Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:19

« WHEN FEAR FALLS AWAY »  par JAN FRAZIER

PROLOGUE

Que savez-vous? Je sais ce que je sais. La connaissance est de 24 carats. C’est élémentaire, chaque atome de celui-ci comme tous les autres. Il est coupé avec rien, dilué avec rien. Il n’est pas vu à travers aucune lentille. Il ne se trouve rien en moi qui ne sait pas. Je ne suis pas séparé de la connaissance. Il n'y a pas un qui connaît et un connu.

 

Je ne sais rien que vous ne sachiez pas aussi. Voici la différence : tout ce qui servait à masquer la connaissance m’a laissée. Tout ce que je croyais être est tombé comme la viande trop cuite d'un os.

Il existe de nombreux types de connaissances, une seule d'entre elles vaut tout, une seule d'entre elles n’est pas soumise à l'opinion, à la mesure ou au dommage. Si vous y arrivez, vous saurez ce que je veux dire. Sinon, écoutez quelqu'un qui l’a vécu. Il y a des gens dans le monde qui ont cette connaissance ultime. Ils savent ce dont ils parlent. Si vous vous opposez ou êtes en désaccord avec ce qu'ils disent, prenez la route difficile. Supposez que c'est parce que vous ne comprenez pas. Supposons que vous devez ouvrir vos yeux plus grands, ouvrez votre cœur davantage, calmez le bruit dans votre tête. Supposez que c'est vous, pas eux. Plus vous insistez que ce sont eux, plus loin et plus fort vous vous repoussez de votre propre connaissance.

Oubliez le temps. Il s'agit d'une invention, un dessin d'enfant. C'est un mensonge, un petit jeu. T.S. Eliot a écrit : « Ce qui n'est que la vie ne peut mourir » mais ne pensez pas que tout est couvert par cette déclaration. Qu'en est-il de celui qui n'est jamais né? Qu'est-ce que cela?

Dites à votre esprit d'arrêter de se donner des airs. Riez de votre esprit et de ses jouets, qui sont les pensées. Ramassez votre esprit comme un coffre à jouets et videz-le. Asseyez-vous dans le vide qui reste. Tout ce que vous avez jeté est négligeable. C'est tout un tas de mensonges.

Croyez-moi. Rappelez-vous : je sais. Rappelez-vous ceci aussi : vous savez. Vous faites juste ne pas savoir que vous savez. Jusqu'à ce que vous le sachiez, prenez-en ma parole. Ne discutez pas. Vous n'avez pas le temps de discuter. Vous n'avez pas le temps car le temps est un mensonge.

Lorsque vous vous sentez le plus vivant, vous ne ressentez pas le temps. Votre esprit est un bon gros vide, un bon gros maintenant. C'est le réel. C’est alors que vous savez quelque chose. Prêtez attention. L'attention c'est tout. Non pas prêter attention à quelqu'un ou à quelque chose. Juste attention, l'attention pure. Soyez présent. La mort s’en vient.

Déshabillez-vous. Retirez les vêtements lourds de votre autodéfinition. Vous n'êtes pas une femme, vous n'êtes pas américaine, vous n'êtes pas un fils, vous n'êtes pas un chercheur spirituel, ni cadre supérieur, enseignant, chômeur, vous n'êtes pas blessé, vous n'êtes pas hautement respecté, vous n'êtes pas productif, vous n'êtes pas bla-bla-bla-bla. Remplissez les espaces vides. Dessinez plusieurs espaces, remplissez-les, dessinez autant d’espaces que vous avez besoin de remplir. Empilez-les tous dans le coffre à jouets, transportez-les au bord d'une falaise, et jetez-les au loin. Regardez-les dériver en bas, si joliment dans la brise. Faitessigne de la main. Dites, au revoir je me suis bien amusé avec vous et bon débarras !

Quand ils seront hors de vue (cela prendra un certain temps, soyez patient), demandez-vous ceci : qui suis-je maintenant? Et la réponse vous comblera en sachant que vous êtes le grand monde vert, vous êtes les animaux et l'air, vous êtes étoile, vous êtes moi, vous êtes (croyez-le) Dieu Tout-Puissant. Et vous allez regarder ce que vous aviez l'habitude de penser comme vos mains et vos jambes, vous caresserez votre coiffure et votre joue, vous allez mettre vos doigts sur votre cœur qui bat. Vous allez vous palper pour réaliser que vous êtes encore ici, vous êtes vivant, réel, humain et puissant. Vous n'êtes pas tombé par-dessus la falaise avec vos identités, vous n'êtes pas mort, il y avait encore quelque chose qui restait après tout ce qui a été lancé, et qu’est-ce que c’était de tout toute façon? Et vous vous réjouirez, oh oui, vous ne serez pas en mesure de vous en empêcher. Vous allez étendre vos bras et tournoyer, vous allez chanter et rire jusqu'à ce que votre ventre fasse mal, et de grosses larmes pesantes sillonneront votre visage et vous enjoliveront comme des bijoux.

Puis, des gens viendront à vous, et ils sembleront blessés, et vous vous souviendrez de ce même visage dans le miroir, et ils vous diront, Que savez-vous? Et vous aurez envie de leur dire, tout, ainsi que vous, mais vous ne le savez tout simplement pas. Et ils diront : aidez-moi à avoir ce que vous avez, aidez-moi à arrêter mon mal, et vous leur direz comment ils peuvent s'aider eux-mêmes à cesser d’avoir mal, et ils s'opposeront. Ils diront : Mais ceci et mais cela. Ils diront, je veux être libre, mais je veux aussi juste cette autre chose --- bien, et peut-être également ceci aussi, juste ce petit ceci. Peut-être que je peux bourrer ces deux petites choses dans ma poche, et vous direz, mais la poche doit aussi s’en aller, et ils argumenteront.

Ils vous diront qu'ils veulent garder les bonnes choses, mais jeter les mauvaises. Et vous direz, mais tout cela est un mensonge, les deux faces d'une pièce au goût amer.

Ils s'en iront, sans doute fâchés, souffrant encore et se demandant pourquoi.

Et vous allez demeurer éveillé la nuit avec vos bras autour d'eux à l'intérieur de votre cœur qui est le monde entier, et vous prendrez la douleur dans votre cœur qui peut la prendre. Ellepassera à travers votre cœur comme de l'eau à travers un tamis, et pendant que leur souffrance passe à travers vous, vous la sentirez brûler comme de l'acide. Puis, plus rien, suivi par le silence et la tranquillité, en dehors du mensonge qu’est le temps.

Traduction libre par Stella Pilon – septembre 2012

Merci à elle pour ce partage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christalain - dans DIVERS NON-DUALITE
commenter cet article

commentaires