Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 18:55

Il y a un peu plus d’un an, je publiais un article annonçant que j’avais achevé un livre intitulé « l’Esprit d’un Cours en miracles ». J’avais envie de le publier à l’époque, mais j’avançais des réticences, notamment à cause des droits (nombreuses citations). Aujourd’hui, je comprends mieux pourquoi je n’ai pas été guidé à le faire. Ce livre était tout simplement incompréhensible la plupart du temps pour un étudiant, surtout néophyte et n’avait donc guère d’intérêt à être partagé. La seule personne à qui il a pu apporter quelque chose, c’est moi-même, en l’écrivant car cela m’a permis d’approfondir la métaphysique du Cours. Or, il restait, et il reste encore bien du chemin à parcourir avant d’en maîtriser tous les arcanes et donc en faire un livre de synthèse « digeste ».

 

Ma compréhension a également évolué depuis l’année dernière, je dirais même qu’elle a fait un bond en avant grâce à une étude intensive des différents écrits de Ken Wapnick, et la pratique des leçons. J’ai donc décidé de repartir à zéro et réécrire entièrement « l’Esprit d’un Cours en Miracles », probablement sous un autre nom. J'ai supprimé du blog la plupart des articles qui en étaient extraits pour repartir sur de nouvelles bases. L’objectif est toujours d’en faire une synthèse, mais beaucoup plus claire et pédagogique, en m’aidant d’ailleurs largement des éclairages de Ken. Ma précédente tentative était plutôt présomptueuse car je tentais de rendre clair les principes fondamentaux du Cours, ce qui est déjà très difficile, mais en voulant garder de surcroît son aspect charismatique. Le résultat ne pouvait donc être que confus, lourd et indigeste. Mea-culpa.

 

Certes, le but n’est pas pour moi, ni pour quiconque d’ailleurs, de maîtriser parfaitement la métaphysique du Cours et d’avoir réponse à toutes les questions. Jésus nous demande surtout d’appliquer nos leçons de pardon au quotidien. Mais comprendre le pardon en profondeur dans le contexte du Cours nécessite cependant d’avoir une certaine compréhension de l’ensemble. Et d’une manière plus générale, avoir une idée claire des principes du Cours amène un confort d’esprit qui permet de se concentrer plus efficacement sur la pratique, notamment à travers les 365 leçons. Au début de mon étude, des incompréhensions et des contre-sens m’ont égaré dans ma pratique et en ont amoindri l’efficacité.

 

Tout cela n’est pas très grave, et culpabiliser pour ces fautes de parcours inévitables serait une erreur de plus. Rappelons l’énorme résistance de l’ego qui ne manque aucune occasion de nous mettre des bâtons dans les roues. Je souhaite par-dessus tout éviter l’écueil de me déclarer enseignant comme le font d’autres étudiants qui ont une interprétation, disons « très personnelle » du Cours. Par exemple, certains auteurs prennent de façon littérale l’affirmation « Il n’y a pas de pensées privées ». Ils en déduisent qu’une pratique très spirituelle consiste, dans la cadre d’une communauté, à révéler aux autres tout ce qui se passent dans notre tête, exprimer toutes nos pensées. Or, dans cette citation, le Cours fait référence à nos pensées réelles, celles qui émanent de l’Esprit UN que nous sommes en amont de la « séparation ». Les autres pensées issues de notre cerveau sont illusoires, et n’ont de valeur pour les autres que si elles reflètent nos pensées réelles, à travers les idées de pardon et d’amour.

 

Bref, enseigner le Cours de façon exhaustive n’est pas une mince affaire, et n’est pas Ken qui veut. Plus modestement, j’espère en partager un jour de façon plus visible les principes fondamentaux et en partager mon expérience, ma compréhension. Le début d'écriture du livre actuel est un premier pas en ce sens, afin, dans un premier temps, d’éclairer au mieux les principaux thèmes du Cours et leurs recoupements mutuels (caractère holographique de l’enseignement). Il y a beaucoup de subtilités à saisir pour parvenir à se faire une image correcte de l’ensemble. On dit que "le diable se niche dans les détails". Pour le coup, je dirais plutôt que le "diable" se niche dans les imprécisions et les approximations, sources d’incohérences. Bien sûr, le diable n'existe pas, c'est une métaphore!  En fait, je tente d’écrire le livre que j’aurais souhaité posséder lors de mes premières années d’étude, et qui j’espère pourra aider un jour ceux qui prendront le même chemin.

 

En ce qui concerne l’expérience au quotidien et les divers témoignages, pourquoi pas un autre livre ou/et des causeries, des ateliers et des conférences. A voir lorsque je me sentirais vraiment prêt à cela et si il y un public, ce qui reste à voir. En effet, qui est prêt à attendre qu'il n'y a pas de monde ? C’est pourtant l’idée centrale du Cours. En attendant, je reste ouvert à toute question ou toute suggestion des lecteurs. En écrivant des articles, en m’efforçant de leur répondre au mieux de ma compréhension, je ne me pose pas en enseignant, mais en étudiant, tout comme eux. Et leurs questions, tout comme mes réponses m’enseigneront autant qu’elle peut les aider. Sur ce plan de la forme, nous nous enseignons tous les uns les autres pour retourner à notre source commune : le ciel.

 

Christalain – mars 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires