Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 21:47

Le renversement ne peut pas venir de toi car tu crois au monde sens dessus-dessous dans lequel tu as l’air d’être. Tu crois que tu es là et que les autres sont là avec toi. Tu crois que le monde est indépendant de toi et que tu es à la merci de ses effets. Au mieux, [tu crois que] tu peux t’adapter et trouver un peu de bonheur.. Tu peux gagner et puis regarder ailleurs pour ne pas voir la douleur dont tu crois qu’elle n’est pas la tienne. Tu peux dénier tes pensées [ou] les accepter comme insensées. Et en faisant tout ça, tu as l’air ok, peut-être plus à l’écart que la plupart des gens, mais tu n’es jamais pleinement satisfaite.

 

Tu n’es jamais pleinement satisfaite parce que tu crois au manque et que ce dont tu manques, tu ne peux pas le trouver. Tu le cherches dans des relations, des réalisations, des choses, de la nourriture, la sécurité et du bon temps ; comme une anesthésie, tu peux bien avoir l’air de rire et d’être heureuse un certain temps. Mais ta satisfaction ne dure jamais, alors c’est la chose suivante qui peut-être comblera le manque.

 

Tu ne peux jamais trouver cette chose, parce qu’il n’y a rien dont tu manques. Tu es complète et parfaite dans la plénitude de Dieu maintenant. Et c’est pour ça que le miracle est utile. Il ne te donne rien, parce que tu ne manques de rien. Te donner quelque chose validerait la croyance au manque. Le miracle, c’est une simple altération dans la perception, un changement dans la vision, de sorte que tout ce qui était avant puisse encore être au sein de l’illusion, mais que soit parti le manque qui semblait exister.

 

Le miracle reconnaît la vérité et dénie le faux. C’est tout, parce que c’est tout ce dont on a besoin. Tout est accompli tel que ce fut accompli bien avant que ne commença le rêve. Et ce qui fut accompli en réalité ne peut être défait, sinon la réalité ne serait pas la vérité de l’existence. Si la réalité n’est pas la vérité de l’existence, alors Dieu est mort et Tout Ce Qui Est n’est pas. Mais tu sais qu’il ne peut en être ainsi. Car tu réalises que tu existes. Il s’agit d’un fait que tu ne peux nier. Tu es existence et ça, tu le sais.

 

Tout Ce Qui Est est, parce que tu es. Ainsi, la vérité doit être vraie et la réalité doit être la réalité. Et le rêve que tu appelles la vie doit être une illusion, parce qu’il ne durera pas. Et tu dureras parce que tu es existence et que l’existence ne peut avoir de fin, sinon l’existence n’existerait pas. C’est ça l’altération qu’apporte le miracle. Un changement de perspective qui montre que le faux doit être faux parce que la vérité est vraie.

 

Source: "Tout sur le rêve"

Regina Dawn Akers

http://www.ReginaDawnAkers.com

Repost 0
Published by Christalain - dans DIVERS NON-DUALITE
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 21:44

Le raisonnement de l’ego est fondé sur le désir de protéger la volonté propre de l’individu. Le raisonnement de l’ego voit un « moi » et un « eux », et il désire énormément protéger les intérêts propres de l’individu plutôt que ceux des autres. Il pourra aussi adhérer aux intérêts d’un groupe, mais ce sera toujours pour en protéger un contre un autre. Par conséquent, le raisonnement de l’ego voit la division et s’attend à l’attaque. Toujours, d’une manière ou d’une autre, il s’attend à une attaque de la part de quelqu’un ou de quelque chose à l’extérieur de lui. L’ego ne s’attend jamais à de l’amour ni à de l’acceptation, car l’ego ne se considère pas digne d’autre chose que l’attaque.

 

Parce que l’ego s’attend à être attaqué et a le désir de se protéger contre la menace qu’il perçoit, l’ego est toujours occupé à se défendre. Les défenses de l’ego peuvent prendre plusieurs formes, mais on y trouvera toujours le désir sous-jacent de se protéger d’une attaque. Il se peut que l’ego adopte la tactique d’attaquer en premier, ou bien de calomnier.

