Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 22:34
secret-copie-1.jpgIls sont forts en marketing ces Américains : a partir d’une idée, et une seule (aussi géniale soit-elle), ils déclenchent tout un business très lucratif : livres, vidéos, conférences, cours, …bref l’artillerie commerciale classique. En effet, difficile de ne pas entendre parler du film « The secret ». Les auteurs doivent se frotter les mains en voyant l’accueil dithyrambique qui lui est réservé, par le milieu  « new-âge » en particulier. Alors, Spirituel le secret ?.
 En résumé voici le principe du « secret », basé sur la loi d’attraction:
 

« La loi de l'attraction dit que nous sommes comme un aimant. La majorité du temps, nous attirons ce que nous pensons et ressentons que ce soit désiré ou non. Les plus grands spécialistes en physique nous disent que tout est énergie : la chaise sur laquelle nous nous assoyons, la table devant nous, notre ordinateur, notre pied gauche, notre oreille droite, les arbres, les voitures, etc. Certaines choses dégagent une énergie positive alors que d'autre une énergie négative.
Le plus important est de comprendre que nos pensées et nos émotions émettent une énergie (vibration) dans l'univers. Cette énergie est soit positive ou négative. Si nous avons des pensées et des émotions positives en rapport à ce que nous désirons dans la vie, c'est exactement ce que nous manifesterons. Si par contre nos pensées et nos émotions envers la vie sont négatives, c'est exactement ce que nous manifesterons dans notre quotidien. »

La belle affaire, comme si on nous annonçait une découverte révolutionnaire pourtant vieille comme le monde. Emile Coué, injustement ringardisé avait largement ouvert la voie, certes, de manière moins poétique et spectaculaire, mais il n’avait pas les moyens de communication d’aujourd’hui. Plus récemment, pour toutes les écoles de développement personnel, c’est évidemment un secret de Polichinelle
 
La validité du concept est incontestable, et ce n’est pas la le problème. Mais je comprend mal l’extase que provoque ce film dans les milieux dits «spirituels ». Déjà, le packaging « made in U.S.A » me donne une allergie genre « macdonaldite aigüe ». A en croire le scénario, l’américain moyen n’a qu’une obsession : une grosse voiture, une maison immense, une piscine remplie de sirènes, un frigo rempli de soda et une société à son nom. Ou est la spiritualité la dedans  ? Il faut les voir témoigner tous ces grands ados attardés, fiers de leurs trophées exhibés devant la caméra. « Z’avez –vu le palais que j’ai attiré a moi ? et que dites-vous de cette Ferrari devant mon garage ? ».
 
Il ne s’agit pas de cracher dans la soupe, tout le monde aspire à profiter d’une certaine aisance matérielle, moi le premier. Mais je trouve assez indécent cette insistance, tout au long du film, cette surenchère de paillettes entre tous ces « winners », qui, on peut le remarquer, n’était déjà pas issus des classes pauvres avant leur « expérience attractive». L’argent attire l’argent : c’est clair, le principe du « secret » peut aussi fonctionner de manière quasi-automatique quand la pompe à fric est amorcée, Mais le plus urgent n’est-il pas d’attirer la paix : en nous même, et donc dans le monde ensuite… ?
 
Tout ce qui est dit dans le film sur le principe du secret est vrai…mais tout ce qui est vrai au sujet du principe n’est pas forcément dit dans le film…voyez-vous la nuance ?
Soyons direct : celui qui n’a pas parcouru un minimum de chemin dans la connaissance de lui-même, qui n’as pas un minimum de volonté, va très vite déchanter.
Combien de spectateurs enthousiastes à la fin du film ? des milliers, voir des millions… combien vont s’appliquer à le mettre en pratique SERIEUSEMENT, et SUFFISAMENT LONGTEMPS ? Quelques-uns…, les mêmes d’ailleurs qui de toute façons allaient « réussir » sans le fameux secret version « Hollywood »… Un secret qu’ils appliquent déjà plus ou moins consciemment car cela est dans leur nature, leur caractère, leur destin, leur objectif profond.
 
Bref, une fois de plus, on nous sert la même recette: faire rêver les gens, leur dire ce qu’ils veulent entendre, leur donner l’impression qu’ils sont uniques et merveilleux, que l’univers est à leurs pieds et que tout est possible désormais. Ça met un peu de baume au cœur, et un peu de rêve dans la morosité de la routine quotidienne… (C’est toujours ça de gagné me dira-t-on, mais pour combien de temps ?). En attendant, ça remplit les poches de producteurs bien avisés (et tant mieux pour eux), sous couvert d’émancipation spirituelle : ils ont tout gagné : ils prouvent le principe en s’enrichissant , bravo pour le coup de maître. C’est une version haut de gamme de tous ces livres du genre "comment faire fortune en 10 leçons" et qui promettent la révélation de tous les « secrets » des initiés…et à chaque fois ça marche, en tout cas pour pas mal de monde…combien de temps encore ???
 
Soyons juste, ce documentaire peut aussi avoir un impact plus largement positif s’il déborde du public strictement new-âge qui a tendance à se refermer sur lui-même et ne pas oser partager ses valeurs par peur du rejet. Dans ce cas, il pourrait conduire quelques esprits ouverts à creuser la question et s’intéresser de plus près à la spiritualité en général.
 
Pour ceux qui savent déjà, on peut dire que c’est un rappel utile, mais je le préfère énoncé plus modestement, sous cette forme par exemple, qui n’oublie pas, elle, de rappeler que l’on attire surtout des catastrophes si l’on ne va pas « au charbon », désamorcer les bombes psychologiques enfouies en chacun de nous, et transmuter un peu d’ombre en lumière. Une fois le terrain déminé, oui, on peut alors visualiser de manière plus efficace un avenir radieux et souriant, penser « positif ». On ne remplit pas un vase d’eau claire s’il est encore plein de boue…
 
« Nous allons donc toujours dans le même sens, découvrir une organisation parfaite dont les paramètres nous échappent plutôt qu'accorder au hasard et aux turbulences une prépondérance de principe. Il n'y a pas de raison que nous captions autre chose que ce qui correspond vibratoirement à l'état dans lequel nous nous trouvons, dès que nous sortons du large spectre d'attitudes mentales assez innocentes, qui permettent un état de veille neutre ou limpide. Nous ne cherchons donc pas à justifier toutes les réalités et à nier qu'il y ait d'innocentes victimes, mais, d'une manière générale, l'espèce ne sait pas reconnaître qu'elle attire sur elle ce qu'elle appelle la fatalité, et que ce qui lui arrive est un reflet, le monde objectif tenant lieu de miroir psychologique. Il lui manque toutes sortes de connaissances qui pourraient prévenir, ne serait-ce que la faculté de retenir les survivances dynamiques, quand elles veulent se déchaîner, comme au cours des émeutes par exemple ».
 
Natarajan – les principes de la manifestation – supramental.fr
 
 
Du coté du « pire », cette mode frénétique du pseudo « secret » crée des « usines à fric » qui ne manqueront pas de discréditer tout ce qui a vocation à promouvoir la puissance de l’esprit (qui est réelle, mais qui ne s’acquière pas sur commande !): voyez plutôt le genre de publicité qu’on peut trouver sur la toile :  " Devenez Maître créateur (rien que ça !) pour la modique somme de… 999 euros!  " 

______________________________________________________________________________________
LFFORMATION "EXPERT-CONSULTANT DE LA LOI D'ATTRACTION
Voulez-vous intégrer l'utilisation consciente de la Loi d'Attraction dans votre vie ou votre pratique?
Devenez "Expert-Consultant de la Loi d’Attraction"
En tant qu'Expert-Consultant de la Loi d'Attraction, vous apprendrez comment devenir des MAÎTRES CREATEURS !!!
Ce processus infaillible vous permettra, à vous ainsi qu'à vos clients, de créer la vie de vos rêves et de transformer votre réalité en un miracle quotidien!
NOUVELLE FORMULE INTERNATIONALE!
eInvestissement pour le programme complet :
(matériel didactique inclus) :
Au lieu de 1599€,
offrez-vous ce cadeau de bien-être
pour 999€ ou 1.499$ CAN en une fois,
avant le 10/2/08!!!
Inscrivez-vous maintenant
_______________________________________________________________________
 
Est-ce que la loi d’attraction, le fameux « secret », attire aussi les petits malins cupides…et les pigeons qui vont avec ?
Pour voir « Le Secret » et vous faire votre propre opinion : 

http://www.nous-les-dieux.org/Le_Secret


Christalain
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 22:19

trousse-pharmacie.jpg

Notre monde est ainsi fait que plus nous sommes plongés dans l’obscurité, plus nous avons de mal à trouver  l’interrupteur  qui ferait  revenir la lumière. C’est un cercle vicieux qui a tendance à nous maintenir très longtemps dans un état dépressif. Que signifie alors « chercher la lumière ? »  Peut-être demander de l’aide, non pas à l’extérieur de soi, mais auprès de notre propre guide intérieur. Dès que l’on fait un pas dans sa direction, nous pouvons être sur qu’il fera le sien dans la nôtre. C’est une autre façon de dire « Aide-toi et le ciel t’aidera ». Oui, la lumière est déjà en nous répètent tous les bons manuels spirituels. Nous devrions alors avancer sur le chemin de la vie, éclairés par notre propre éclat, en toute autonomie. Nous n’avons pas à rechercher une source lumineuse extérieure auprès de quelconques lampadaires qui balisent des routes déjà toutes tracées, et qui donc ne sont pas les nôtres.


Mais il n’est pas facile d’atteindre ses propres ressources, surtout lors des premiers mètres de la voie vers l’éveil : notre lumière est « cachée sous le boisseau », dissimulée derrière nos peurs, nos blessures, nos croyances, notre ignorance. Notre vue spirituelle s’en trouve d’autant plus amoindrie et il n’est pas rare de se cogner contre les circonstances mal négociées de la vie, de tomber dans des trous mal balisés, d’ouvrir les mauvaises portes.

 

Un chercheur spirituel  prévoyant ne devrait jamais se séparer de sa trousse de secours pour pallier à sa cécité spirituelle, en attendant de retrouver la pleine vision inspirée qui lui permettra d’éviter bien de nouveaux accidents. Voici quelques éléments « de base »  que pourrait contenir une telle trousse. On peut bien sur la personnaliser, la compléter avec nos trouvailles, nos portes-bonheur.  Elle est certainement inadéquate pour une très grosse crise, mais elle peut soulager de biens des coups de déprime passagers. Et surtout, nous réaliserons un jour qu’il est possible de se passer de tous ces actes de « magie », que la perfection en nous n’a nul besoin de soins « physiques ». C’est uniquement notre vision globale qui a besoin de soin, tout le reste suivra.

 

 

pansements.jpgListe des éléments de la trousse de secours :

 

* Du fil d’Ariane pour découvrir l’origine de la blessure et pour la recoudre.

 

* De l’alcool à 360° pour désinfecter tout autour de la blessure, pour faire le tour de la question, et éventuellement en boire une gorgée pour s’accorder un moment d’oubli.

 

* De la lotion à l’extrait de Pardon pour apaiser la douleur et la rancœur.

 

* De la potion d’acceptation, saupoudrée de lâcher-prise : c’est l’aspirine de l’âme.

 

* Du « Mercure au chrome » pour fluidifier notre communication et faire briller notre intelligence de la guérison.

 

* Des pansements de douceur trans-lucides, pour surveiller la cicatrisation, et ne pas négliger notre blessure avant de l’avoir complètement soignée, car elle pourrait se ré-ouvrir.

 

* Une paire de ciseau pour couper toute excroissance qui encombre notre vie, nous alourdit, nous freine, nous parasite : habitudes caduques, objets périmés, idées dépassées, croyances toxiques.

 

* Une loupe pour examiner de près et sans concessions les circonstances, les expériences et les symboles qui nous blessent, nous coupent, nous déchirent, nous heurtent, nous dérangent.

 

* Une paire de jumelles pour améliorer notre vision, regarder un peu plus loin que le bout de notre échec, pour anticiper, éviter les pièges les plus grossiers par simple négligence.

