Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 21:00

Ce texte de Regina Dawn Akers, en 2 parties, se concentre sur la nature et l'origine du reve issu de la fameuse "petite idée folle", très riche sur un plan métaphysique, il apporte des réponses utiles à bien des questions que se posent les étudiants du Cours en miracle.

Première partie : Comment le rêve a-t-il commencé ?

(19 septembre 2005)

 

Question : Peace Pilgrim a dit : « Il n’y a rien qui arrive par hasard dans notre univers. Tout se déroule selon des lois plus hautes - tout est régulé par un ordre divin. » Cette phrase pourrait être mal comprise. (Par exemple, les gens pourraient penser que les tsunamis, les guerres, les catastrophes aériennes et l’ouragan katrina font partie du plan de Dieu.) Qu’aimerais-tu partager sur cette pensée ?

 

Réponse : Le monde et tout ce qu’il contient est illusion. Mais même les lois qui gouvernent l’illusion sont des lois divines, car les lois divines sont les seules lois qui existent vraiment. Les lois divines sont des lois de pensée et d’extension ou, dans le cas du monde, de pensée et de projection. Dans les deux cas, création ou illusion, la pensée est la cause du résultat de création ou d’illusion.

 

Il s’agit d’un concept clé, parce que ce concept te dit ce que tu ES. Tu n’es pas un corps au-dedans du monde, parce qu’un corps au-dedans du monde est une projection de pensée. Tu es une pensée, ou une idée, créée d’abord au sein de l’Esprit de Dieu comme une extension de Dieu. De cette façon, tu es Amour pur, animé. Tu es éternel. Et au-dedans de cette pensée ou idée, il y eut une autre pensée qui n’était pas bénie par Dieu, parce que c’est une pensée impossible. C’était la pensée que l’idée de Dieu pouvait devenir séparée et indépendante de l’Esprit qui la pensait. Cette idée est impossible.

 

Mais, selon la loi divine, une pensée ou une idée à qui est donné le pouvoir de la croyance semble devenir réelle, même si l’idée est une idée impossible qui ne peut être Vérité. Cette extension et naissance apparentes d’une pensée impossible, on l’appelle projection parce que, bien qu’elle ait les propriétés d’extension et de création, ce n’est pas la même chose puisque c’est une idée qui ne peut pas être vraie.

 

Toutefois, on peut en faire l’expérience. Ainsi, l’aspect de pensée qui pensa sa propre idée fait l’expérience de l’idée jusqu’à ce qu’il abandonne cette idée comme fausse et retourne aux pensées de Réalité. Il est utile de comprendre la loi divine, parce que tu comprends d’où vient le monde dont tu fais l’expérience. Il vient d’une idée impossible et est, par conséquent, une illusion. Et tu peux aussi reconnaître que tu n’es pas une illusion et qu’ainsi tu dois être bien plus que tu sembles l’être, assise sur ta chaise au sein du monde. Tu dois être quelque chose de réel, quelque chose au-delà de l’illusion, parce que tu as l’expérience de l’expérience.

 

C’est ça la vérité. Le fait que tu sembles faire l’expérience et que tu ressentes te procure l’évidence d’être réelle, mais ça ne veut pas dire que ton expérience courante est ta réalité. Je te demande de t’ouvrir à cette pensée… que tu es plus que ce que tu pensais être… que tu es une pensée de Création Vraie, qui est l’extension de l’Esprit de Dieu. C’est tout ce que tu puisses jamais être, parce que c’est tout ce qui existe réellement. Tu peux maintenant commencer à saisir que ton expérience courante est comme un rêve et n’a aucun effet sur ta Réalité.

 

Je t’encourage à savourer ton rêve. Joue avec tes idées sans les prendre au sérieux. Tout en jouant, reste ouverte à Moi et je te conduirai vers la Vérité de toute Pensée de sorte que tu puisses rejoindre la pensée de création, qui est l’intention dans laquelle tu fus créée. Toute Vérité est l’extension de Dieu. Rien d’autre n’existe au sein de la Réalité.

 

Pourquoi le Cours appelle-t-il cette expérience un rêve ?

(6 août 2005)

 

L’esprit-ego ne peut pas comprendre la Vérité. La Vérité se fait jour dans l’esprit qui a lâché prise de l’ego. Mais l’esprit-ego peut comprendre les symboles, aussi le symbole du rêve est-il utilisé pour expliquer ton monde. Car l’ego accepte que le rêve semble réel, mais ne le soit pas. Par conséquent, [un rêve] n’interfère pas avec la « réalité . »

 

Et c’est comme ça que sont ton monde et la pensée de séparation. Tant que tu retiens précieusement cette pensée dans ton esprit, elle aura pour toi l’air d’être la réalité. Mais lorsque tu lâcheras prise de la pensée, tu verras qu’elle ne fut jamais réelle, car tu n’as jamais été séparée de Dieu, même si tu as pensé l’être. Ce qui n’est pas vrai ne peut jamais être vrai, aussi Tout Ce Qui Est est tout ce qui est et c’est la Volonté de Dieu. C’est l’état d’unité et c’est la Vérité de tout ce qui est vrai.

