Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:12

Une autre mythologie grecque nous offre  aussi un éclairage sur la nature de notre processus d’éveil. Pandore, dont le nom signifie ‘’totalement douée’’ était la première femme. Elle fut créée par Zeus et reçut lors de sa création, des talents et de présents de tous les Dieux. Éphèse lui donna la forme et Athéna la vêtit, Aphrodite lui donna la beauté, Apollon, son talent musical et un don pour guérir, Demeter lui apprit comment soigner un jardin, Poseïdon lui remit un collier de perles et l’habilité requise pour  ne jamais se noyer. Hermès lui fit cadeau du charme, de l’astuce et de l’audace. Zeus lui remit comme présents une insatiable curiosité et l’espièglerie.


Personne n’avait plus pour elle-même que Pandore. Cependant, nous devons nous souvenir que dans le mythe, Pandore avait été créée comme faisant partie du châtiment de l’humanité pour le vol du feu qu’avait commis  Prométhée. Zeus remit donc à Pandore une boîte, lui intimant de ne jamais l’ouvrir.  Dans cette boîte, il y avait toutes les misères que pouvait engendrer l’humanité.


Bon, vous connaissez l’histoire. La curiosité de Pandore était simplement trop forte. Elle n’a pas pu transporter longtemps sa boîte sans que la curiosité l’emporte et qu’elle regarde à l’intérieur. Alors elle tenta d’y jeter un coup d’œil et toutes les misères de la vie en sortirent.
Elle ferma immédiatement la boîte mais il était déjà trop tard. La seule chose qu’elle put garder dans le contenant fut l’espoir.


Tant et aussi longtemps que l’espoir restait dans la boîte de Pandore, la vie humaine n’était que souffrances. Mais un jour Pandore ouvre à nouveau la boîte et l’espoir fut libéré, relâché sur le monde. A compter de ce jour, l’esprit humain a véritablement commencé à s’élever.
Le cadeau de feu (la connaissance) de Prométhée, joint au cadeau d’espoir de Pandore nous a soutenus à travers tous nos travaux et nos épreuves. Parce que nous portons en nous ces cadeaux spirituels, nous pouvons tempérer tous les orages de la vie. Nous pouvons passer les tests et nous pouvons maîtriser le curriculum. 


Comme Pandore, nous avons plusieurs cadeaux spirituels divinement inspirés à offrir au monde. Non ne sommes pas seulement mis au défi, nous sommes bénis aussi. En effet, on pourrait se demander comment on pourrait découvrir et estimer nos cadeaux sans qu’il y ait tous ces défis de la vie qui contrastent tellement avec eux, qui nous fortifient et nous préparent à servir les autres. Il est clair que lorsque nous regardons nos vies derrière nous, nous pouvons voir que tous ces défis difficiles étaient des ingrédients nécessaires à notre éveil.


Beaucoup de gens que je rencontre sont impatients. Ils veulent servir tout de suite. Ils veulent les fruits de l’arbre sans avoir d’abord pris soin de l’arbre ; de l’arroser, de le nourrir, etc. Mais l’arbre ne portera pas de fruits s’il n’est pas bien entretenu. Sans entretien de ses racines, il n’y aura pas de fruits à cueillir dans ses branches.
Nous devons apprendre la patience. Nous venons tous ici avec des leçons à apprendre. Nous ne pouvons pas incarner l’amour tant que nous n’avons pas appris à le recevoir. Et nous ne pouvons pas le recevoir tant que nous nous enfuyons de l’amour parce que nous en avons peur. Nous avons besoin d’apprendre à rester sur le terrain pour prendre soin de notre jardin.


Le chemin spirituel n’est pas très palpitant. Il ne récompense pas nos ego. En effet, il y a peu de récompenses à court terme, parce qu’il n’y a pas de raccourcis  sur cette voie.
Les récompenses viennent à la longue, sur le long terme. Et ceux qui ne sont ni persistants, ni patients, ne peuvent pas goûter les fruits de leur odyssée. Ce qu’il y a réellement dans la boîte de Pandore.


J’aime l’histoire de Pandore parce que c’est tout un coup  monté ! Comme dans l’histoire d’Adam et Ève dans le jardin, il fut dit à Pandore : « À n’importe quel prix, n’ouvre pas cette boîte. » Tandis qu’à  Adam et Ève il fut dit : « À n’importe quel prix, ne mangez pas du fruit de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal. »


Une chose est vraie pour ce qui est de la nature humaine ; aussitôt qu’on leur dit qu’il ne devrait pas,  ou qu’il ne pourrait pas faire quelque chose, nous les faisons, comme pour nous venger. Par exemple voyez la prohibition, on a dit aux gens : « Vous ne pouvez pas boire d’alcool »  et aussitôt des distilleries clandestines firent leur apparition partout à travers le pays.


Comme je vous l’ai dit, c’est juste un coup monté. Et ces deux mythes le confirment. Pas plus Pandore qu’Adam et Ève n’avaient la moindre chance. Quoiqu’on essaie de cacher dans la noirceur de la psyché  refera surface tôt ou tard. C’est simplement qu’il n’existe aucune place où on peut se débarrasser pour toujours de ce qu’on refoule et camoufle. Même si vous êtes très adroit dans le camouflage, un bon jour un gars s’amène avec une pelle et commence dévoiler tout ce qui a été camouflé.


Nous tenons à nos secrets, mais la vie ne le permet que pendant un certain temps. Tous les secrets ont une chose en commun, ils sont là pour être dévoilés au grand jour. Quand nous acceptons cela, nous réalisons que la boîte sera ouverte tôt ou tard. Il n’y a pas de stigmates qui y sont attachés. Ce n’est pas la faute à Pandore si elle a renversé tous les haricots.
Les haricots seront répandus partout. Tout ce qui nous arrive dans la vie devra être passé au peigne fin, tôt ou tard.


Un jour Freud est arrivé avec sa notion ingénieuse d’un inconscient pour nous aider à comprendre notre tendance à cacher/nier les choses que nous ne pouvons pas accepter chez soi et chez les autres. Il voulait que nous réalisions qu’il y a vraiment un royaume appelé HONTE.
Il existe un endroit dans la conscience où nous enterrons notre souffrance, et où nous mettons des couvertures sur nos blessures. Cet endroit a eu plusieurs appellations. Les Grecs l’appelaient le monde souterrain. Freud l’a nommé inconscient. Peu importe comment vous l’appelez. C’est un endroit que nous cherchons constamment à éviter. Mais peu importe à quel point on y met de l’ardeur, nous ne pouvons pas l’éviter.


Il n’y a aucun moyen d’échapper à votre soi caché dans l’ombre. Si vous ne le visitez pas de façon consciente, vous le ferez dans vos rêves. Vous trouverez une façon de dialoguer avec ce que vous avez rejeté, avec les parties réprimées de vous-même.  Votre guérison – l’intégration de votre psyché – l’exige.

Alors, que transporte donc exactement la boîte de Pandore ? Qui sont donc Adam et Ève sous ces feuilles de vigne ?  Ils cachent l’essence créative de l’univers. Ils cachent le pouvoir donné par Dieu, pouvoir de créer la vie, pouvoir de créer du contenu et de lui donner une forme. Adam et Ève ont eu deux fils. Un s’appelle Abel et l’autre Caïn. Abel représente tout le bien qu’ils peuvent créer. Caïn représente leur capacité à faire le mal.


En d’autres mots, leur créativité était un sac où tout est mélangé (ou boîte si vous préférez). Ils pouvaient créer de façon responsable ou de façon irresponsable. Ils pouvaient créer ce qui soutient et nourrit la vie, ou ce qui la blesse et la détruit. De quoi parlons-nous exactement ici ? Nous ne parlons pas seulement de sexualité. C’est une compréhension bien trop étroite pour tout  ce que tout cela signifie.
Nous parlons de libre arbitre. Nous parlons de choix. C’est ce qu’il y a derrière les feuilles de vigne. C’est le vrai problème caché dans la boîte de Pandore. Ce qu’il y a d’ironique et de paradoxal, c’est qu’on vient tout juste de noter que Pandore n’avait pas le choix. Elle devait ouvrir la jarre.


Qu’y avait-il là-dedans ? Un choix, et encore un autre. Et toujours un autre. Qu’y avait-il là-dedans ? Un courant complet d’événements karmiques ; toutes nos actions et nos réactions, tous nos choix et leurs conséquences. Pas surprenant que ce soit un peu effrayant quand le temps arrive d’ouvrir nos boîtes de Pandore ! Nous voulons tout camoufler, mais nous ne le pouvons pas.


La vie est un livre ouvert. En effet, ils disent qu’il y a un registre dans les Éthers de qui prend note de  tout ce qui est arrivé ici ; de chaque choix, de chaque pensée, de chaque ressenti. Il n’y a nulle par où se cacher du contenu de notre conscience. E
instein a compris cela bien mieux que Freud. Il savait qu’à l’intérieur de la boîte, il y a un vaste champ, un champ de conscience universel se déployant partout et en tout temps. Nous en faisons partie. Chaque décision que nous prenons, chaque pensée qui nous traverse l’esprit en fait partie.


Que croyez-vous que Zeus a mis dans cette boîte ? Que pensez-vous que Dieu a mis dans cette pomme ? Ce n’était pas une mince affaire quand Prométhée a volé le feu aux Dieux. Et ce n’était pas une mince affaire non plus quand Ève a croqué la pomme. La connaissance, c’est le pouvoir.
Vous et moi, nous avons le choix. Nous pouvons venir ici sur Terre  pour nous perdre dans le rêve. Nous pouvons demeurer ignorants ou nous pouvons nous éveiller. Nous pouvons tourner le dos au flambeau, ou nous pouvons apprendre à le porter. Le choix nous appartient.

Paul FERRINI


Extrait et traduction du livre :

Embracing our True Self

Enlacer notre Vrai Soi de Paul Ferrini 2008


Traduction Hélène CARRON
Merci à elle pour ce partage. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christalain - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article

commentaires