 

L’ego peut aussi essayer de se cacher, ou d’utiliser des manoeuvres évasives. L’ego peut aussi pleurer, et plaider sa propre cause de victime, espérant gagner un soutien extérieur. L’ego essaie d’être plus intelligent que son adversaire, ou bien il essaie de s’élever sur un piédestal artificiel. L’ego utilise diverses défenses, notamment le déni, la dépression et la douleur ;toutes sont étudiées pour protéger la volonté individuelle contre l’attaque imaginée ou perçue.

 

L’ego s’attend à être attaqué, parce qu’il croit qu’il le mérite. L’ego est peureux, se considère indigne, et croit à sa propre culpabilité. Ce sont là aussi les caractéristiques de l’ego. Il est dirigé par la peur, la culpabilité et l’indignité, alors il s’auto-raisonne en adoptant des comportements qui sont exclusivement fondés sur ces croyances inconscientes.

 

L’ego est rarement conscient des croyances sous-jacentes qui dirigent toutes ses réactions ainsi que tout ce qu’il fait. C’est pourquoi tu dois ralentir et te demander pourquoi. Avant de te lancer dans une action ou une réaction qui te paraît juste ou naturelle dans l’immédiat, tu dois rechercher la tranquillité pour te demander pourquoi. Et tu dois continuer à te demander pourquoi jusqu’à ce que tu comprennes la nature de ta raison.

 

L’ego, c’est une nature qui cherche à te protéger contre l’attaque, en se fondant sur ses propres peurs, sur sa culpabilité et son indignité. Si tu les retrouves à la base de ton raisonnement, tu sais alors que tu raisonnes pour la volonté personnelle et pour l’individu. Tu peux alors faire ton choix, en choisissant de connaître ce que tu fais. Tu n’as pas à te sentir coupable pour ton choix, parce que le Fils de Dieu est libre de choisir ce qu’Il choisit d’être.

 

Les caractéristiques de la juste raison du Saint-Esprit sont complètement différentes des caractéristiques de la raison de l’ego. Si tu décides de prendre ton temps et de te demander pourquoi,avant d’agir ou de réagir à quoi que ce soit, à quiconque et à n’importe quel moment, tu connaîtras la raison que tu suis, et la volonté que tu choisis.

 

Source: INT. Interprétation du Nouveau Testament.

Extrait de la version abrégée libre d'accès – Luc, Chapitre 12

Régina dawn akers : http://reginadawnakers.com/

 

Repost 0
Published by Christalain - dans UN COURS EN MIRACLE : Articles de sources diverses
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:15

Les rêves de pardon sont des moyens de s'écarter de rêver d'un monde à l'extérieur de toi. Et menant finalement au-delà de tous les rêves, à la paix de la vie éternelle. À quel point es-tu désireux de pardonner à ton frère ? À quel point désires-tu la paix au lieu d'une lutte sans fin, de la misère et de la douleur? Ces questions sont les mêmes, sous des formes différentes. Le pardon est ta paix, car en lui réside la fin de la séparation et du rêve de danger et de destruction, de péché et de mort; de folie et de meurtre, de chagrin et de perte. Voilà le « sacrifice » que demande le salut; au lieu de quoi, avec joie, il t'offre la paix”.   UCM – ch.29

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:14

Il est un test, aussi sûr que Dieu, permettant de reconnaître si ce que tu as appris est vrai. Si tu es entièrement libre de toute espèce de peur, et si tous ceux qui te rencontrent ou qui pensent seulement à toi partagent ta paix parfaite, alors tu peux être sûr que tu as appris la leçon de Dieu, et non la tienne. À moins que tout cela soit vrai, il y a dans ton esprit de sombres leçons qui te blessent et te freinent, toi et tous ceux qui t'entourent. L'absence d'une paix parfaite ne signifie qu'une chose : Tu penses que ta volonté pour le Fils de Dieu n'est pas la Volonté du Père pour lui.

 

.../...Ceux qui toujours se souviennent qu'ils ne connaissent rien, et qui sont devenus désireux d'apprendre tout, l'apprendront. Mais chaque fois qu'ils se fient à eux-mêmes, ils n'apprendront pas. Ils ont détruit ce qui les motive à apprendre en pensant qu'ils connaissent déjà. Ne pense pas que tu comprennes quoi que ce soit avant d'avoir passé le test de la paix parfaite, car la paix et la compréhension vont de pair et jamais elles ne peuvent se trouver l'une sans l'autre. Chacune apporte l'autre avec elle, car la loi de Dieu est qu'elles ne soient pas séparées. Elles sont cause et effet, l'une de l'autre; ainsi où l'une est absente, l'autre ne peut pas être.

 

Ceux qui reconnaissent qu'ils ne peuvent pas connaître à moins que les effets de la compréhension ne soient avec eux, ceux-là seulement peuvent réellement apprendre. Pour cela, ce doit être la paix qu'ils veulent, et rien d'autre. Chaque fois que tu penses connaître, la paix te quittera, parce que tu as abandonné l'Enseignant de la paix. Chaque fois que tu te rends pleinement compte que tu ne connais pas, la paix reviendra, car tu L'auras invité à revenir en abandonnant l'ego en faveur de Lui. Ne fais pas appel à l'ego pour quoi que ce soit; c'est seulement cela que tu as besoin de faire. Le Saint-Esprit, de Lui-même, remplira tout esprit qui fait ainsi de la place pour Lui.

 

Si tu veux la paix, tu dois abandonner l'enseignant de l'attaque. L'Enseignant de la paix ne t'abandonnera jamais. Tu peux Le déserter mais Lui ne réciproquera jamais, car Sa foi en toi est Sa compréhension. Elle est aussi ferme que Sa foi en Son Créateur, et Il connaît que la foi en Son Créateur doit englober la foi en Sa création. Dans cette cohérence réside Sa Sainteté, qu'il ne peut pas abandonner, car ce n'est pas Sa Volonté de le faire. Ayant toujours en vue ta perfection, Il fait le don de la paix à quiconque perçoit le besoin de la paix, et voudrait l'avoir. Fais place à la paix et elle viendra. Car la compréhension est en toi, et d'elle doit venir la paix.

.../...

Source: Un Cours en miracles - Extraits du chapitre 14, section 11.

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:13

Ci-dessous un nouvel extrait de "Alien interview". J'ignore si le contenu de cet texte représente la vérité vraie, mais en tout cas cette version me plait beaucoup. Elle est tout à fait cohérente avec le fonctionnement du monde vu par le Cours en miracle, un monde délirant et aliénant sous l'emprise de l'ego.

Christalain

 

L’histoire véritable de la Terre est tout à fait surprenante. C’est une histoire si insensée qu’elle est incroyable pour toute personne sur Terre qui tâche de l’explorer. Une myriade d’informations vitales sont manquantes. Un énorme amalgame de vestiges incohérents et de constructions mythologiques lui ont été arbitrairement greffés. La nature volatile de la Terre elle-même engloutit cycliquement, submerge, retourne et détruit les preuves physiques. Ces facteurs, combinés avec l’amnésie et les suggestions posthypnotiques, les apparences artificielles et les manipulations secrètes, rendent pratiquement inaccessible une reconstitution des origines concrètes et de l’histoire des civilisations de la Terre. Tout chercheur, aussi brillant soit-il, est condamné à errer dans un labyrinthe d’affirmations douteuses, d’hypothèses invalides, et de mystère perpétuel. »

 

Extrait à partir de la page 104 :

Les civilisations « à pyramides » furent intentionnellement créées comme partie du système carcéral pour IS-BE sur Terre. La pyramide est supposée être le symbole de la « sagesse ». Toutefois, la « sagesse » de l’Ancien Empire sur Terre vise à opérer au sein du « piège » amnésique sophistiqué formé par la MASSE, la SIGNIFICATION, et le MYSTÈRE. Ce sont là des qualités opposées à celles d’un Etre Spirituel Immortel, lequel n’a ni masse ni signification. Un IS-BE « est » seulement parce qu’il pense qu’il « est ».

 

La MASSE représente l’univers physique, incluant des objets tels que les étoiles, les planètes, les gaz, les liquides, les particules d’énergie et les tasses à thé. Les Pyramides étaient des objets très, très solides, comme l’étaient toutes les structures créées par l’Ancien Empire. Des objets pesants, massifs, denses, solides, créent l’illusion de l’éternité. Des corps sans vie enveloppées dans du lin, trempés dans la résine, placés dans des sépultures d’or gravé, et ensevelis avec leurs biens terrestres parmi des symboles chiffrés créent l’illusion de la vie éternelle. Cependant, les symboles d’un univers physique dense et massif sont l’exact opposé d’un IS-BE. Un IS-BE n’a pas de masse ni de temps. Les objets ne durent pas indéfiniment. Un IS-BE « est » pour toujours.

 

SIGNIFICATION : Les fausses significations empêchent la connaissance de la vérité. Les cultures à pyramides de la Terre sont une illusion montée de toutes pièces. Elles ne sont rien d’autre que de « fausses civilisations » imposées par le culte des mystères de l’Ancien Empire appelé les Frères du Serpent. Les fausses significations furent inventées pour créer l’illusion d’une fausse société de façon à appliquer à nouveau le mécanisme d’amnésie aux résidents du système carcéral de la Terre. Le MYSTÈRE est construit à partir de mensonges et de demi-vérités. Les mensonges causent la persistance, parce qu’ils altèrent les faits qui sont constitués de dates, de lieux et d’évènements exacts. Quand la vérité est connue, un mensonge ne persiste plus. Si la vérité exacte est révélée, elle n’est plus un mystère.

 

Toutes les civilisations à pyramides de la Terre ont été soigneusement conçues à partir de couches successives de mensonges, habilement entrelacées avec quelques vérités. Le culte pratiqué par les prêtres de l’Ancien Empire combinait des mathématiques sophistiquées et une technologie spatiale, avec des métaphores théâtrales et du symbolisme. Tous ces éléments ne sont qu’une construction totalement artificielle de la vérité, rendue attrayante par la présentation esthétique et le mystère.

 

Les rituels complexes, les alignements astronomiques, les rites secrets, les monuments massifs, l’architecture éblouissante, les qualités artistiques des hiéroglyphes, et les « dieux » humains animaux furent élaborés pour créer un mystère insoluble à l’intention de la population carcérale d’IS-BE sur Terre. Le mystère distrait l’attention de la vérité, à savoir que les IS-BE ont été capturés, qu’on leur a infligé l’amnésie, et qu’ils ont été emprisonnés sur une planète très, très éloignée de leur demeure d’origine. La vérité est que chaque IS-BE sur Terre est venu sur Terre en provenance d’un autre système planétaire. Pas une seule personne sur Terre n’est un habitant « natif ». Les humains ne sont pas « apparus » sur Terre.

 

Dans le passé, la société égyptienne fut dirigée par des administrateurs de prison, ou des prêtres qui, à leur tour, manipulaient un Pharaon, contrôlaient le trésor, et maintenaient la population d’habitants asservie physiquement et spirituellement. À l’époque moderne, les prêtres ont changé, mais la fonction est la même. Toutefois, à présent, les prêtres sont eux-mêmes des prisonniers. Le mystère renforce les murs de la prison. L’Ancien Empire craignait que les IS-BE sur Terre puissent récupérer leur mémoire. C’est pourquoi l’une des fonctions principales de la classe de prêtres de l’Ancien Empire est d’empêcher que les IS-BE sur Terre puissent se remémorer qui ils sont véritablement, comment ils sont venus sur Terre, et depuis quelle provenance.

 

Les opérateurs du système carcéral de l’Ancien Empire, ainsi que leurs supérieurs, ne veulent pas que les IS-BE se remémorent qui les a assassinés, capturés, qui a pillé toutes leurs possessions, les a déportés sur Terre, leur a infligé l’amnésie et les a condamnés à la réclusion perpétuelle ! Imaginez ce qui pourrait se produire si tous les détenus de la prison se rappelaient brusquement qu’ils ont le droit d’être libres ! Que se passerait-il s’ils réalisaient soudain qu’ils ont été emprisonnés en recourant à des illusions, et s’ils se soulevaient comme un seul homme contre leurs geôliers ?

