Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 09:54

C’est la grande question qui oppose notre mental et notre âme. Le mental vit la dualité et appelle tout cet univers « énergie » parce qu’il y a compensations, mouvements, évolution. Et cela sans commencement ni fin décelables.

 

Notre âme, elle, en tout cas notre cerveau droit, sait bien que tout est UN. Qu’il n’y a pas de dualité. C’est ce double sentiment qui fait parler d’esprit et de matière.

 

En général, on pense que l’univers est constitué d’esprit et de matière. En réalité, il n'y a que l'esprit, et l’esprit, c’est soi et seulement soi. Les autres, qu'on perçoit comme matière, on suppose pourtant qu'eux aussi sont esprit et me vivent en tant que matière. Cela n'a jamais empêché personne de croire à la matière, bien qu'on ne voit plus où elle pourrait se situer.

 

Il n’y a pas de différence entre esprit et matière et ce n’est qu’une question de point de vue. Il n'y a jamais eu esprit ET matière. Il y a toujours eu esprit, et d'un certain point de vue, on appelle cet esprit matière. Mais pourquoi donc on en vient à percevoir l'esprit sous forme de matière ?

 

Un aimant, on dirait bien que c’est de la matière. C’est un objet qu’on perçoit comme extérieur à soi. Mais l’aimant lui-même, comment se perçoit-il ? Mon voisin aussi je le perçois comme matière. Certes, il me parle, il a des réactions émotionnelles etc., je lui attribue donc les caractéristiques de l’esprit.

 

L'aimant se perçoit-il comme esprit ou comme matière ? Evidemment comme esprit, puisque depuis qu'on connaît l'origine de l'esprit et de l'énergie, on sait bien que la conscience se situe en tout point de l'infini. Il ne peut y avoir d'exception.

 

De toute façon « se percevoir » signifie qu'on est esprit. Le fait que l'aimant «se perçoive» ne fait pas l'ombre d'un doute puisque cela est démontré par la compréhension de l'effet de matière telle que l'Hyperscience la conçoit, et qui n'a aucune espère de concurrence puisqu'à aucun moment dans l'histoire de l'humanité, il n'y a eu d'autre explication rationnelle de la nature et de l'origine de la matière. D'ailleurs l'atome réagit à son environnement, et toujours de la même façon, ce qui est la marque d'une conscience et d'une volonté. Il est impossible d'attribuer à la matière la faculté de réagir. Si matière il y avait, elle serait régie par le hasard et uniquement par le hasard. Seul un but permet de réagir, d'avoir de l'énergie, et tout est issu du But. Un but c'est déjà de l'esprit. En tout cas on sait aujourd'hui quelle est la nécessité qui fait qu'il y a un But absolu dont l'Etre, l'esprit, est la manifestation inévitable.

 

La raison pour laquelle l'aimant se perçoit comme esprit et a le sentiment que tout le reste est matière, donc la raison du sentiment de dualité malgré l'unité spirituelle de l'univers, c'est simplement le fait que la conscience ne s'identifie qu'à un pôle du Réel, au pôle « moi ». Par définition l'autre pôle est inconscient. Il ne peut en être autrement et la démonstration est limpide : le processus créateur de conscience ne peut être conscient. Il ne peut y avoir conscience qu'à partir du moment où ce processus de genèse de la conscience a achevé son oeuvre. C'est certes immédiat, car rien de cela ne se passe dans le temps, mais il s'ensuit l'identification de la conscience à soi et jamais à l'essence de soi qui est un processus « antérieur » à la conscience.

 

Et l'essence de soi, c'est-à-dire l'inconscience, se trouve ainsi expulsée de toute possibilité d'identification. C'est l'infini extérieur. On avait déjà dit et démontré, en d'autres circonstances, que l'infini est en fait l'essentiel de soi, la partie de soi que l'on refuse et qu'on considère comme inconsciente, alors que c'est le contenu de la conscience. La conscience a conscience d'un univers qu'elle croit extérieur, cet infini extérieur est en fait son «inconscient», ou plutôt «Omniscient», il contient tout, absolument tout puisque la conscience est un point nul opposé à cet infini, mais la conscience ne peut s'y identifier. Elle s'identifie au centre de soi. Et tout le reste, ne pouvant être soi, ne peut être vécu comme esprit. C'est vécu comme une réalité indépendante de soi alors qu'il n'en est rien. C'est vécu comme «matière», de façon d'ailleurs arbitraire puisque rien n'identifie la matière comme solide. Tout contact supposé avec la matière est ponctuel, tout le reste est indifférent et ne suscite pas de sensation de toucher. D'ailleurs même le toucher ne justifie aucune notion de matière puisque le toucher est une sensation.

 

Voilà donc pourquoi la dualité semble régner en toute chose alors qu'en fait il n'y a qu'un soi, dont la cause ne peut être ressentie. Personne n'a l'impression d'être le pôle répulsion de lui-même, seulement le pôle attraction. Amour une fois l'«univers» créé, et non processus créateur d'illusion.

 

C'est grâce à Yoann, 15 ans, lors d'une discussion en Bretagne en août 2010, que j'ai pensé à ça. C'est très important car le doute concernant l'unité est tenace. Et pour cause. Merci à lui de m'avoir permis de lui tordre le cou (au doute, pas à Yoann).

 

Franck HATEM

 

Source :  http://www.hatem.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires