Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 21:46

Cet article est assez difficile d'accès, tout comme a pu l'être la traduction du texte original (urtext). Mais il pointe l'importance de comprendre les fondements métaphysique du Cours en miracles. Il ne répond pas précisément à la question "comment l'idée folle a t-elle pu se produire", (une question sans réponse possible pour le mental) mais il donne quelques clefs de compréhension utiles sur le processus qui en a immédiatement découlé et la génèse de ce monde.

Christalain 

 

Cette section est insérée ici parce qu’elle traite d’un mésusage plus fondamental du savoir, auquel il est fait référence dans la Bible comme la cause de la Chute (ou Séparation). Il y a plusieurs remarques d’introduction qui sont prévues pour rendre ces explications moins génératrices de peur. La première est un couplet que j’ai attiré à votre attention pendant les extraits de Songe d’une Nuit d’Eté, que vous avez entendus la nuit dernière :

 

“Sois tel que tu voulais ne pas être

Voyez comme vous vouliez ne pas voir”.

 

Il est digne de noter que ces mots ont été dits par Oberon en délivrant Titania de ses propres erreurs, à la fois d’être et de percevoir. C'étaient les mots qui rétablissaient son identité vraie aussi bien que ses capacités et jugement vrais. La similarité ici est évidente. Il y a aussi certaines définitions, que je vous ai demandé de prendre dans le dictionnaire, qui vont aussi être aidantes. Leur nature quelque peu inhabituelle est due au fait qu'elles ne sont pas les premières définitions dans leur apparition chronologique. Néanmoins, le fait que chacune d'elles apparaisse dans le dictionnaire devrait être rassurant.

 

Projeter (verbe) : étendre vers l'avant ou l'extérieur.

Projet (nom) : un plan dans le mental.

Monde : une grande division naturelle. (Noter que vous avez écrit à l'origine « mot » au lieu de « monde ».)

 

Nous allons nous référer plus tard à la projection comme en relation avec à la fois la maladie mentale et la santé mentale. Il va aussi être fait des commentaires sur le fait que Lucifer a littéralement projeté lui-même depuis le paradis. Nous avons aussi observé que l'homme peut créer une coquille vide, mais ne peut pas ne rien créer du tout. Ce vide fournit l'écran pour le mésusage de la projection.

 

Le Jardin d’Eden, qui est décrit comme un jardin littéral dans la Bible, n'était pas à l'origine du tout un jardin réel. C'était simplement un état mental de manque complet de besoin. Même dans l'exposé littéral, il est digne de noter que l'état de pré Séparation en était essentiellement un en lequel l'homme n'avait besoin de rien. L'Arbre de la Connaissance, à nouveau un concept excessivement littéral, (comme c'est clairement montré par la référence ultérieure à « manger le fruit de l'arbre ») est une référence symbolique à certains des mésusages de la connaissance auxquels il est fait référence dans la section précédant immédiatement celle-ci.

 

Il y a, cependant, une clarification considérable de ce concept, qui doit être comprise avant que la signification réelle du « détour dans la peur » puisse être pleinement appréhendée. La projection, telle que définie ci-dessus, (ceci se réfère au verbe) est un attribut fondamental de Dieu, qu'il a aussi donné à son Fils. Dans la Création, Dieu a projeté sa Capacité Créatrice hors de Lui-même en direction des Ames qu'Il créait, et les a aussi imbues du même souhait (ou volonté) aimant de créer.

 

Nous avons commenté auparavant l'erreur FONDAMENTALE impliquée dans la confusion de ce qui a été créé avec ce qui est en train d’être créé. Nous avons aussi souligné que l'homme, dans la mesure où le terme est relatif à l'Ame, n'a pas seulement été pleinement Créé, mais aussi été créé parfait. Il n'y a aucun vide en lui. Le point suivant, aussi, a déjà été fait, mais supporte une répétition ici. L'Ame, à cause de sa propre similitude avec son Créateur, est créative. Aucun enfant de Dieu n'est capable de perdre cette capacité, parce qu'elle est inhérente à ce qu'il EST.

 

Chaque fois que la projection au sens inapproprié est utilisée, elle implique toujours que quelque vide (ou manque de quelque chose) doit exister, et que c'est à l'intérieur de la capacité de l'homme de mettre ses propres idées là A LA PLACE de la vérité. Si vous voulez considérer soigneusement ce que cela entraîne, la suite va devenir tout à fait apparente :

 

- Premièrement, la supposition est implicite que ce que Dieu a Créé peut être changé par le mental de l'Homme.

-  Deuxièmement, le concept que ce qui est parfait peut être rendu imparfait (ou en défaut) est introduit.

- Troisièmement, la croyance que l'homme peut déformer les Créations de Dieu (incluant lui-même) a découlé, et est tolérée.

- Quatrièmement, que puisque l'homme peut créer lui-même, la direction de sa propre création est à lui à décider.

