Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 11:11

Le cours est écrit sur plusieurs niveaux

 

Relire Un Cours en Miracle procure souvent aux étudiants l’étonnante impression de lire le texte pour la première fois, même après plusieurs années à s’y consacrer. C’est un sentiment à la fois étrange et rare dans le monde de l’édition. La seule explication possible est que le cours est écrit sur plus d’un niveau. À chaque relecture, curieusement, on trouve des éléments qui ont passés totalement inaperçus lors des premières lectures. J’aime le comparer à un entonnoir en ce sens qu’au début les concepts sont difficiles à saisir et semblent compliqués, puis à mesure que la compréhension descend de la tête au coeur, tout s’éclaire et devient simple et limpide. L’ego s.ingénie à compliquer les choses et le cours couvre tous les angles pour nous le faire voir. À la fin du processus, il ne reste que le goulot, la vérité/réalité.

 

Je me souviens qu’au tout début je me posais d’innombrables questions, même si quelques réponses avaient commencé à étancher ma soif.Une question en particulier revenait sans cesse : Qu’est-ce que le cours entend par les lois de Dieu. Dans la religion catholique, j’avais étudié les lois de Dieu sous la forme des dix commandements de Dieu et des sept commandements de l’Église. Tu feras ceci, tu ne feras pas cela, sous peine de péchés mortels, parfois véniels, toujours passibles de châtiment. Je ne savais pas du tout, avant de l’apprendre par le cours, que ces lois étaient des règles dictées par l’ego. Eh ! Oui ! L’ego a fait des entourloupettes jusque dans nos institutions les plus honorables et sacrées ! Les valeurs de l’ego sont fondées sur l’usurpation du pouvoir du Dieu. Elles sont basées sur la peur et la culpabilité projetées sur un Dieu colérique. Il a fallu plusieurs lectures avant que je commence à me familiariser avec une psychologie spirituelle plus adulte et plus juste que celle de mon enfance dans l’eau bénite.

 

En étudiant, j’ai appris par exemple que les valeurs de Dieu sont liées à des lois immuables et éternelles, tout à fait le contraire des lois de chaotiques de l’ego, lesquelles varient sans cesse au gré des humeurs. De plus les lois de Dieu sont associées à la connaissance, un attribut de la création de l’Âme. Elles ne sont nullement tributaires des apprentissages et des aptitudes que l’on doit développer dans le monde de l’ego. L’intelligence de l’homme est liée à l’organe du cerveau qui reçoit ses instructions soit de l’esprit faux séparé du Père, soit de l’esprit juste uni à Lui. Le corps est neutre. Le comportement du corps suivra les instructions de l’idée dictée par le cerveau qui traite les inspirations et les pulsions reçues de l’esprit faux ou de l’esprit vrai. On ne saurait alors blâmer le corps pour une conduite erratique lorsqu’on connaît de quelle façon l’esprit faux le dirige par l’intermédiaire les pulsions distordues d’un esprit insane. Toutefois la connaissance de ce processus rend la tâche plus facile dans la décision de suivre la voie à pratiquer afin de retrouver un comportement plus sain.

 

Les lois de Dieu ou les lois de l’ego

 

Les lois de Dieu sont d’un seul ordre. Ce sont les lois de la création. L’Âme, en tant que Création de Dieu (Fils unique) n’a de bonheur, de paix et de joie qu’à l’idée de penser et de créer dans l’amour comme son Père. Ces lois divines sont inchangeables. Ce sont elles qui procurent la paix, la joie et la sécurité. Nous sommes loin ici des lois de l’ego associées à sesurpasser afin de mieux performer, développer l’ambition et tuer la féroce compétition. Nous cherchons à combler le vide intérieur, à donner un sens à notre vie, à comprendre l’ambivalence de l’amour, à étourdir la peur de

perdre nos possessions.

 

Le Royaume des cieux n’est pas un lieu, mais un état d’esprit unifié. Les lois de Dieu sont l’équivalent des lois de l’amour car Dieu n’a qu’un nom : AMOUR. Ce n’est pas un personnage qui donne des ordres et qui commande à droite et à gauche. Dieu est. Dieu est Substance. Il est la Totalité de ce qui est. Ses lois sont les lois du partage car l’Âme individuelle par sa fonction d’aimer, de connaître et de créer, augmente sans cesse la joie du Royaume de la Filialité de Dieu.

 

Ce cours est simple.

 

Lorsqu’on débute la lecture d’Un Cours en Miracles, tant d’idées contraires à notre conditionnement humain sont émises qu’une grande résistance nous assaille devant la remise en question et le changement d’esprit suggéré intelligemment par le cours. Mais graduellement chaque idée s’allie à une autre comme lorsqu’on réussit doucement à résoudre un casse-tête. La résistance diminue peu à peu, la paix s’installe en soi, et la simplicité émerge. La lumière de la raison arrive à faire diminuer la peur liée au changement.

 

La simplicité du cours se résume en une phrase : Il enseigne que ce qui est vrai EST vrai. Le croyons-nous, ou préférons-nous nos illusions ? Chaque mot du livre se révèle important, même si parfois on pourrait penser qu’il s’agit d’une analogie. Par exemple lorsque Jésus dicte à Helen Schucman : « il n’y a pas de monde » il signifie ces mots littéralement. L’ego se rebiffe en diable, l’ego qui a la responsabilité de nous faire croire que Dieu a créé ce monde détestable, cruel et insensible. Comment ça il n’y a pas de monde ?

 

Il est tout à fait normal de s’interroger sur une déclaration aussi radicale. Serait-ce que le monde que je perçois est faux ? Oui, le cours démontre noir sur blanc que notre monde est entièrement une illusion, un rêve de l’esprit divisé de l’ego. Le monde est fabriqué à partir des lois psychologiques de la projection / perception/interprétation. La projection à partir de l’esprit séparé cause l’illusion d’un monde phénoménal extérieur. Le monde est une hallucination. Tenter de faire des changements durables dans le monde est une entreprise futile. Le chaos qui règne partout dans lemonde est un effet, et la cause se trouve dans l’esprit. Bien d’autres enseignements spirituels ont déclaré que le monde est une illusion, mais jamais aussi clairement que dans Un Cours en Miracles. La différence fondamentale entre Un Cours en Miracles et les autres chemins d’éveil, c’est que l’enseignement du maître nous parvient d’en dehors des limites du monde confiné dans le temps et l’espace.

 

Le cours provient de la non-dualité, c’est-à-dire d’au-delà de la dualité de la conscience du bien et du mal. Il provient d’un initié (Jésus) qui s’est lui-même éveillé au point de transcender toutes les limites. Il parle à partir d’un niveau de réalité absolu. Il a compris ce que lui a proposé l’ego. Il n’a pas succombé à ses mensonges et a réussi à vaincre la mort, ce que personne n’avait accompli avant lui. C’est son message que véhicule Un Cours en Miracles, un message qui remet les pendules à l’heure quant aux dogmes soi-disant infaillibles des religions.

 

Nous sommes confrontés à deux systèmes de pensées. L’un est vrai, la création par l’Esprit de l’amour/unité/connaissance, et l’autre est faux, la mal-création par l’esprit de la peur/ dualité/ conscience. Cet esprit de dualité c’est la conscience dans le corps/ego. Par cet enseignement, il est facile de constater que les beaux ego spirituels illuminés n’ont pas saisi le message. En effet, le but de l’enseignement n’est pas de devenir de meilleurs ego en faisant mieux, de devenir de meilleures humais en étant bons, généreux, charitables, et en suivant des dogmes et règles des religions et du new Age. Ce serait encore une amélioration de la performance, un leurre. Bien sûr devenir une meilleure personne n’a rien de répréhensible, bien au contraire.

 

Toutefois ça ne vient pas de la même place. La bonté ne se mesure pas en termes de bonté versus non-bonté ou méchanceté et malice, ce qui est encore la dualité de la conscience limitée de l’ego. Il s’agit de dissiper totalement l’ego, de devenir totalement un, uni à Dieu sans ego, d’être Son Enfant innocent et complet, sans aucun manque en soi, un Enfant totalement pur, aimant et totalement réintégré dans la connaissance de l’Être/Âme divin. La lecture d’Un Cours en Miracles, ainsi que l’étude des principes, apportent un nouvel éclairage dans notre esprit. Le cours promet l’éveil du rêve par la pratique des exercices suggérés. Nous avons grandement intérêt à discerner le vrai du faux, à garder le cap sur les vraies valeurs qui nous habitent et à être décidés à déloger l’intrus, le menteur raffiné qui loge dans notre temple. Ce cher ego auquel nous sommes identifiés nous incite à mille diversions.

 

Que de problèmes à régler ! Mais lorsqu’on a compris ce qui est en jeu dans cette étude, que l’unique problème du monde est l’absence de l’Amour, que l’unique solution se trouve dans le retour à l’amour, on ne se laisse pas distraire aussi facilement qu’avant. L’investissement dans la quête de vérité vaut la peine et l’effort. Chaque relecture nous aide à mieux comprendre les questions fondamentales que se pose l’homme en exil : Qui suis-je ? Où vais-je ? D’où je viens ? Pourquoi ? Nous avons besoin de remettre en question nos croyances, de mettre notre foi dans la vérité afin de nous aligner vers le but unifié du retour à Dieu. Un Cours en Miracles nous offre une voie sans compromis, un chemin clair pour celui qui s’en inspire. Bonne relecture !

 

Hélène Caron 27 juin 2013

Source : http://www.uncoursenmiraclesurtext.com/

Merci à elle pour son aimable autorisation 

Partager cet article

Repost 0

commentaires