de Laurent : www/laurentlevy.net

Repost 0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 14:40

 

 

 

Découvert en 2011 avec le singulier Another Earth, où apparaissait soudain dans le ciel une planète semblable à la Terre, Mike Cahill reste, avec I Origins, sur le même terrain de la science-fiction réaliste. Et il poursuit aussi son questionnement sur les origines de l'être humain et les mystères de la vie après la mort à travers les aventures d'un docteur spécialiste des yeux, entraîné dans une quête et un périple palpitants, après un coup de foudre pour une mannequin dans une soirée new-yorkaise.  


Imaginez le croisement improbable entre Mon oncle d'Amérique et Partir, revenir et vous aurez une idée de ce que propose ce film à la fois naïf et audacieux - et, précisément, audacieux par sa naïveté assumée et enthousiaste - qui en agacera certains mais ravira ceux qui se laisseront emportés par la croyance d'un cinéaste en son récit, où épique et intime ne font qu'un.  


Car I Origins est une oeuvre sensationnelle au sens premier du terme. On la ressent physiquement, grâce à un beau travail sur l'image et le son qui subliment les prestations du casting. Mike Cahill offre l'un de ses plus beaux rôles à Michael Pitt, et capte l'intensité sauvage d'Astrid Bergès-Frisbey, qu'il filme comme une particule effervescente, toujours en mouvement. Et le mystère insondable de son visage symbolise celui d'un récit qui ne demande qu'une chose à ses spectateurs : s'abandonner.


(I Origins, la critique de Studio Ciné Live -Par publié le23/09/2014)
Repost 0
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 09:35

Cette jolie chanson me fait penser soit au thème du péché originel, selon la bible..., soit à  la tentation de l'ego pour le fils de Dieu, selon le Cours en miracle... Dans tous les cas, l'archétype de la faute ontologique est présent au plus profond de notre insconscient collectif, et inspire donc des écrivains, des musiciens, des artistes..."Est-il possible d'avoir plus que tout ?". La tentation de répondre oui, c'est la tentation du serpent nomé ego. Une idée folle a laquelle nous avons eu envie de croire.

Christalain.

 

 

 


 

   In the silence of the night, a serpent shape
Moves it's way across the stony floor
In the comfort of your life, the serpent said,
Know that you could have still more,
Picture where you want to be
The door is open wide
Don't you really want to know?

Don't you want to know how it feels
To see if it's all worth trying?
You want to know how it feels

Don't you want to rule the world a little bit,
Who to help and who to leave to swim?
You could better everything, the serpent said,
In your own peculiar way,
History would honor you
No matter what you did
Don't you really want to try?

You want to know how it feels
And see if it's all worth trying
You want to know how it could feel

In the silence of the night, you lie awake,
Turning over in your mind the words:
If at first you lack the nerve, the serpent said,
You could always try again.
And now left upon your own
Has nothing changed at all
Do you really want to know? (Do you really want to know?)

You want to know how it feels (How it feels)
And see if it's all worth trying
You want to know how it could feel,
To be the one. (To be the one)

You want to know how it feels (You want to know, to know, to know, to know, to know)
And see if it's all worth trying (Do you really want to know?)
You want to know how it could feel, (Oh, how it feels)
To be the one who counts (You want to know how it could feel)

You want to know how it feels (You want)
And see if it's all worth trying.

 

Tony Banks. 1995 - Strictky Inc.

Repost 0
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 20:30

 

 


 
  

 

Merci Hervé pour le partage.

Repost 0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 20:25

 

 


 

Extrait du doucle CD audio "Aimer sans peur" de Gary Renard. Mis en image par Misskokyage.

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:20

Une video artistique à la fois belle, fascinante et effrayante. Une oeuvre qui parle au delà de l'intellect et vient titiller les archétypes enfouis au fond de notre inconscient collectif. Une allégorie de la chute... selon l'ego évidemment: De la pure innocence au désir. De la tentation au péché. De la culpabilité au châtiment. Un cycle infernale ou le "diable" pourrait troubler la paix du jardin d'Eden. Christalain.

 

 


 

 

Repost 0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 11:00

 

 

UNICITÉ


Quand tu viens plus près

Je peux te sentir

Il n’y a rien entre nous

Juste l’amour

Et un moment éternel qui dure ...pour toujours

Parfois je pense que tu es juste un rêve

Quelque fois j’ai peur, peur de ta lumière, peur de ta puissance

Mais alors, tu reviens encore, même plus près

Et soudainement, je suis dans tes bras encore

Dans l’éternité,

Unicité

Tu vois ma lumière et je vois enfin la tienne et nous sommes Un

Innocent, Amour

Pour toujours et toujours

Le temps, le temps n’est qu’une illusion

Et notre amour, notre amour est au-delà de tout

Mon amour, peux-tu m’entendre maintenant?

Je t’appelle, s.v.p. viens

« Sois la lumière que tu es », tu as dis

Je suis

En toi »

Paroles par Deepthi (Kirsi Ranto) Traduction libre par Stella Pilon - 2013


 

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 11:10
Merci à Sylvie pour ce partage qui montre en quoi la science peut rejoindre la non dualité.
Repost 0