 

Pourquoi le Cours dit-il que le rêve est terminé ?

(8 juillet 2005)

 

Question : Qu’est-ce que ça signifie quand un Cours sur les miracles dit : « Ce monde s'est évanoui il y a longtemps. Les pensées qui le fabriquèrent ne se trouvent plus dans l'esprit qui les produisit et qui les aima un petit moment. » (Texte 28.I.1.6)

 

Réponse : La pensée de séparation fut une unique pensée dans un esprit qui pensa désirer plus que ce qu’il avait. Mais cette pensée ne fut aimée qu’un peu, comme un rêve éveillé, avant que ne s’immisca la soi-disante pensée de culpabilité, qui conduisit à la haine et à la peur. Ces pensées devinrent l’obsession de l’esprit et l’attirance originelle disparut. Mais l’esprit qui devint obsédé oublia de se rappeler qui il était, aussi oublia-t-il de lâcher prise de la pensée originelle. Au lieu de renverser ses propres effets, il se laissa devenir victime de lui-même et chercha à se cacher de

ses propres pensées et des soi-disants effets de ses pensées. C’est dans cette dissimulation que naquit un monde, mais le commencement de ce monde fut perdu et oublié. Ainsi, la sortie du monde donna l’impression de se refermer sur soi et le monde de culpabilité et de peur se transforma en piège dans lequel le Fils de Dieu pensait être, et il tenta de s’y adapter.

 

Question : S’il te plait, dis-moi clairement comment sortir de ce piège.

 

Réponse : Le Fils de Dieu doit oublier tout ce qu’il a imaginé de lui-même en cessant d’imaginer davantage. Il doit faire reposer son esprit et lâcher prise de toutes les pensées d’imagination, car ses pensées d’imagination sont maintenant fondées sur l’imagination et l’oubli, aussi ne sait-il pas ce qu’il imagine ni pourquoi. Il ne sait même pas ce qu’il imagine, car il a complètement oublié qui il est et il croit qu’il est quelqu’un d’autre, une victime au lieu d’un créateur.

 

Un créateur qui a oublié qu’il est un créateur ne peut pas créer. Il peut seulement rêver. Mais il peut être réveillé de son rêve s’il reconnaît qu’il ne désire plus le rêve et cesse lui-même de rêver. Lorsqu’il cesse l’activité qu’est le rêve, alors il ne produit plus le rêve. Alors, Celui qui est avec lui et se souvient de tout ce qui s’est passé peut parachever le rêve pour lui, mais Cet Un parachève le rêve en le ramenant à son commencement de sorte que puisse être trouvée et réouverte la porte qui semblait avoir été fermée. Alors, lorsque le rêveur est confronté au choix clair de rester dans la pensée oubliée ou de la laisser aller, il peut la laisser aller, elle partira et le rêve ne sera plus.

 

Question : Comment fut créé le Saint-Esprit dans l’esprit qui avait oublié qui il est ?

 

Réponse : Le Saint-Esprit est une mémoire qui est maintenant comme un faible appel qui rappelle l’esprit à ce qu’il était. Ce qu’il était est ce qu’il est, aussi ne peut-il être perdu, et c’est ça le Saint-Esprit. Lorsque la mémoire de la vérité n’est pas désirée, elle a l’air oubliée et on s’en souvient seulement un instant par ci par là pour l’oublier encore. Mais la vérité est toujours là parce que c’est la vérité, aussi peut-elle se manifester chaque fois qu’on y fait vraiment appel. C’est la manifestation de la vérité au sein d’un monde de rêves qu’on appelle le Saint-Esprit. Cette manifestation peut apparaître différemment dans un aspect de l’esprit qui semble avoir un désir différent, mais l’appel à la vérité est toujours le même et [la vérité] est la même dans chacune de ses différentes apparitions.

 

Question : Ainsi, c’est notre propre mémoire qui nous reconduit d’une façon qui fonctionne pour nous?

 

Réponse : Oui, tu t’aides toi-même même si tu as oublié ton Soi. C’est le Soi qui se souvient qui répond à l’appel du soi qui a oublié. Il s’agit d’une unique pensée dans l’Esprit de Dieu qui semble s’être divisée en pensées séparées. Maintenant elle se rassemble sur elle-même de façon à pouvoir se connaître entière à nouveau.

 

Comment cela se produisit-il dans l’esprit de Dieu ?

(25 juillet 2005)

 

Question : Un Cours sur les miracles dit : « Les pensées que tu penses penser sont dans ton esprit, comme tu es dans l’Esprit Qui te pensa. Aussi n’y a-t-il pas de parties séparées dans ce qui existe au-dedans de l’Esprit de Dieu. » Saint-esprit, peux-tu partager plus de clarté sur cette affirmation ?