 

Ils ont peur de révéler quoi que ce soit qui ressemble à la civilisation des planètes d’origine des détenus. Un corps, un article de vêtement, un symbole, un vaisseau spatial, un équipement électronique avancé, ou tout autre vestige de civilisation d’une planète d’origine pourrait éveiller un souvenir chez un être et réactiver sa mémoire. Des technologies sophistiquées de piège et d’asservissement, qui furent mis au point au cours de millions d’années dans l’Ancien Empire furent appliquées aux IS-BE sur Terre dans l’intention de créer une façade artificielle pour la prison. Ces façades furent installées sur Terre dans leur intégralité, en une seule fois. Chaque composante est un élément totalement intégré du système carcéral.

 

Cela inclue une religion fondée sur un jargon de doubles significations. Chaque civilisation « à pyramides » recourt à cela dans un mécanisme de contrôle destiné à maintenir la population asservie par la force, la peur et l’ignorance. Le fouillis inextricable d’informations infondées, de compositions géométriques, de calculs mathématiques, d’alignements astronomiques, font partie d’une fausse spiritualité reposant sur des objets solides plutôt que sur des esprits immortels, dans le but d’égarer et de désorienter les IS-BE sur Terre. Quand le corps d’une personne mourait, elle était enterrées avec ses possessions terrestres, le corps lui-même enveloppé dans du lin, afin de subvenir aux besoins de son « esprit » ou « Ka » après la mort. Un IS-BE est un esprit.

 

Sur la planète d’origine d’un IS-BE, ses biens matériels n’étaient pas perdus, dérobés ou oubliés au moment où l’être mourait ou quittait le corps. Un IS-BE avait la possibilité de revenir et de réclamer les biens. Cependant, si l’IS-BE a subi une amnésie, il ne se souviendra pas d’avoir possédé quelque bien que ce soit. De cette façon, les gouvernements, les compagnies d’assurances, les banquiers, les membres de famille et autres vautours peuvent piller intégralement ses biens sans avoir à craindre la réaction du défunt. L’unique raison de ces fausses significations est d’instiller l’idée qu’un IS-BE n’est pas un esprit, mais un objet physique ! C’est là un mensonge. Il s’agit d’un piège conçu pour égarer un IS-BE. D’innombrables personnes ont passé des heures incalculables à tâcher de résoudre le puzzle formé par l’Egypte et les autres civilisations de l’Ancien Empire. Ces civilisations sont des puzzles formés de pièces qui ne coïncident pas. Une question trace la voie pour sa propre réponse. Quel est le mystère de l’Egypte et des autres cultures à pyramides ? Le Mystère !

 

Source: “Alien interview” édité par Lawrence R. Spencer

(E-Book Edition Grand Public) – edition originale 2010.

Repost 0
Published by Christalain - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 19:36

 

Le pardon authentique, pratiqué dans la perspective d'une philosophie "non-duelle" permet de retrouver la paix et se reconnecter à notre nature profonde. Plus qu’un outil, c’est un mode de vie qui libère à la fois ceux qui pardonnent et ceux à qui l'on pardonne.

 

Le pardon dont nous parlons ici est très différent du pardon tel qu'il nous est transmis depuis des siècles avec ses notions de bien et de mal, de péché, d'offense et de repentir. Progressivement, il permet de percevoir un cadeau en chaque être et en chaque situation.

 

Nous vous proposons de nous rencontrer en toute simplicité et en toute humilité autour de ce thème afin de vous familiariser avec le pardon non duel. Puis nous témoignerons de nos propres expériences de pardon et entendrons avec plaisir les vôtres si vous souhaitez les partager.

 

Sandrine et Alain

 

Pour participer à ces rencontres, écrire aux adresses suivantes.  