 

* Quelques coton-tiges pour être sûr d’écouter les vraies paroles de nos interlocuteurs, et non pas celles que nous croyons entendre, quelles soient blessantes ou flatteuses.

 

* Une cure de silence pour mieux entendre, une fois nos oreilles débouchées, la petite voix intérieure toujours prête à nous guider dans la voie.

 

* Un bain buccal purifiant à l’eau de source pour éviter que ne sortent de notre bouche des paroles réactives, vengeresses, négatives, calomnieuses, mesquines, agressives. 

 

* De la poudre de phosphore pour stimuler notre mémoire (après dédramatisation et purification), afin de ne pas renouveler les mêmes erreurs, et donc réactiver les mêmes blessures. 

 

* Des mouchoirs en papier recyclé pour éponger les larmes, mais surtout pas pour les empêcher de sortir : la tristesse refoulée se transforme en rage, puis en désespoir.

 

* Un numéro de secours pour appeler nos meilleurs amis, ils sont la aussi pour nous aider à passer les mauvais caps, et nous montrer par la même occasion s’il s’agit vraiment d’amis fiables et sincères.

 

* Une bougie et une boite d’allumette pour ne pas oublier que la foi est la seule chose qu’il ne faut jamais oublier, en particulier quand tout semble aller mal.

 

* Une paire de basket pour oxygéner notre corps, l’emmener dans la foret, dans les champs, au bord de l’eau, autant de lieux de ressourcement naturel.

 

* Préventivement: un sachet de tisane relaxante : il faut « appuyer  sur la détente » avant que les mauvais coups ne partent de manière intempestive à cause du stress.

 

* Facultativement : Une photo, un bijoux , une lettre, un porte-bonheur, un parfum…n’importe quel objet qui nous rappelle notre rêve le plus cher, notre idéal le plus haut. N’oublions pas que nous sommes venus le sublimer, à défaut de le réaliser.

 

La notice de cette trousse de secours rappelle que son contenu s’autodétruira dès que notre mission d’éveil sera achevée. Cette notice rappelle aussi qu’il faut rendre grâce aux outils qu’elle contient , mais ne pas s’y attacher au point d’oublier l’essence de notre mission : tous les pouvoirs de guérison sont à l’intérieur de notre esprit, de notre cœur, et se manifesteront bientôt dans le creux de nos mains.

 
Christalain 2008 - Révisé en 2010
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 22:49
rotative.jpgComme je l’ai indiqué ci-contre, tous les écrits personnels de ce blog sont libres d’être reproduits sur d’autres forums, d’autres sites ou d’autres supports. La seule condition est d’indiquer la source de ces écrits. Je ne prétend pas ici que ces écrits ont une valeur particulière, ils ont la valeur que chaque lecteur veut bien y accorder selon ce qu’ils lui apporte à un moment précis de sa vie. Je pense simplement qu’il s’agit d’une démarche de respect envers l’auteur des articles qui a passé du temps à les écrire, que l’on soit d’accord ou pas sur le fond de sa pensée. La connaissance appartient à tout le monde, certes, mais la manière de l’exprimer, de la traiter, de l’analyser ou la synthétiser est propre à chacun.
                       
Parcourant souvent le net, je me suis perçu que cette règle élémentaire de savoir-vivre n’était pas toujours respectée: articles sans références, textes tronqués, avec d’autres images ajoutées. Irrespect ou négligence ? sans doute les deux… Pire encore, certains administrateurs utilisent ce procédé en éditant dans leur propre site des articles d’autres auteurs sans les signer, laissant croire qu’ils en serait éventuellement l’auteur. Le contenu seul n’importe pas, il est évident que l’on a pas la même approche critique face à un chaneling ou à un témoignage personnel.
 
La plupart des administrateurs choisissent d’accepter la reproduction de leurs écrits avec indication de la source, mais d’autres interdisent toute reproduction, avec ou sans autorisation. Quelques-uns ont même complètement verrouillé la possibilité d’outrepasser cette interdiction en empêchant le copier-coller. Leur argument est assez simple : ces écrits ont une grande valeur, il faut les étudier dans leur ensemble et leur contexte pour les comprendre car tout est lié. Toute extraction partielle, partiale est préjudiciable au sens global de l’œuvre.
 
C’est une position qui se défend en effet, mais a force de couver jalousement son trésor en restant assis sur le coffre-fort, plus personne ne pense à s’approcher pour demander s’il peut ouvrir la porte et « juste jeter un oeil ». Si les administrateurs autorisaient la diffusion de quelques extraits bien choisis, il auraient en retour une audience bien plus importante. Je pense notamment à cet excellent site qu’est la cabale.org qui contient des trésors de sagesse avec des livres entiers téléchargeables, mais dont on ne peut extraire aucun segment. Pas facile pour en faire la promotion sur d’autres sites spirituels. Elitisme ? peur de mélanger torchons et serviettes ? Je crois que ce débat est dépassé : qui doit recevoir la bonne information au bon moment la trouvera, qu’elle soit mélangée ou pas à d’autres informations médiocres ou sans intérêt pour sa voie personnelle. La quête de l'unité ne consiste t-elle pas à marier le profond et le profane ?
 
Christalain.
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 09:43
grenade.jpg



_________________________


Le soleil se lève toujours a l’est, et toujours à l’heure
Jupiter ne s’est toujours pas embrasé pour être sa soeur
 
Nous nous sommes juste embrassés comme tous les ans
En nous souhaitant bonne année… automatique-ment
 
Ashtar n’as toujours pas atteri avec sa flotte inter-galactique
Pour nous sauver, nous emporter ailleurs, c’était la tactique 
 
Ingrid Bétancourt n’as toujours pas été libérée de la guérilla
Prise en otage par la valeur d’échange exagérée des médias
 
La folle augmentation du pétrole continue de nous pomper
Et les gouvernements toujours ô cyniques, de nous tromper
 
Le réchauffement climatique nous donne des frissons dans le dos
Nos ampoules restées allumées et notre culpabilité ont bon dos
 
Les libertés individuelles continuent de s’amenuiser
Dans l’indifférence des foules hébétées et épuisées
 
Hypnotisées par la puissance du néant staracadémique
Converties au lisse, au slam, ou autre religion cathodique
 
Le nouvel âge n’as toujours pas atteint l’age de la raison,
Bercé par trop de canalisations percées de vaines illusions
 
Des travailleurs de lumière continuent de se crêper le chignon
Au lieu de se rassembler pour concrétiser sur terre leur union
 
Les cœurs virtuels qui palpitent sur nos écrans d’ordinateur
Cachent trop souvent misère, peine, solitude et rancœur
 
Et pourtant, la bombe humaine a bien été dégoupillée
Une bombe à retardement qu’il ne faudrait pas oublier
 
Pour que le soleil apparaisse dans sa parfaite splendeur
Devra t-il avoir pour toile de fond une absolue noirceur ?
 
Toucher les bas-fond pour rebondir vers la lumière
Telle est notre crainte, notre espoir, et notre prière
 
Christalain
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 14:11
vision-2008--copie-1.jpg

Pas de révolution, mais une simple évolution après cette 1ère année d’apprentissage en tant qu’administrateur (un bien grand mot pour un si petit blog !).
Je me suis rendu compte qu’il n’était plus forcément opportun de publier des articles, aussi intéressant soit-ils, qui circulent déjà sur plusieurs sites connus et « leaders ». Je me contenterais donc, dans une sorte de « revue de presse », de mentionner à quelles adresses  vous pourrez aller pêcher les « meilleurs » articles de la semaine sur le web. (selon des critères subjectifs bien sur).
 
Dans cette optique, j’activerais peut-être aussi une « newsletter » ou chacun pourra s’inscrire à partir de 2008 pour être tenu au courant de l’actualité « urgente », qu’elle soit spirituelle ou simplement pertinente pour comprendre notre époque très particulière. Je continuerais de publier des articles issus de sources externes dans la mesure ou ils me paraissent à la fois importants et peu connus, et donc qu’on ne trouvera pas facilement ailleurs.
 
A propos de textes « importés », un certains nombres d’entre eux publiés sur Axialmedia ne sont déjà plus vraiment en phase avec ce que je suis devenu intérieurement, mais tout va si vite qu’il est difficile de faire un blog qui soit toujours à son image ! (qui elle même n'est qu'un reflet fugitif de notre soi véritable).  Mais cela est vrai aussi pour des articles personnels. Je laisse cependant tous ces articles en ligne, qui de toutes façons peuvent très bien aider et sonner « justes » pour certains internautes.
 
Axialmedia sera donc un peu plus personnel dans ses écrits, ce qui intéressera peut-être moins de monde, mais touchera plus en profondeur ceux qui seront sensibles à mes messages, et même s’il n’y en a que quelques-un(e)s, cela suffit à mon bonheur.  D'ailleurs l'article ci-dessous donne le ton, et c'est un execice difficile car j'ai peu l'habitude de parler de moi. J'espère en tout cas que cela incitera des lecteurs a parler plus facilement d'eux, à s'exprimer, car c'est une bonne thérapie.
 
Enfin, je souhaiterais créer un réseau régional de « chercheurs de lumières » en vue d’organiser des rencontres « sur le terrain » et partager en toute convivialité sur nos vécus, nos expériences, nos savoirs, nos projets, nos espoirs pour la terre. Pour cela, j’ouvrirais un répertoire-annuaire qui se composera simplement de votre pseudo, de votre ville,  de votre âge, de votre adresse mail et de vos centres d’intérêt en quelque lignes. Je vous invite dès a présent à m’écrire pour vous inscrire. J’entend par annuaire régional un annuaire qui concerne les départements : 01, 39, 74, 73 et 38. Chacun pourra contacter qui il souhaite sur la liste et des journées de « rencontres » globale seront organisées dès la fin de l’hiver.
 
D’autres changements ou nouveautés pourront bien sûr prendre place en cours d’année. Je reste également à l’écoute des demandes, des propositions que vous voudrez bien me faire. N'hésitez pas à laisser quelques commentaires, même négatifs. Les obstacles sont nos alliés...On  se muscle plus facilemet en soulevant des poids, il en est de même pour notre esprit... 
 
En attendant, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.

Christalain.
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 09:38
phytoth--rapie.jpgEncore un grand moment de "journalisme" au journal de 20h sur TF1 le 29 mai dernier. De but en blanc, PPDA annonce : «  un couple de phytothérapeutes vient d’être condamné suite au décès de l’un de leur patient. ». Sans aucune précision supplémentaire, il enchaîne aussitôt sur des infos très générales : il y a environ 200 médicaments à base de plantes autorisés en pharmacie car dûment contrôlés par les « autorités compétentes »   (c'est-à-dire ?).
 
Ensuite, c’est un petit couplet anti-internet « où l’on trouve vraiment n’importe quoi » (ce qui est vrai, aussi !), notamment de dangereuses plantes chinoises en vente libre. Seuls les herboristes présentent toutes les garanties nécessaires de sérieux, mais il n’en existe que quelques dizaines en France. Le « journaliste » termine en annonçant que des « experts » (c’est dire ?) se pencheront (avec tout l’impartialité requise bien sûr !...) sur une centaine de plantes « suspectes » afin d’en déterminer les bienfaits et méfaits éventuels.
 
La manipulation devient vraiment grossière, on se demande qui peut être influencé par de telles désinformations, sûrement quelques téléspectateurs encore, sinon, ils ne se donneraient pas la peine de le faire. Le message est clair : « détournez-vous des médecines douces braves gens, c’est dangereux, la preuve, on peut en mourir !… ». On aurait bien aimé en savoir plus sur les circonstances de cette sot disant phyto-bavure, quelle plante coupable aurait été prescrite par ces thérapeutes...mais sur TF1, c’est tout sauf du journalisme !
 
On aurait aimé voir également, mais c’est croire au père Noël, un reportage sur les milliers de morts provoqués par certains médicaments « chimiques » à cause de leurs effets secondaires, sur les milliers de « patients » dont le seul tort a été de mettre les pieds à l’hôpital et qui en sont ressortis les pieds devants pour une maladie qu’ils n’avaient pas en entrant ! Mais vous comprenez, les experts sont occupés à vérifier la toxicité de plantes devenues suspectes suite à la mort d’UNE personne !!!  on croit rêver ! 
 
Mais un seul arbre a  vraiment du mal à cacher toute la forêt, quelque part, il est rassurant de voir que les campagnes de décrédibilisation des médecines alternatives…sont de moins en moins crédibles… On dit bien que plus les mensonges sont gros, plus ils sont acceptés, mais la « pillule » devient vraiment difficile à avaler, sauf peut-être pour les irréductibles naïfs endormis dans les replis de la matrice…
 
Il ne faut pas tomber non plus dans l’intégrisme « naturopathique », certains médicaments classiques sont encore bien utiles et indispensables pour l’instant, mais combien d’autres sont dangereux ou inefficaces et ne contribuent qu’à la santé…financière des laboratoires pharmaceutiques ?
 
Conclusion : la meilleure chose à faire est de cultiver l’esprit de prévention (mais c’est un autre sujet) pour garder la santé le plus longtemps possible. Cela pour éviter de mettre le doigt dans l’engrenage infernal : « médecin-médicament-dépendance-intoxication-rechute-maladie auto-entretenue…ect ». En attendant, vivement que souffle LE VENT DE LA REVOLUTION sur la dictature MEDICA-MENTEUSE et que survienne : LA BRISE DE LA PASTILLE !  :) 
Christalain

Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 21:17
frank-hatem.jpgNous sommes le 2 mars 2007, la pluie redouble d’intensité alors que j’approche d’Annecy. Dans le même temps, le flot de la circulation coagule dans cette artère principale qui me conduit en ville et c’est bien vite le bouchon : rien de surprenant un vendredi soir. Je n’aime pas être en retard ne voudrais louper pour rien au monde cette première rencontre «  physique » avec Frank HATEM qui a tant éclairci mon parcours spirituel grâce a ses livres. J’ai prié l’univers de bien vouloir fluidifier la circulation dans l’intérêt de tous, pour moins de stress, plus de sécurité, et pour que chacun des automobilistes arrive à l’heure à son rendez-vous éventuel. (« rayon vert ! » dirait Joéliah) . Quelques minutes plus tard, le long convoi reprend une allure modérée, ce qui me permet d’arriver à destination à l’heure exacte. Un bon signe, et une occasion supplémentaire d’exprimer de la gratitude au grand administrateur universel. Nous somme toujours exacts aux rendez-vous que notre âme ne doit pas manquer.
 
La première surprise vient du look de Frank : il semble sortir tout droit d’une émission branchée des années 80 : cheveux assez long « debout sur la tête » (très en vogue à cette époque ), pantalon bouffant, petite cravate blanche étroite…d’autant plus surprenant car il ne doit pas être loin de la cinquantaine. Je me souviens alors que sa fameuse découverte de l’origine de l’esprit date de 1985 : en plein dedans !. J’imagine alors la force illuminative qui a dû l’envahir à ce moment là ; peut-être qu’en hommage à cette époque cruciale de sa vie il a tenu à conserver le mode vestimentaire « new-wave », après tout, ça rime avec new-âge !
 
Mais cela est anecdotique et ne concerne que le « personnage », pas l’esprit, le « soi ». Nous sommes donc une douzaine a suivre avec attention les explications de Frank sur les fondements de ses théories…pas forcément évident de comprendre la dialectique du néant et de l’infini, mais une fois que l’on a passé ce cap, tout le reste coule de source, et c’est bien ce qui fait la force de sa métaphysique : les bases sont hyper logiques, solides, « hyper rationnelles ». Nous comprenons encore mieux qu’auparavant pourquoi, par exemple, manger bio et végétarien, vivre dans la nature et la protéger, considérer les autres comme parties de soi…pourquoi tout cela est une attitude intelligente qui nous éloigne de la souffrance et nous rapproche de l’épanouissement. Celui-ci se manifestera notamment par le passage à une dimension supérieure, à un autre paradigme sur cette même terre. Du moins pour eux qui voudront s’en donner les moyens et possèdent cet objectif dans le cœur. Car l’hyper rationalité n’est pas incompatible avec les valeurs de l’amour…au contraire… !
 
L’objet de cet article n’est pas de revenir sur les précieux enseignements de Frank, je vous conseille pour en prendre connaissance de visiter ses sites web (voir « mes sites préférés ») et lire ses ouvrages, notamment « LES CINQ CLEFS » qui développe ses principaux thèmes et l’excellent « LA REGLE DU JE » (un concentré de notions de haute valeur accessible à tous). Je voulais juste témoigner ici de la haute vibration et de la grande sagesse qui émane de ce grand chercheur. Très simple, disponible et abordable, il fait preuve d’une modestie désarmante pour quelqu’un qui semble enfin avoir découvert l’origine et le fonctionnement de l’esprit, et de l’univers ( mais on est pas obligé de le croire !). Pour chaque question posée, il propose, suggère une réponse mais n’impose pas sa vérité. Malgré son immense savoir, il sait rester attentif à l’opinion d’autrui car il sait lui-même que son évolution, comme la nôtre, est sans limite.
  
Ses théories dérangent les institutions « politico-scientifiques » justement parce qu’elles sont révolutionnaires et permettent de libérer l’individu d’une emprise multi-millénaire. Mais la vérité finit toujours par éclater au grand jour. Je fais le pari que des hommes aussi brillants et courageux que Frank Hatem seront mondialement connus, reconnus , honorés et publiquement remerciés dans quelques années. Ce n’est peut-être pas ce qu’il cherche, mais en tout cas ce qu’il mérite pour sa grande contribution à l’éveil humain. En attendant, il nous reste à apprécier ses enseignements et les appliquer pour retrouver le chemin de notre propre légende personnelle.
 
