Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 20:10

 

31 décembre 2010 : Que se passe t-il en cette fin d’année ?  S’il fallait la qualifier en un mot, je dirais : électrique. A travers certains articles, il m’est arrivé de déclarer que ces histoires d’énergies, de portails, de configurations astrologiques, de pleines lunes ou d’éclipses  représentaient  surtout des prétextes pour se dédouaner de notre pleine responsabilité « personnelle » au sujet de notre état émotionnel. Je le pense toujours mais j’aimerais nuancer mes propos. Plus nous nous sommes extraits du « rêve », moins nous sommes atteints en effet par tout ce qui  semble venir de « l’extérieur ». Mais le fait d’être encore touchés par certains mouvements énergétiques « collectifs » est probablement l’indice que nous sommes encore bien immergés dans le rêve. J'avoue que ce raz-de-marée de fin 2010 est d’une puissance rare et il semble bien global. Je croyais que ne pas dormir,  prendre des décharges électriques en touchant des objets,  être poursuivi par une mélancolie tenace, ne concernait qu'une minorité.  Or, en discutant à droite et à gauche, je vois que beaucoup des personnes sont concernées par ces symptômes, qu’elles soient ouvertes ou pas à la « spiritualité ». Le bon côté de la chose, c’est que l’on se sent moins seul, associé étroitement  à la « filialité humaine ». Le "mauvais" coté, pour l’ego en tout cas, c’est l’obligation de constater à quel point on est encore prisonnier du rêve, et guerre plus avancé que nos frères et soeurs d'infortune. C’est finalement logique : l’oignon de l’ego, plus ou moins épluché a toujours la même apparence, et la « libération  perceptuelle » est totale ou n’est pas. Une raison de plus pour rester humble et ne pas se croire « plus avancé » parce que l’on suit une soi-disant « voie spirituelle ». La pleine lucidité sur la condition humaine est un long préambule avant l’extraction de cette même condition… « Dans la patience vous posséderez vos âmes » disait le sage…

 

Christalain

 

 

 

22 Octobre 2010 : Oyez, Oyez…C’est la journée de l’unitude dimanche 24 octobre 2010, sous l’impulsion de l’Humanity’s team…Une initiative destinée à promouvoir  le « nouveau » (ha bon ?) paradigme de l’interconnexion globale, le « Nous sommes tous UN ». Sans aucun doute une bonne occasion de se retrouver entre adeptes d’une terre fraternelle et de festoyer. Ça ne peut pas faire  de mal, et à vrai dire ça ne fera pas grand chose. La journée mondiale de la paix a t-elle éradiqué la guerre ? la journée de la femme a t-elle sensiblement amélioré sa condition ? D’une façon générale, prier pour sauver la terre, ou la guérir, c’est croire qu’elle est extérieur à nous, et donc renier le concept de l’unitude, soit-disant non-duel …de quoi devenir schizophrène !

 

Selon le véritable enseignement non-duel (notamment le fameux hoponopono)  il n'y a rien d'autre à faire que de méditer et prier pour la paix en soi-même, tout problème et tout conflit extérieur n'étant que la projection de ce qui se passe en nous-même. (Rappel : il y a un seul esprit à guérir ). « Un grand homme sait que ses ennemis sont les ombres de ce qu’il rejette » disait Lao tseu.  Et si nous parvenons chacun à incarner  dans notre pensée et notre attitude quotidienne un peu de cette paix que nous désirons voir dans le monde, alors le conflit et la guerre disparaîtront, enfin. Autant dire qu’il y a encore du travail ! Que ce genre de  célébration oeuvre pour la paix et l’unitude est certes déjà plus opérant que militer contre la guerre. La nuance est importante. Mais la paix et l'unitude se pensent à chaque instant de chaque journée, pas une fois dans l'année. 

 

Christalain

 

 

 

 

Afficher l'image en taille réelle9 avril 2010 -  Dire qu’un enseignement est « non-duel » ne suffit pas pour le qualifier parmi les nombreuses voies d’éveil. En effet, et c’est un comble, il y a plusieurs « non-dualismes » ! Malgré certaines ressemblances avec d’autres écoles en vogue actuellement, je ne vois vraiment rien qui soit comparable au Cours en miracles. Beaucoup de ces courants de pensées nous suggère de rentrer en unité avec tout ce qui nous entoure : les personnes, les animaux, les arbres, les cailloux, les genoux, les hiboux…etc.  Or, le Cours part d’un postulat différent : ce monde n’est pas réel, on ne peut pas réconcilier l’illusion et la vérité, et on ne le pourra jamais. L’unité  est de l’Esprit et elle existe depuis toujours, elle n’est pas de la forme, ni du temps, autrement dit du rêve.