Sandrine.pertin840@orange.fr, ou christalain.1000@wanadoo.fr

 

Prochaines dates :

Maillat (01) : le 5 septembre 2015

Annecy (74) : le 3 octobre 2015 

 

Repost 0
Published by Christalain - dans DIVERS NON-DUALITE
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 19:33

Ces 6 stades correspondent également au processus global de pardon qui mène à l'éveil. Ils sont abordés dans le fascicule "Manuel des enseignants", dans le Cours.

 

 

Brève explication de la métaphysique de la séparation :

 

Dieu et Son Fils sont « Un », ce qui est incompréhensible pour nous ici étant dans la dualité.

Au Ciel, rien ne peut exister en dehors de la totalité. Le Fils oublia de rire et apparut alors une petite idée folle de séparation, d'attaque contre l'Unité, une pensée que le Fils puisse exister individuellement en dehors du Père.

 

L'esprit sembla se diviser en trois parties :

 

La 1ère partie est la demeure de l'ego, qui lui promet l'existence d'une individualité autonome qu’on appelle la pensée fausse.

La 2e est la demeure de Saint-Esprit, la pensée juste, qui comporte le Principe d'Expiation (Correction) lequel déclare que rien ne s'est jamais produit, qu'il est impossible que ce que Dieu a uni puisse se diviser.

Et la 3e est la partie du Fils de Dieu qui choisit (dans son état séparé), qu’on peut nommer le décideur.

 

Le plan de l'ego pour qu’il ne change pas d’idée consiste en trois parties qu’on appelle la trinité non sainte :

  1. Le péché (pensée de séparation et d'existence individuelle)

  2. La culpabilité que cela a entraînée, car j'existe en ayant détruit l'unité du Ciel (rêve secret)

  3. La peur d'être détruit par Dieu pour l'avoir fait.

 

L'esprit est devenu l’endroit secret et disparaît dans l’oubli ainsi que la mémoire de l'amour de Dieu.

L'ego dit au Fils que son esprit est maintenant devenu un champ de bataille et pour éviter de se faire prendre, il faut le quitter au plus vite. L'ego fabrique donc l'univers en entier ainsi que les corps pour se cacher de Dieu et y cacher la culpabilité (à l’extérieur de soi) afin de continuer à exister comme petit moi individuel, séparé et autonome.

 

Le pardon défait la croyance en la peur qui vient de l'ego. La façon de s'en sortir est de s'unir avec Jésus en partageant sa vision et en regardant notre ego à l'œuvre comme dans notre premier rêve secret. Avec son aide, nous pouvons nous rappeler que nous possédons un esprit qui peut à tout moment faire un meilleur choix que le premier et remonter l'échelle que l'ego nous a fait descendre.  Jésus ne fait aucun compromis. Ce qui est vrai est vrai et ce qui est faux ne s’est jamais produit.

 

Le véritable cadeau qu'il nous offre est de nous rappeler que nous possédons un esprit. Il dit aussi qu'il est très difficile d'atteindre le Monde Réel. Nous ne pouvons pas être un étudiant sérieux du Cours sans avoir étudié profondément sa métaphysique. Sans elle, il ressemble à tout le reste. Il est important de l'étudier afin de réaliser qu'il n'y a rien ici qui a de la valeur. Nous apprenons que le monde est une illusion qui prend sa source dans l'esprit. Le monde ne nous sera pas enlevé, nous le laisserons aller quand nous serons prêt. Il faut seulement nous débarrasser du mauvais enseignant.

 

Nous remontons l'échelle à notre rythme. C’est un processus et non un raccourci Nous apprenons à nous désintéresser graduellement des choses sans valeur. Nous ne pouvons pas aller vite car il y a trop de résistance à abandonner notre ego et c’est cette résistance qui nous fait souffrir. Nos salles de classe sont nos journées quotidiennes. Il ne nous demande pas d'abandonner nos relations, mais de les prendre moins sérieusement afin de Lui laisser les transformer. Nous avons fait ce monde comme ego collectif et y venons en protégeant notre existence parce que nous avons peur de regarder la culpabilité (inexistante) dans nos esprits.