 

Réponse : Les pensées que tu penses sont dans ton esprit, mais tu ne les vois pas encore comme des pensées au-dedans de ton esprit. Ton esprit est plus que l’esprit auquel tu penses comme étant ton esprit, parce que tu continues à te penser petit et étriqué. Mais commençons par l’esprit que tu penses avoir et les pensées dont tu penses qu’elles sont les tiennes pour construire à partir de là, pour que tu puisses voir que ton esprit est davantage.

 

Question : D’accord. J’aimerais apprendre cette leçon. S’il te plaît, aide-moi. J’ai la bonne volonté pour entendre ce que tu voudrais enseigner.

 

Réponse : Tu penses que tes pensées sont privées, au-dedans de toi et faisant partie de toi. Tu t’identifies à tes pensées et tu ne peux pas te voir séparée de tes pensées. Si tes pensées semblent te faire mal, tu as mal. Si elles sont heureuses, tu souris. Tu ne mets pas en doute la connexion entre toi et tes pensées. Il en est de même avec Dieu. Dieu ne met pas en doute que Lui et Ses Pensées font un.

 

Question : Je vois ça, mais je suis toujours incertaine. Je peux changer mes pensées et, en fait, je suis encouragée par toi à le faire. Cela veut-il dire que Dieu peut changer la pensée qu’Il a de moi et que je disparais ? On dirait un peu une question stupide, ou peut-être ne l’est-elle pas. S’il te plaît, réponds.

 

Réponse : Le toi auquel tu es en train de penser maintenant quand tu poses cette question n’est pas la Pensée de Dieu. C’est une pensée que tu as eue dans un rêve et comme tu ne doutes pas que tes pensées soient toi, tu ne doutes pas que cette pensée soit toi. Mais dans ce cas, la pensée est seulement une pensée-rêve qui ne pourrait jamais être, et pour voir ça, il te faut la mettre en question. Seules tes vraies

pensées se maintiendront devant l’examen minutieux du jugement de ton Vrai Cœur. Toutes les autres pensées seront lâchées.

 

Question : S’il te plaît, énonce tout ça aussi clairement que tu le peux d’une façon directe. Je désire comprendre.

 

Réponse : Imagine les pensées que tu penses comme tes pensées comme si elles étaient vivantes dans ton esprit comme des personnages d’un dessin animé en 3 D ou comme des hologrammes. Tu les vois clairement dans ton esprit et tu sais ainsi que ce sont les tiennes.

 

Une de ces pensées semble prendre une direction différente de celle de tes autres pensées et tu remarques un léger changement dans la posture de la pensée ; tu ne changes cependant pas ce que tu ressens vis-à-vis de cette pensée et tu ne commences pas non plus en rien à voir cette pensée comme étant différente de la pensée telle que tu la créas.

 

La pensée qui s’est détournée est en train de jouer un jeu que tu ne vois pas et elle se cache dans un espace qu’elle créa en changeant de posture ; ce jeu se joue sans aucun effet sur le reste de ton esprit. Le jeu n’est qu’un jeu et, de même que tous les jeux se terminent, celui-ci se finira aussi. Lorsque la pensée qui s’est tournée pour jouer le jeu sera terminée, elle reviendra à sa posture pour rejoindre le tout, qu’elle n’a jamais quitté, car il fut toujours là à sa place au-dedans de ton esprit en tant que soi-même ; mais il était en train de regarder un moment ailleurs dans un rêve éveillé privé.

 

Question : Ainsi, je suis un personnage dans le rêve éveillé de cette pensée et, puisque je ne suis pas une pensée dans l’Esprit de Dieu, je ne suis pas réelle. Je suis temporelle. Est-ce bien ça que tu me dis ? A nouveau, je demande la clarté.

 

Réponse : Je suis toi. Lorsque tu verras que c’est vrai, tu verras que tu es plus qu’une silhouette temporelle dans le rêve. Tu es le rêveur de ce rêve qui a maintenant décidé de cesser de rêver. Pour pouvoir les mettre de côté, il est en train de ramasser les jouets qu’il avait imaginés au-dedans de son esprit ; il se retournera alors et rejoindra son objectif au sein du chœur de l’Esprit de Dieu.

 

Tu n’es pas le petit esprit. Tu ne peux pas l’être. Car tu existes avec Moi : le petit esprit n’est qu’imagination. Eveille-toi à ton Soi, et aide-moi à ramasser tes jouets pour que tu puisses rejoindre le chant incessant du Ciel où nous sommes un avec nos Vrais Frères au-dedans de l’Esprit de Dieu.

 

A suivre : Deuxième partie:  Pourquoi continuons-nous à rêver ?

 

Regina Dawn Akers


http://www.ReginaDawnAkers.com

 

Copyright © 2005, 2006, 2007 by The Foundation for the Holy Spirit, Inc.

Ce travail est sous copyright pour en protéger l’interprétation telle qu’elle fut reçue à l’origine. Le travail peut être partagé librement chez ceux qui y trouvent une aide. Des extraits de ce travail peuvent être reproduits et distribués gratuitement avec la permission du responsable de ce matériau ; mais le travail ne peut pas être ni édité, ni publié et vendu, que ce soit en partie ou en entier.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires