Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 21:15

"La magie d'un instant ne dépend en rien de la qualification, du degré de spiritualité des personnes présentes, mais en tout de la fusion de ces personnes dans un même soi, le temps d'un miracle."  (Christalain - 2008)
 
 

Le week-end de Pentecôte 2009 restera un bon cru dans ma mémoire, et apparemment dans celle de mes compagnons de voyages. En effet, nous avons visité le massif de la Ste Baume, en Provence, au nord-est de Marseille. Une grande barre rocheuse entourée de forêts abrite comme dans un écrin la célèbre grotte de la Ste Baume ou Marie-Madeleine aurait vécu selon l'histoire religieuse (ou la légende ?) les 30 dernières années de sa vie. Quoiqu'il en soit, une énergie bien particulière a rendu le séjour de plus en plus doux, fraternel, presque maternel, au fil des heures. C'est en tout cas le ressenti dont je témoigne ici et qui n'engage que moi.

Bien sûr, l'énergie de Marie-Madeleine est partout, tout comme l'énergie  de Jésus, ou tout autre entité ou égrégore auquel on veut bien se relier. Mais il est certain que notre attitude d'accueil, de disponibilité, d'attention, a rendu beaucoup plus claire et forte sa réception en ce lieu si hautement symbolique.  De même que toutes sortes d'ondes radio  invisibles voyagent dans l'espace, nous ne captons, comme un poste radio, que celles accordées sur la fréquence que notre conscience a sélectionnée en tant que récepteur.


Je ne dis pas cela pour démystifier le site de la Ste Baume. Au contraire, ce merveilleux site réunit tout les atouts pour nous aider à régler ce poste radio sur des fréquences spirituelles pour lesquelles notre quotidien n'est pas trop disponible.  Il y a d'abord le charme du climat méditerranéen qu'on ne présente plus, mais dont les excès de chaleur sont adoucis par l'altitude (environ 700m à l'hostellerie ou nous avons logé, et 1000m  sur la crête du massif). Il y a ensuite la magnifique forêt riche d'un écosystème unique, et ses chênes centenaires qui bordent les chemins d'accès, comme des gardiens bienveillants du sanctuaire. D'autres espèces complètent la panoplie...hêtre ou ne pas hêtre ? serait-ce la question ?

 


Il y a enfin les rencontres avec d'autres hommes et d'autres femmes, qui semblent d'abord  fortuites, mais qui apparaissent finalement pleines de sens. Les synchronismes prolifèrent dans une ambiance magique de reconnections entre les âmes en affinités, parfois le temps d'un week-end, et parfois le temps d'une vie ...peut-être ? Des histoires s'échangent, ainsi que des adresses, des compétences historiques, des points de vue spirituels, et des promesses de retour. Ecologie, chamanisme, mysticisme, métaphysique, psychologie, magnétisme... tous nos chemins se mélangent sans paroles, par la grâce des anges. Plus rien ne sera tout à fait comme avant, nous avons tous appris des uns des autres, et tous donné un peu de notre âme, et cela l'a fait grandir.

 

Dans un climat de mysticisme joyeux, au détour d'une conversation, s'invitent même quelques instants Saints : des silences remplis de plénitude, des éclats de rire ou des regards complices. Dans tous les cas, nous nous sommes rapprochés un peu plus, collectivement, de l'unité qui transcende les âges, le sexe, les histoires personnelles et les chemins spirituelles qui semblaient d'abords si différents. Au moment le plus fort du séjour, un souffle invisible est descendu sur nous, les paroles ont cessé, un silence spontané est venu comme un baume apaisant, harmonisant les vibrations de 12 personnes en un seule vibration harmonieuse. Dans le cours, on appelle cela un instant Saint. L'Esprit nous avait fait touché du doigt, et surtout du cœur, un échantillon, de reliance, de grâce. 