 

Ces déformations en relation représentent une image de ce qui s'est en fait produit dans la Séparation. Rien de ceci n'existait auparavant, pas davantage que cela n'existe en fait maintenant. Le monde, tel que défini ci-dessus, A ETE fait en tant que grande division naturelle, ou en projetant à l'extérieur de Dieu. C'est pourquoi toute chose qu'Il a Créée est semblable à Lui.

 

Il devrait être noté que l'opposé de pro est con. A strictement parler, alors, l'opposé de en projetant est en conjectant, un terme qui se référait un état d'incertitude ou travail de conjecture. D'autres erreurs surviennent en connexion avec les défenses ancillaires, qui vont être considérées plus tard.

 

Par exemple, découragement, qui est associé évidemment avec dépression, injection, ce qui peut être mal interprété assez volontiers, en termes d'illusions de possession (particulièrement de pénétration), et rejet, qui est clairement associé avec le déni. Il devrait aussi être noté que rejet peut être utilisé en tant que refus, un terme qui implique nécessairement une perception de ce qui est refusé comme quelque chose de sans valeur.

 

La projection comme entreprise par Dieu était très similaire à la sorte de rayonnement interne que les Enfants du Père héritent de Lui. Il est important de noter que le terme « projeter à l'extérieur » implique nécessairement que la source réelle de projection est interne. Ceci est aussi vrai du Fils que du Père.

 

Le mot, dans sa connotation originelle, incluait à la fois la création correcte de l'homme par Dieu, ET la création correcte par l'homme en son Mental Correct. (ou esprit juste – ndlr) . La deuxième exigeait que l'homme soit doté par Dieu de libre volonté, parce que toute création aimante est librement donnée. Rien en aucune de ces déclarations n'implique quelque sorte de niveau d'engagement, ou, en fait, quoi que ce soit hormis une ligne continue de création, en laquelle tous les aspects sont du même ordre.

 

Quand les « mensonges du serpent » ont été introduit, ils ont été particulièrement appelés mensonges parce qu'ils ne sont pas vrais. Quand l'homme a écouté, tout ce qu'il a entendu était non vérité. Il n'a pas à continuer à croire ce qui n'est pas vrai, à moins qu'il choisisse de faire ainsi. Tout de ses mal créations peut disparaître dans le bien connu « battement d'une paupière », parce que c'est une mal perception visuelle.

 

L'oeil spirituel de l'homme peut dormir, mais comme il va sous peu apparaître dans les notes (référence Bob, opérateur ascenseur) un oeil endormi peut encore voir. Une traduction de la Chute, une vision soulignée par Mary Baker Eddy, et digne de note, est que « un sommeil profond est tombé sur Adam ». Alors que la Bible continue à associer ce sommeil à une sorte d'anesthésie utilisée pour la protection d'Adam durant la création d'Eve, Mme. Eddy avait raison de souligner que nulle part il n'y a quelque référence à son éveil. Alors que la Science Chrétienne est clairement incomplète, ce point est très en sa faveur.

 

L'histoire de l'homme dans le monde comme il le voit n'a pas été caractérisée par quelque ré-éveil authentique ou d’ensemble, ou re-naissance. Ceci est impossible aussi longtemps que l'homme projette dans l'esprit de la mal création. Il reste encore avec et en lui de projeter comme Dieu a projeté son propre Esprit vers lui. En réalité, ceci est son SEUL choix, parce que sa libre volonté a été faite pour sa propre joie de créer le parfait.

 

Toute peur est réductible ultimement à la mal perception de base de la capacité de l'homme d’USURPER le pouvoir de Dieu. Il est à nouveau souligné que ni il PEUT ni il n’a été capable de faire ceci. En cette déclaration repose la justification réelle de son échappée à la peur. Ceci est amené par son acceptation de la Rédemption, qui le place en position de réaliser que ses propres erreurs ne se sont jamais réellement produites.

 

Quand le sommeil profond est tombé sur Adam, il a été alors en condition d'expérimenter des cauchemars, précisément parce qu'il était en train de dormir. Si une lumière est soudain  éclairée pendant que quelqu'un est en train de rêver, et que le contenu de son rêve est effrayant, il est initialement à même d'interpréter la lumière elle-même comme une partie du contenu de son propre rêve. Cependant, dès qu'il s'éveille, la lumière est correctement perçue comme la délivrance du rêve, auquel il n'est plus davantage accordé de réalité. J'aimerais conclure ceci avec l'injonction Biblique « Allez et faites de même ».

 

Il est tout à fait apparent que ceci dépend de la sorte de connaissance à laquelle il N'était PAS fait référence par « L’Arbre de Connaissance » qui portait des mensonges comme fruit. La connaissance qui illumine au lieu d’obscurcir est la connaissance qui non seulement vous rend libre, mais aussi vous montre clairement que vous ETES libre.

 

Source:   Traduction « Urtext » du Cours en miracles - A.M.Soulas pour la paix © sept.07 / janv.08.  Gratitude pour son travail.

Partager cet article

Repost 0

commentaires