 

Nous devons regarder avant de réaliser qu’il n’y en a aucune. Jésus nous dit : « Es-tu prêt à remonter l’échelle qui t’a fait descendre si bas? » Mais il y a une petite voix qui dit : « Si tu continues sur cette voie, tu vas perdre »... et la voix a raison, car tu vas perdes tes particularités, ton anxiété, tes malheurs, tes jugements et à la fin tu vas surtout perdre ton existence individuelle. Oui, nous allons perdre tout cela, mais quelque chose d’autre va les remplacer; la paix, le bien-être, le bonheur, la joie, le pardon, l’amour, la guérison et à la fin... l’Amour de Dieu. Cela prend du temps pour réaliser ce que nous voulons vraiment et c’est ce que ces six étapes nous aident à accomplir.

 

LE DANGER DE SE COMPARER. Il ne faut surtout pas juger où nous sommes rendu ainsi que se comparer aux autres. C’est très tentant et difficile à éviter. L’amour ne fait pas de comparaison et au Ciel, l’amour signifie UNITÉ PARFAITE.

 

Ici, nous avons les distorsions de l’amour spécial et tout est comparaison. La seule qui est valable est celle d’évaluer les comparaisons entre l’ego et le Saint-Esprit. C’est le but du Cours et c’est sur quoi porte cette section particulière. C’est pourquoi il est si important de regarder le système de pensée de l’ego attentivement et sans jugement. Le but de ces stades est de nous donner une vue générale du processus et ne pas juger où nous sommes rendu ainsi que les autres. Personne ne peut le savoir. Les trois premières étapes consistent en différentes façons de voir ce qui arrive quand un étudiant débute ce parcours et se concentre sur le fait de devoir sacrifier quelque chose d’important pour lui.

 

Allons à la page 10 du Manuel pour Enseignants – Développement de la confiance. Tout repose sur la confiance que le Saint-Esprit est le meilleur Enseignant et qu’Il m’apportera la paix et ce que je veux vraiment et non pas ce que je crois vouloir. Le Saint-Esprit ne nous donnera jamais rien pour nous garder en ce monde.

 

N.B. Quatre des six stades sont très inconfortables et remplis de détresse et de conflits car il est très douloureux de regarder sa culpabilité. Le monde entier a été fabriqué avec le but de la cacher.

 

Extraits de l’Atelier "LOVE DOES NOT OPPOSE" de Kenneth et Gloria Wapnick, Atlanta - avril 1987

Traduction libre d’extraits par Stella Pilon – septembre 2012

Merci à elle pour ce partage.

Autre article relatif aux 6 étapes

Repost 0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 21:27

« Si les gens pensent que le Cours est très long à suivre, c'est parce qu'ils désirent une satisfaction instantanée. Or, s'ils l'obtiennent, elle ne dure guère plus de quelques jours. En vérité, dix ou vingt ans ne sont rien dans l'absolu. Il nous a fallu quelques millions d'années seulement dans l'histoire de l'humanité, ce qui n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan, pour nous habituer à penser avec l'ego. Défaire tout ça en une ou deux vies est un miracle total. »

Gary Renard – L'amour n'a oublié personne

 

 

Repost 0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 21:26

Maintenant, parlons du pardon. Fondé sur la loi de la séparativité, tu peux pardonner aux autres personnes ce qu’elles t’ont fait pour t’offenser ou te blesser. Tu peux également choisir de ne pas leur pardonner et de leur tenir grief. Afin de faire ceci, tu dois avoir porter un jugement qui te sépare de ton frère.

 

Ayant son fondement sur la loi de Dieu, le Pur Esprit de Dieu est un. Il n’existe aucune personne séparée qui puisse t’offenser ou te blesser. Il y a seulement une accumulation de pensées que tu maintiens dans ton esprit. D’elles-mêmes, les pensées n’ont pas de signification. Mais s’appuyant sur un apprentissage passé appris à travers le jugement, les pensées semblent avoir une signification. Et ainsi, tu te sens offensé ou blessé à partir de ce que tu penses connaître.

 

Peux-tu voir comment ton frère n’a rien fait ? Peux-tu voir comment toute signification qui a semblé provoquer une blessure est venue à travers le filtre de ton esprit ? Et peux-tu également voir comment toute signification qui semble être appliquée est appliquée parce que tu crois que la signification appliquée est réelle ? Pourtant, ceci ne signifie en aucune façon que la signification est réelle ou significative. Cela signifie seulement que tu crois qu’elle l’est et qu’ainsi, tu continues d’apprendre la signification que tu appliques à tes pensées.

 

Qu’est-ce que le pardon ? Le pardon est simplement une reconnaissance de la vérité de la manière dont l’offense ou la blessure est venue. Elle n’est pas venue de ton frère. Elle est venue de la signification que tu as appliquée aux pensées dans ton esprit. Sans cette signification, tu ne pourrais pas être blessé. Et le pardon emmène cette reconnaissance un pas plus loin en reconnaissant que tu ne veux plus être blessé. Tu [te donnes la permission de] reconnaître [que] le pouvoir qui t’a blessé est dans l’esprit, que tu es le détenteur ou le croyant de ce pouvoir, et ainsi tu es également le seul qui puisse lâcher toute signification que tu as appliquée. Quand la signification est lâchée, l’offense ou la blessure doit aussi disparaître, car il n’y a plus maintenant de pouvoir pour induire un effet. Ce qui avait été fait a été défait. Ceci est le processus du pardon.

 

Et maintenant [que tu as effectué cette reconnaissance], si ton frère semble t’offenser sept fois en un jour, tu peux voir que ton frère n’a pas besoin de se repentir. Car ton frère ne t’a rien fait. Tu peux choisir, toutes les sept fois, de regarder la signification que tu as crue dans ton esprit et choisir de reconnaître qu’à la place de la signification, tu regardes tes pensées qui n’ont pas de signification en elles-mêmes et d’elles-mêmes. En ceci, tu te trouves libéré. En ceci, tu commences le processus de la découverte de qui, ou de ce que, tu es. (versets 1 - 4)

 

Je me rends compte que quelquefois cela semblera te demander une grande foi pour voir tes pensées comme étant sans signification, car tu t’es enseigné que tes pensées avait une grande signification. Tu crois que tes pensées ont un but. Ce but est de définir et de donner un sens à ton monde, et te définir et te protéger. Ceci est la signification cachée que tu as donnée à tes pensées. C’est pourquoi tu dois mettre tes pensées de côté. Car si tu as trouvé un sens et une signification à partir de ce qui est purement sans signification, tu vis dans un monde d’illusion et tu le crois. Afin de découvrir ce qui est vrai, tu dois mettre l’illusion de côté. Car tu ne peux pas trouver la vérité en regardant à travers un filtre d’illusion.

 

Par moment, ceci semblera exiger une grande foi, mais la foi n’est rien de plus qu’une expression de la bonne volonté. Fais appel à ta bonne volonté et rappelle-toi que c’est ta force.

(versets 5 - 6)

 

Source: INT. Interprétation du Nouveau Testament. Extrait de la version abrégée libre d'accès – Luc, Chapitre 17 -  Régina dawn akers : http://reginadawnakers.com/

Repost 0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 21:24

Un stage d'été chez Bernard dans le sud ouest de la France:

Thème : Une Lumière apaisante – ce que le Cours appelle ‘l’Amour de Dieu’ – nous entoure à chaque instant. Pourtant, quelque chose semble nous empêcher de La ressentir. Ce stage a pour objectif de nous faire découvrir la nature de cet Amour et la manière d’enlever les obstacles à sa vision (le ‘pardon authentique’). En organisant les principes du Cours en trois étapes « 1-2-3-Lumière », vous apprendrez à développer votre perception et choisir une vision aimante qui remplacera celle du conflit et de la peur. Par les discussions, les exercices en groupes et les méditations, nous étudierons le fonctionnement de l’esprit et l’appliquerons à des cas concrets. Ce stage offre la possibilité d’approfondir votre expérience du système de pensée du Cours, pour effectuer des changements plus durables dans la perception.
NB. Les participants des stages qui ont eu lieu à Figeac (2013 et 2014) ont particulièrement apprécié le cadre de la ville et l’atmosphère détendue et estivale du stage en général.

détails ici.

Repost 0