 


Il m'a semblé voir  les 2 visages de la Ste Baume : le premier, traditionnel, religieux et  (pas) très catholique, se posant comme le gardien officiel de l'histoire et des lieux, à travers des rituels rigoureux...ou rigides, selon de quel coté on se place. J'ai croisé pas mal de visages fermés, sans chaleur, sans lumière dans les yeux (sauf chez les bonne sœurs  qui doivent bien capter l'énergie féminine de Marie Madeleine !) ! Tellement de tenues frôlant parfois le ridicule (j'ai vu un homme apparent haut placé, vêtu d'un longue cape rouge, et j'ai cru que c'était Batman, puis un autre tout en noir qui ressemblait à un corbeau).  Abbés, Evêques, Archevêques, curés, vicaires, aumôniers, prêtres... Désolé si je « blasphème », mais je n'y comprend rien dans toute cette hiérarchie bien trop « humaine », tout cela me paraît n'avoir aucun sens ! (bien qu'ayant pourtant suivi le catéchisme dans ma jeunesse!).   Est-cela la représentation du royaume de Dieu sur terre  ? Est-ce que Jésus, le premier chrétien,  aurait souhaité cela ? j'en doute fort...

 

Comment un mouvement religieux qui se dit spirituel peut-il s'attacher à ce point à la forme matérielle des choses, idolâtrer des reliques, des fragments d'os, ? fussent-ils de Marie-Madeleine (qui en est certain de toutes façons ?). J'ai été atterré par la reconstitution hyper-réaliste de la crucifixion (devenue cruci-fixation) sur la gauche de la grotte. Ces imposantes statues sanguinolentes  me semblent complètement déplacées, grotesques. D'une part au regard du message véritable du Christ (le pardon, la  résurrection, l'immortalité...),  et d'autre part au regard du symbole de Marie Madeleine, probablement première disciple du maître à comprendre que le royaume de Dieu n'est que Douceur, joie, amour,  et qu'il n'est pas ici. 

 

Heureusement, l'autre visage de Sainte Baume (qui est dans l'Esprit, donc dans le regard) permet de passer outre les caricatures religieuses qui voudraient enfermer à clef Marie-Madeleine dans un dogme, une chapelle de pierre, un tombeau, une interprétation unique. Oui bien sûr, elle est toujours vivante, et j'ai bien plus ressenti son énergie sur les hautes crêtes rocheuses dénudées d'artifices et riches de simplicité, que dans les diverses chapelles remplies de Statues, de bougies,  de chants automatisées et de dévots téléguidés par la foi «Homologuée». J'espère ne choquer personne en parlant de la Ste Baume comme un prétexte pour contacter une autre dimension de Soi, car il s'agit d'un prétexte efficace que je réutiliserais bien volontiers...Mais la beauté ce que l'on peut y ressentir ne doit rien à la « grandiosité » des édifices, monuments, calvaires et autres statues,  mais tout à la grandeur de notre véritable nature qui l'espace d'un instant a pu s'exprimer.

 

Et je n'oublie pas que le visage gênant de la Ste Baume vient en miroir de certaines mémoires religieuses enfouies en moi. Dans une vie ou dans l'autre, j'ai joué le jeu du dogmatisme, de la hiérarchie. Je le sais, et je suis aussi venu me pardonner cela, pour m'en libérer définitivement...Alors Merci Marie-Madeleine de cet immense cadeau que tu nous a offert à travers l'Esprit. Quelque chose s'est rééquilibré en moi, et probablement chez certains de mes ami(e)s. En méditant dans la grotte, j'ai aussi entendu l'Esprit me chuchoter ce mot riche de sens : Réhabilitation.

 

Christalain



(Toutes les photos de cet article ont été prises durant ce week-end, sauf la dernière bien sûre ! j'ai croisée Marie, mais "seulement" en  énergie...et ci-dessous, un petit diapo sympa).   

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christalain - dans MES ARTICLES ECLECTIQUES
commenter cet article

commentaires

filledelaterre 13/06/2009 13:37

Merci pour ce reportage sur notre " pélerinage" a la ste beaume !J'y reconnais les photos, celle avec le coeur dans l'arbre, me plait beaucoup !Je te rejoin tout a fait sur le coté " religieux" , limitant, de voyeurisme exagéré sur le christ en sang sur la croix, cela m'a egalement un peu dérangé, mais je suis passé " au dessus" !""J'ai été atterré par la reconstitution hyper-réaliste de la crucifixion (devenue cruci-fixation) ""   ....exellent jeu de mot !OUI , l'energie, la presence était là au delà de ces rituels ..la grotte , quel bonheur, j'y serai volontiers restée plus longuement. Marie Madeleine, probablement première disciple du maître à comprendre que le royaume de Dieu n'est que Douceur, joie, amour....oh oui !!   IL y a eu ce tableau dans la cathédrale, de Jesus avec des rayons qui sortent de son coeur , cet image que je connaissais déja de sur le net ! ce fut un cadeau de voir ce tableau !là, c'est la Lumière, la c'est l'amour , là , c'est le beau !! La beauté , avoir son regard sur la beauté, la lumière et non la souffrance ,cette souffrance dont la religion se complait avec le christ en croix, en sang, melant la culpabilité e le péché....Lachons tout cela, la Vie est Amour , Dieu est Amour , Jesus et marie madeleine sont Amour, Lumière , Paix, Conscience !!!Puisse l'ancien faire place au nouveau,  içi et maintenant.Ce nouveau que nous avons partagés ensemble , a la ste beaume , en cercle sur l herbe , dans le partage, la communion . A ressentir les energies, a ce connecter chacun, a la partie la plus haute de nous meme, dans notre etre profond, au delà d e nos personnalités, nous sommes tous UN !!Dans l'amour , frère de lumière Sylvie filledelaterre et de l'univers

Hazel 07/06/2009 17:30

Bonjour,Le Hangar (notre blog littéraire) organise un CONCOURS, avec un lot à la clef. Il suffit de nous envoyer via le blog (ou à cette adresse : http://le-hangar.cowblog.fr/contact.html ) votre œuvre, qui peut être une poésie, une courte nouvelle ou un passage de théâtre sans (trop) dépasser les trente lignes; vous avez jusqu’au jeudi 18 juin. Cependant il y a un thème obligatoire: le CORPS. Il est possible d’exploiter tous les sens du mot. A vous de faire preuve d’imagination.Le samedi 20 juin, seront publiés dans un article sur le blog les cinq meilleurs textes choisis par notre jury, et à partir de cette date les lecteurs du Hangar pourront voter pour le texte qu’ils préfèrent jusqu’au 4 juillet minuit. Les résultats seront connus le 5 juillet, et le gagnant recevra un prix : un livre de Franz KAFKA - Lettres à Milena.Nous espérons te voir participer, tu as jusqu’au 18 juin pour nous faire parvenir ton texte sur « le CORPS ».A bientôt, sur le Hangar, http://le-hangar.cowblog.fr [copier/coller le lien dans la barre d’adresse]Hazel.

shandora 06/06/2009 14:40

un des noms de bapteme que j'ai est marie madeleine; j'ai toujours adoré ce nom!

shandora 06/06/2009 14:39

excellent cet article! j'adore comment tu écris (j'ai particulierement aimé ce que tu disais sur les ondes que notre radio d'esprit capte, bien trouvé!) et j'aime beaucoup lire les expériences personnelles;, vécues! pour repondre en même temps à ce que tu as dit en haut. c'est interessant de lire les vécues des autres, ce qui leur passe par la tête, comment ils comprennent les choses...tant que 'lautre" existe, bien sur!:
 
Je comprends ta pause, logique, on en a tous besoin de temps en temps, profites en bien! et reviens nous avec plein d'histoires bien à toi,on aime bien te lire!

Christalain 06/06/2009 10:34

Merci beaucoups Loel pour ce commentaire très instructif. Nul doute que vos connaissances éclairées vont intéresser aussi beaucoups de mes amis. Et ce que vous dites de Marie Madeleine confirme en effet mes ressentis. je consulterais votre site avec intéret.Dans le coeur,Amitiée,Christalain