 

Un jour, quelqu’un m’a dit : « S’il y a vérité ET illusion, il y a donc dualité ! ». Absolument pas… La vérité ne s’oppose à rien, puisque elle seule existe réellement. La dualité consiste à voir, par exemple, deux mondes réels: la terre et le ciel.  « Il n’y a pas de connexion entre la vérité et l’illusion » est selon moi une des déclarations les plus radicales et les plus difficile à accepter, à intégrer. Pour cette raison, elle est déclinée de multiples manières tout au long du Cours en miracles :  « On ne peut pas voir deux mondes, ou servir deux maîtres différents ». Ou bien encore : « Il n’y a pas de degrés dans les illusions ». Il en est aussi question dans la leçon 99 par exemple  :

 

« Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? L'esprit qui voit des illusions les pense réelles.  Elles ont une existence en ceci qu'elles sont des pensées.  Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l'esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu »

 

Christalain.   

 

 

 

25 février 2010 -  Une occasion de pardon:  la connaissance c’est admettre que l’on ne sait réellement rien dans ce faux monde, la sagesse, c’est de se souvenir de cette connaissance en toutes circonstances. Et ce n’est pas toujours facile. Elle consiste par exemple à ne pas donner son avis si on nous l’a pas demandé. Elle consiste à s’abstenir de critiques bien qu’elles nous paraissent fondées et légitimes. Elle consiste aussi à ne pas réagir aux provocations, et ainsi tirer les enseignements de l'expérience qu'on a choisie: pardonner ce que l'autre ne nous a pas fait. 

Le Cours en miracle fait très peur à l’ego, c’est pour cela que cet enseignement est parfois si violemment décrié. Il est traîné dans la boue sur certains forums, par des personnes ignorantes de son contenu, pauvres en esprit, et riches en jugements. Les étudiants eux-même du Cours y sont insultés. Mais au désespoir de ceux et celles qui pensent attaquer et faire mal, personne ne répond. Voila la sagesse, car réagir à ces attaques serait y donner crédit, de l'importance, et se poser en victime. Or la seule « victime » est celle qui attaque pour projeter tout son désespoir qu’elle ne peut plus contenir en elle. Elle ne fait que s’attaquer elle-même et s’enfoncer dans la séparativité haineuse de l’ego.

De surcroît, elle ne se rend même pas compte qu’elle rend service aux étudiants du Cours en testant leur sagesse, et leur patience. Elle nous permet aussi de "voir" une partie de nous-même non guérie, une croyane en l'indignité d'êre aimé de Dieu. Pour ma part, je ne suis pas encore assez guéri, assez « saint » pour envoyer à chaque fois de l’amour à ces personnes. Mais j'espère l'être suffisamment pour ne pas répondre à ces appels à la guerre, et leur envoyer toute ma compassion et mon désir de paix. C’est déjà ça de pris..., et c’est déjà ça de donné, à défaut de leur décoller la pulpe du fond !

Christalain
  



 16 janvier 2010Réal Haïti show: Chaque fois qu’une grande catastrophe frappe notre planète, c’est un « drame » pour l’homme et une « aubaine » pour l’ego. Qu’il s’agisse d’ouragan ou d’inondation, de guerre ou de tsunami, de tremblement de terre ou de génocide, on assiste souvent à ces débats agités auxquels il n’est jamais vain de participer.  Quelque soit vos croyances, vos idées, il sera difficile de ne pas être attaqué, difficile de ne pas vous défendre et ainsi faire le jeu de l’ego. Si vous êtes plutôt dans « l’action humanitaire émotive », les râleurs diront que vus êtes naïfs, qu’ils en ont assez d’engraisser les dictateurs par leurs dons détournés, qu’on ne peut pas sauver toute la misère du monde, que c’est la fatalité, que le monde est ainsi. Si vous êtes dans le « détachement métaphysique », vous serez un crétin d’intellectuel occidental sans compassion, privilégié et égoïste, indifférent à la douleur du monde. Et si vous êtes partagé ou  mesuré, vous serez un "tiède" qui n'a pas le courage de ses opinions. L’ego adore les clivages, les caricatures, les discussions passionnées et conflictuelles ou chacun se doit d’avoir un avis à défendre, au détriment de la paix. Alors que faire ? toujours ce que l’on croit devoir faire ou penser, du moment qu’on le fasse en conscience, en témoin lucide. Ou pourquoi pas se taire, envoyer un don ET/OU une pensée d’amour ? même si l’on croit que le monde est une illusion, ceux qui sont sous les décombres ou meurent de faim ne le croient pas forcément. Comment le pourraient-il alors qu’ici, dans nos pays riches, nous l’oublions parfois à la moindre contrariété ?

Christalain

Partager cet article

Repost 0

commentaires