Christalain. 
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 17:58

television-lcd-1-jpg.jpgCela commence par une musique trépidante et stressante qui nous met d’emblée dans un état d’esprit apte à entendre les pires catastrophes. Que va nous annoncer ce soir le grand prêtre du petit écran ? une tempête ? un crack boursier ? un nouvel assaut de la grippe avière ? un attentat au proche orient ? un accident grave sur les routes de France ?….hé bien…tout cela à la fois mon capitaine, pourquoi choisir ? Vive l’abondance ! Puis le présentateur (ou -trice selon) débute sa litanie, il fait preuve d’une impersonnalité qui fait froid dans le dos. Sous prétexte d’objectivité, il lit d’une manière machinale sur son prompteur les pires horreurs sans marquer la moindre émotion, ni la moindre humanité, ni le moindre enthousiasme quand par bonheur il s’agit d’une bonne nouvelle (si, si, cela arrive parfois !).  Si je peux me permettre un néologisme : ils sont « dé-émotivés ».

 
On me demande parfois pourquoi je regarde encore les dés-informations de 20h00 à la télévision. Et bien justement : cet espace est un tel concentré de manipulation, de propagande, qu’il permet à coup sûr de voir où veut nous emmener le média-pouvoir, d’ou il veut détourner notre regard. Cela permet de le prendre à contre-pied et de gagner du temps : On peut être sur qu’il ne faut pas s’attarder sur les informations réputées importantes, en tout cas, sur la manière dont elles sont traitées, servies, colorés, orientées…ou occultées. Ces informations, une fois interprétées, décodées, nous montrent bien l’objet et la finalité de la conspiration reptilo-mondialiste, et permet d'agir (ou pas) en conséquence. A cette fin, je me pose toujours cette question devant un reportage: « a qui profite le crime ? ». 
 
Par exemple, la semaine dernière, sur un journal télévisé régional, un reportage montrait, reconstitution à l’appui, de quelle manière on peut trafiquer un distributeur de billet pour qu’il capte les informations contenues dans votre carte bancaire. Un ingénieux système digne des meilleurs épisodes de Mac Gyver : On nous montre un faux boitier collé au double face sur celui d’origine avec une fausse ouverture ou votre carte, une fois glissée innocemment, sera piratée (enregistrement de la bande magnétique). Le commentateur ajoute que cette fraude se produit en particulier dans les distributeurs de grande surface, et fait dire à un gendarme dépité « qu’il n’y a pas beaucoup de parades à part la vigilance extrême».
 
On a donc tous les ingrédients réunis pour fertiliser le terreau de la peur chez les téléspectateurs naïfs ou hypnotisés (et ils sont encore trop nombreux) qui prennent pour parole d’évangile ces infos de la religion cathodique. Si la carte bancaire n’est même plus sûre, à quoi se fier ? qu’allons-nous devenir ? il ne sera plus jamais possible de retirer de l’argent sans la crainte d’être pillé ? « Vite, état providence, fait quelque chose ! ».
 
Prenons un peu de recul : le matériel pour réaliser cette arnaque est assez sophistiqué, tant sur le plan technique qu’esthétique, car il ne doit pas éveiller de soupçons, l’imitation doit être quasi-parfaite. Deuxième difficulté : son installation demande une certaine minutie et un minimum de discrétion : comment cela est-il possible dans un centre commercial ou circule en permanence un grand nombre de gens ? Des faussaires si talentueux prendraient-ils un tel risque à visage découvert ? Il y a surement des "combines" moins risquées pour eux...
 
A supposer que ce type d’arnaque existe bien (ce qui est loin d’être prouvé) , il ne peut donc être que confidentiel et anecdotique par rapport aux autres types de détournements : Interception de codes lors de transactions par internet ou chez des commerçants, ou sur des sites suspects…etc. Mais il y a aussi : les vols de sacs a main avec violence ou les passages à tabac au fond d’une ruelle pour extorquer la carte et le code qui va avec…
Pourtant, l’arnaque « douce » du faux « distri-banque » va jouer subtilement sur son aspect « imparable et invisible » pour alimenter la peur et l’impuissance. On a surtout peur de ce qu’on ne voit pas ! « On ne peut décidément être en sécurité nul part »…voilà ce qu’on DOIT PENSER en écoutant le reportage…c’est du moins l’objectif inavoué des journalistes.
 
Malgré son caractère relativement insignifiant et exagérément alarmiste, je pensais naïvement qu’une telle info resterait cantonnée aux actualités régionales…Et bien non, le soir même, on nous remet le couvert au journal de 20 heures ! Et les ménagères de plus de 50 ans n’en finissent plus de trembler au moment d’aller retirer de l’argent!
 
Quelles conclusions en tirer ? Que les chaînes télé sont toutes complices, service publique ou pas et qu’il y a urgence à nous faire avaler la pilule…ou plutôt… LA PUCE ! car vous l’aviez deviné : A qui profite le crime ? à la puce sous-cutanée bien sur ! Si la carte bancaire devient aussi peut sécurisante, a quoi seront-nous habitués par nos chers média ? à la sécurité absolue (et l’aliénation totale) de la puce pour nos prochains paiements…c’est évident !
 
Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de la manipulation exercée par le petit écran. Alors quelle attitude adopter ? ne pas la regarder bien sur, ou alors avec parcimonie (pour ne pas s’intoxiquer), et avec un œil extrêmement critique et aiguisé. Cela peut être un bon exercice de discernement en vue de tentatives de manipulations encore plus subtils… (faux channelings, faux prophètes, reportages habiles…). Il ne faut pas tomber dans la paranoïa bien sur, ni dans la peur, il s’agit de se méfier des messages de notre pouvoir politico-médiatique, pas de notre voisin. Au contraire, apprenons à partager ensemble dans le discernement et le cœur les informations qui nous libèrent, pas celles qui nous transforment en bétail…Ne nous laissons plus « télé-guider » ! 
 
Christalain.
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 17:16
Il n'était pas nécessaire d'être devin pour prédire le déchainement d'hommages rendus à l'Abbé Pierre suite à sa mort survenue la semaine dernière. Souvent, les médias savent se focaliser sur les aspects les plus brillants de l'histoire d'un homme lorsqu'il quitte la scène de la vie alors même qu'ils l'ont "enfoncé" de son vivant. Par contre, pour l'Abbé Pierre, ils n'ont pas eu à se creuser la tête bien longtemps, unanimité oblige ! Des hommages souvent sincères, mérités, mais aussi parfois bien hypocrites de la part de certains politiciens obséquieux qui se devaient, pour l'opinion publique, de participer au dégoulinement de compliments "pour se faire bien voir à l'approche des éléctions".
 
Cet homme avait la foi, mais ce n'est pas pour ses croyances que la plupart des français l'admirait, c'est pour ses actes. Peu importe qu'il ait cru en Jesus, Boudha ou Mahomet, le coté remarquable de cet homme réside dans sa fidélité absolue en ses convictions et leur mise en application, pas dans les convictions elles-mêmes. Car qui peut prétendre être vraiment original en pronant la compassion et l'entr'aide ? Seulement, contrairement à beaucoups intellectuels issus de la pensée des "faut qu'on", qui eux...ne sont pas des pélerins, il a retroussé ses manches, il est descendu dans les rues froides de l'hiver, il a crée les compagnions d'Emmaüs, il a harcelé les consciences du pouvoir en place, quelque soit son bord. Il l'a fait dans le quasi-dénuement, c'est sans doute un choix personnel, une autre croyance car cela n'était pas forcément indispensable.

On peut sans doute aider les pauvres en vivant confortablement, mais l'Abbé Pierre a sans doute fortement optimisé sa crédibilité en se fondant dans le paysage de la pauvreté. Une vie de foi sans faille donc...un exemple ? surement... le seul exemple à suivre ? pas forcément...d'abord, n'est pas l'Abbé Pierre qui veut, et puis notre société a besoin d'hommes de sa trempe dans bien d'autres domaines: social, thérapique, spirituel, politique... avec cette foi qui soulève les montagnes et entraine l'adhésion des foules. Pour faire évoluer enfin la société. Il faudrait des centaines, des milliers d'Abbé Pierre pour nous montrer l'exemple dans tous les domaines de la vie...Il y a en a déja quelques-un, certes, mais nettement moins médiatisés, donc, avec moins d'impact.
 
Oui, seuls des hommes de foi, des hommes charismatiques peuvent décoincer la société sclérosée, "ébranler le mamouth", mais là se pose un problème, de quelle foi parles-t-on ? n'oublions pas que les kamikazes se considèrent aussi comme des hommes de foi... Qui peut tracer de manière objective une frontière précise entre la foi et le fanatisme ? Dans "Conversations avec Dieu", Il nous est donné un outil simple mais efficace pour évaluer la pertinence des idées que nous voulons mettre en application dans la société : "Si tout le monde le faisait, que se passerait-il ?". Il vaut mieux nourrir les exclus ou exterminer les hérétiques ? le nanti d'aujourd'hui ne peut-il pas être le SDF de demain ? L'exemple est caricatural, mais la méthode fonctionne aussi pour tous les gestes personnels de notre vie quotidienne. Exemple: Que se passerait-il si tous les habitants de la terre consommaient autant de pétrole que nous occidentaux? hé bien il y en aurait déja plus depuis longtemps!

Cette actualité m'as donnée à réflechir sur la notion de foi. A priori, on pourrait donc définir la foi comme un attachement particulier à une croyance sans qu'elle soit démontrée rationnellement. "heureux ceux qui croyent sans avoir vu". Dans la mesure ou la foi est la croyance absolue en DIEU et que DIEU n'est pas démontrable, on ne peut "acquérir" la foi par la simple volonté intellectuelle. On peut seulement répondre au signal venu de l'intérieur nous suggérant par une sensation subtile l'existence d'une puissance bien supérieure à notre petite personnalité. C'est ce que l'on nomme habituellement la grâce. Par contre, dès que la graine de la foi est déposée en nous, la volonté peut grandement aider à son éclosion. A quel moment survient le signal ? Vaste question, je suppose que c'est un choix de l'âme qui veut en finir avec l'expérimentation de l'athéisme. Mais bien sur, cela est un point de vue de "croyant" ! L'athé va déclarer que la foi est une expérience chimique du cerveau, temporaire et sans fondement, qui s'éteindra avec la mort (parfois avant) de celui qui la fait. Rendez -vous après la vie pour connaitre la vérité !
Un des problèmes de l'humanité actuelle, c'est qu'elle est malade de ses croyances. Elle est souvent prête, pour sortir de la souffrance, à croire n'importe quoi, n'importe qui, y compris le premier messager qui passe, même celui qui lui affirme qu'il ne faut croire en rien. Le nihilisme est lui-même une croyance, donc on ne peut pas avoir AUCUNE croyance..CQFD ! . De plus, comment peut -elle faire vivre une société concrétement ? Que se passerait-il si personne ne croyait en rien ? (y compris au lendemain, au bonheur). Imaginez un tel monde.... 
Le seul critère pour déterminer si une croyance est humainement utile (je n'ai pas dit "bonne") ne pourrait-il pas se résumer à : Est-ce qu'elle me rend heureux sans rendre malheureux mon entourage? Est-ce que ma foi contribue à mon évolution vers plus de joie, de sérénité,d'amour, moins de peur, moins de solitude, d'angoisse ? Si oui, cela signifie qu'elle est authentique, qu'elle vient de mon âme, pas de des croyances préfabriquées et distillées à l'extérieur, dans les livres, dans les médias, dans les paroisses. La véritable foi nous rend autonome et libre car elle nous connecte à notre DIEU intérieur, pas celui qui est enfermé dans les murs des églises. Ceci-dit, on peut trouver à l'extérieur des aides utiles à condition d'aiguiser son discernement.
Beaucoups d'hommes traversent une "crise de foi" car ils cherchent à l'extérieur une solution qui est présente à l'intérieur d'eux-même. C'est le résultat de nombreux siècles de manipulation économico-politique. Mais quand le miracle technologique s'enrayera, lorsque viendra le temps des pannes géantes, beaucoups d'hommes et de femmes privés de télévision, de téléphone portable, de jeux videos, d'internet, sortiront dehors, hébétés et s'apercevront que leur fragile bonheur de "supermarché" ne tenait "qu'à un fil". Il s'aventureront peut-être hors de leur villes de béton et redécouvriront la nature, la simplicité, l'authenticité, le silence, la qualité des échanges humains en "live".

A ce moment là peut-être entendront-ils le signal de leur âme qui leur proposera d'avoir foi en eux-même. Foi en cette suprême et dérangeante vérité: nous sommes ni victimes ni boureaux, mais totalement responsables de notre vie. Ils ne rejetteront pas totalement la technologie mais n'en seront plus les esclaves. Les machines seront à leur service et non l'inverse. Bien sur, il y aura toujours des moments de doute. Il n'y a pas de vrai foi sans vrais doutes, de même que la beauté n'aurait pas de sens en l'absence de laideur. Mais des doutes qui appellent la remise en cause et font avancer vers toujours plus de foi. Et la foi qui progresse à la fois en quantité (énergie) et en qualité (sagesse) nous rapproche toujours plus de notre véritable nature : des enfants de Dieu.

Christalain  
Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 21:24

Ce  début d’année 2007 est politiquement agité : en effet, une vague de protestation s’est élevé contre l’overdose issue des injections/ injonctions répétées du couple « sarko-sego » dans tous les grands médias. Ce front «rebel» est  constitué par les partis minoritaires exclus du pouvoir : centristes, communistes, extrême-droite…et encore, ces formations  trouvent encore quelques failles dans la matrice pour protester… mais les petits partis « anecdotiques ou naissant » n’en pensent sûrement pas moins.


Il est vrai que, subtilement, et même insidieusement, voir sournoisement; les grands médias, télé en tête, ont rendu cette alternative comme la seule possible : a coup de sondages, de reportages finement orientés, ils ont « people-isés » ces deux acteurs  (c’est le mot !) de la vie politique française. Une  partie conséquente de la population conditionnée finit par trouver ces gens représentatifs de l’opinion publique puisque chacun d’eux couvre l’éventail de toutes les promesses possibles. Ces deux là excellent, en bon poli-ticiens dans le registre de la communication démagogique et opportuniste. Ils en seraient presque glamours et on en redemande dans un réflexe quasi « pavlovien ».  (voir les tirages de la presse people qui leur consacre des pleines pages: Sarko en Amérique…Ségo en maillot de bain…etc)


Depuis Noël donc, les candidats modestes et les petits nouveaux sont les « dindons de la farce » si l’on peut dire…quelques encarts dans les pages intérieures des quotidiens, quelques minutes ici ou là à la télé, aux heures de faible écoute bien sur, et de préférence sur les chaînes régionales. Les médias incriminés se défendent en prétendant donner ce qu’on leur réclame : des grosses pointures, des « gueules »  connues et reconnues, des stars du sondage…et quelque part, ils n’ont pas tort : si nous avons les politiciens que nous méritons, c’est parce nous ne voyons que ceux qui gesticulent devant notre champ  de vision. Nous avons peur du changement, peur du risque, peur de l’inconnu, en politique comme dans bien d’autres domaines. Mais c’est le serpent qui se mord la queue et cela me fait songer à ces jeunes diplômés que l’on refoule des entreprises sous prétexte qu’ils n’ont pas d’expérience…mais comment acquérir de l’expérience si l’on  nous donne pas une première chance ?

 

Beaucoup de  français  votent Sarkozy ou Royale en déclarant, dépités :  « qui d’autre ? ». Mais ils sont mal informés car il existe des alternatives, dont certaines sont crédibles. (Excusez moi de faire du prosélytisme, mais voyez par exemple celle proposée sur ce blog). Nous avons donc d’un coté une paresse intellectuelle des citoyens, et de l’autre une carence d’information évidente de la part des grands médias complaisant vis à vis du pouvoir institutionnel  « UMPPS ». Difficile dans ces conditions de se rencontrer ! la preuve : la société se métamorphose  de plus en plus vite et qui voyons-nous sur la scène ?: les mêmes dinosaures depuis parfois  40 ans ! Comment croire encore en ces hommes d’un autre âge  qui promettent le changement depuis toujours, et n’ont pas tenté de le réaliser ?  (en l’occurence : l’individu au centre de leur préoccupation). Certes, ils sont au moins  fidèles… à leur infidélité ! et nous, con-citoyens, fidèles à notre amnésie collective.

 

D’après une source radiophonique, ils seraient une quarantaine à postuler à la plus haute fonction. C’est beaucoup en effet, et il difficile de s’y retrouver, mais sans trop s’avancer, on peut déjà sans doute en écarter une bonne part dont la démarche manque totalement de sérieux et de crédibilité pour diriger un pays. Et le barrage des 500 signatures se chargera d’un écrémage plutôt arbitraire et « politiquement correct ». Mais pour tous ceux qui peuvent nous présenter un véritable programme, il n’y a aucune  raison de ne pas  réserver un espace médiatique décent. N’est-ce point la définition de la démocratie ? Mais sommes vraiment en démocratie ? c’est un autre débat !  En attendant, c’est  trop demander aux chaînes télé de faire une petite place à tous ces prétendants : ils verraient alors leurs précieux programmes commerciaux amputés de quelques heures ! donc de quelques milliers d’euros : inconcevable bien sur !

 

Mais les temps changent ! et ce n’est pas une promesse politicienne. Les surprises risquent d’être grandes au soir du premier tour de la présidentielle. La révolte gronde, les Français commencent à s’éveiller d’un long sommeil et se lèvent du mauvais pied :ils ne sont pas de bonne humeur  ! La poursuite de la révolution Internet permet une circulation accrue de l’information parallèle, ce qui permet de faire ressortir divers scandales étouffés. Les grands médias n’ont plus autant de pouvoir et contrôlent mal l’évolution de l’opinion publique devenue instable. Certes, le vote contestataire (parfois dangereux !) supplante encore trop souvent le vote mûrement choisi et il en sera ainsi tant que nous, électeurs, ne réclameront pas  la fin du mépris médiatique. Nous avons une arme pour cela ; la télécommande. Car en méprisant les petits partis, les commerçants de la communication méprisent à présent la moitié de la population….Comment allons-nous réagir aux élections ? verdict dans une centaine de jours ! en attendant, informez-vous ! et surtout votez ! votez Sarko ou votez Sego si c’est vraiment par conviction et non par dépit : tout choix est respectable, surtout il est fait en pleine conscience. Sinon, osez changer ! Osez sortir de la matrice !

Christalain.
 

Post-commentaire:  Ben non, le réveil français sera pour plus  tard !

Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article