Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 10:10

PRISME.jpgVoici une sélection de citations tirées des 30 premières leçons d'Un Cours en Miracles. Mises bout à bout, elles permettent de prendre du recul par rapport aux leçons étudiées au jour le jour, et donner un aperçu plus global de la trajectoire qu'il nous est proposée de suivre . Nous nous rendons compte, au fil du cursus, que nous sommes littéralement aveuglés par la perception. Ainsi, la première étape pour échapper au rêve du monde consiste à remettre an cause la réalité qui nous est montrée par nos sens, donc notre corps. La seconde étape esquissée dans ce résumé consiste à demander « activement » de "voir", en opposition à "percevoir".

Christalain



Tu ne vois que le passé. 2 Personne ne voit quoi que ce soit, en fait. 3 Chacun ne voit que ses pensées projetées à l'extérieur. 4 La préoccupation du passé qu'a l'esprit est la cause de la fausse conception du temps dont ta vue souffre. 5 Ton esprit ne peut pas saisir le présent, qui est le seul temps qui soit. 6 Par conséquent, il ne peut pas comprendre le temps, et ne peut, en fait, rien comprendre du tout. (leçon 8)

 

3. Regarde une tasse, par exemple. 2 Vois-tu une tasse, ou passes-tu simplement en revue tes expériences passées : prendre une tasse, avoir soif, boire dans une tasse, sentir le bord de la tasse contre tes lèvres, prendre ton petit-déjeuner, et ainsi de suite ? 3 Tes réactions esthétiques à la tasse ne sont-elles pas, elles aussi, basées sur des expériences passées ? 4 Autrement, comment saurais-tu si cette sorte de tasse va casser si tu la laisses tomber ? 5 Que sais-tu de cette tasse, excepté ce que tu as appris dans le passé ? 6 Tu n'aurais aucune idée de ce qu'est cette tasse, n'eût été de ton apprentissage passé. 7 La vois-tu, donc, réellement ? ( leçon 7)

 

« Mes pensées insignifiantes me montrent un monde insignifiant ». 1 Ceci est la première idée que nous ayons qui soit reliée à une phase majeure du processus de correction : le renversement de la pensée du monde. 2 Il semble que le monde détermine ce que tu perçois. 3 L'idée d'aujourd'hui introduit le concept que ce sont tes pensées qui déterminent le monde que tu vois. 4 Tu peux certes te réjouir d'appliquer l'idée sous sa forme initiale, car dans cette idée ta délivrance est rendue certaine. 5 La clé du pardon réside en elle. (leçon 11)

 

1. C'est parce que les pensées que tu penses penser t'apparaissent comme des images que tu ne les reconnais pas comme n'étant rien. 2 Tu penses que tu les penses; ainsi penses-tu que tu les vois. 3 C'est ainsi que ta "vue" a été faite. 4 C'est la fonction que tu as donnée aux yeux de ton corps. 5 Cela n'est pas voir. 6 C'est faire des images. 7 Cela prend la place de la vue en remplaçant la vision par des illusions. (leçon 15)

 

2. Cette idée, qui nous initie au processus qui consiste à faire des images, ce que tu appelles voir, n'aura pas beaucoup de signification pour toi. 2 Tu commenceras à la comprendre quand tu auras vu de petites franges de lumière autour des mêmes objets familiers que tu vois maintenant. 3 Cela est le début de la vision réelle. 4 Tu peux être certain que la vision réelle viendra rapidement une fois que cela s'est produit. (leçon 15)

 

« je ne vois pas de choses neutres » 1. Cette idée est une autre étape vers l'identification de cause et effet tels qu'ils opèrent réellement dans le monde. 2 Tu ne vois pas de choses neutres parce que tu n'as pas de pensées neutres. 3 C'est toujours la pensée qui vient en premier, malgré la tentation de croire que c'est l'inverse. 4 Ce n'est pas ainsi que le monde pense, mais tu dois apprendre que c'est ainsi que tu penses. 5 Sinon, la perception n'aurait pas de cause et serait elle-même la cause de la réalité. 6 Étant donné sa nature extrêmement variable, cela est peu probable. (leçon 17)

Les pensées qui engendrent ce que tu vois ne sont jamais neutres ni sans importance. (leçon 17)

 

3 Ce que tu fais est déterminé par ta perception de la situation, et cette perception est fausse. 4 Il est inévitable, donc, que tu ne serves pas ton propre intérêt. (leçon 25). 2. Tu perçois le monde et tout ce qui est en lui comme signifiant en fonction des buts de l'ego. 2 Ces buts n'ont rien à voir avec ton propre intérêt, parce que l'ego n'est pas toi. 3 Cette fausse identification te rend incapable de comprendre à quoi sert quoi que ce soit. 4 Avec pour résultat que tu en fais forcément mauvais usage. 5 Quand tu croiras cela, tu essaieras de retirer les buts que tu avais assignés au monde, au lieu de tenter de les renforcer. (leçon 25)

 

4 Chaque pensée que tu as forme un segment du monde que tu vois. 5 C'est avec tes pensées, donc, que nous devons travailler, si ta perception du monde doit être changée. (leçon 23). 2. Si les pensées d'attaque sont la cause du monde que tu vois, tu dois apprendre que ce sont ces pensées que tu ne veux pas. 2 Rien ne sert de se lamenter sur le monde. 3 Il est inutile d'essayer de changer le monde. 4 Il est incapable de changer parce qu'il est simplement un effet. 5 Mais il est certes utile de changer tes pensées au sujet du monde. 6 Là tu changes la cause. 7 L'effet changera automatiquement. (leçon 23)

 

Tu vois beaucoup de choses séparées autour de toi, ce qui signifie en fait que tu ne vois pas du tout. 6 Tu vois ou tu ne vois pas. 7 Quand tu auras vu une seule chose différemment, tu verras toutes choses différemment. 8 La lumière que tu verras en n'importe laquelle est la même lumière que tu verras en elles toutes. (leçon 28)


3. Ta décision de voir est tout ce que la vision requiert. 2 Ce que tu veux est à toi. 3 Ne fais pas l'erreur de croire que le peu d'effort qui t'est demandé est une indication du peu de valeur de notre but. 4 Le salut du monde peut-il être un but banal ? 5 Et le monde peut-il être sauvé si tu ne l'es pas .5 Ce que tu désires, tu le verras. 6 Telle est la réelle loi de cause et effet comme elle opère dans le monde. (leçon 20)

 

4. Tu vois le monde que tu as fait, mais tu ne TE vois pas toi-même comme le faiseur d'images. 2 Tu ne peux pas être sauvé du monde, mais tu peux échapper de sa cause. 3 Voilà ce que le salut signifie, car où est le monde que tu vois une fois sa cause disparue ? 4 La vision contient déjà le remplacement de tout ce que tu penses voir maintenant. 5 La beauté peut éclairer tes images et les transformer au point que tu les aimeras, même si c'est de haine qu'elles ont été faites. 6 Car tu ne les feras pas seul. (leçon 23)

 

Source: Un Cours en Miracles version "standard".

Partager cet article

Repost 0

commentaires