Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 21:30

La version finale d'Un cours en miracles (officielle) est une version très légèrement abrégée des versions antérieures que l'on appelle l' «Urtexte ». Il s'agit du texte original et la version de Hugh Lynn Cayce, qui est la copie que Bill Thetford et Helen Schucman  (les rédacteurs du Cours) ont donné au fils d'Edgar Cayce. Ces 2 versions antérieures n'ont pas été publiées et celle de Hugh Lynn ne comporte ni le livre d'exercice, ni le manuel pour enseignants. Obtenue illégalement,  ce fut  la première a circuler sur Internet.

 

Depuis quelques années, la version originale traduite en français est également disponible sur le web.  (http://www.alternatifs.eu/urtext-un-cours-en-miracles). Cette information suscite des réactions diverses : de ceux qui se réjouissent d'accéder un peu plus près à la source de l'oeuvre à ceux qui s'inquiètent d'avoir manqué quelque chose dans la version «standard », En passant par ceux qui se méfient de cette version surprise. En fait, la question est : Les différences sont-elles suffisamment notoires pour que l'étude de cette version soit un passage obligé ? Ou est-ce un piège de l'ego pour détourner de l'essentiel et distraire les étudiants ?

 

L'existence de ces 3 versions a suscité une controverse outre-atlantique, semant parfois le doute dans l'esprit des lecteurs du Cours. Dans le second livre de Gary Renard « Votre réalité immortelle », cette controverse est largement abordée. Gary questionne  ses amis ascensionnés sur le bien fondé de cette agitation. Les réponses à ce sujet sont très claires comme le montrent ces  extraits de conversation:

 

Pursah : « ...Je peux affirmer sans ambiguité que les paroles de J que tu étudies dans la version authentique, publiée, d'Un Cours en miracles sont les paroles exactes que tu est censé étudier. Ce livre bleu qui se trouve sous tes yeux est le bon...»

 

Gary : « Un spécialiste du nom de Richard Smoley, qui n' était aucunement associé à cette controverse et qui n'avait donc pas de comptes à régler, a rédigé un rapport sur les différences existant entre les 3 versions du Cours. Il en est venu à la conclusion que ces différences étaient, et je cite, « très mineures ». Comme si elles étaient une meilleure façon de dire la même chose ?

 

Pursah : « Exact. Ces différences n'ont pas changé le moins du monde la signification du Cours... ».

 

Pursah : « Ceux qui laissent entendre qu'une autre version du Cours est nécessaire plutôt que la version authentique tombent dans un piège. Comme le dit J dans le Cours : « ...ceux qui cherchent la controverse la trouveront. Or, ceux qui cherchent une clarification la trouveront aussi. Ils doivent toutefois être désireux de passer sur la controverse ; en reconnaissant que c'est une défense contre la vérité sous la forme d'une manœuvre dilatoire ».

 

Conclusion : Pour ceux qui veulent se forger leur propre opinion, il est possible à présent d'étudier la version  Urtexte , à condition d'avoir beaucoup de temps ! Pour ma part, j'adhère complètement aux explications données dans le livre de Gary. Pour avoir un peu feuilleté la version Urtexte, j'ai surtout remarqué des différences de traduction. Mais celles-ci n'altèrent pas le sens globale des messages.

 

Par exemple, le mot anglais « Atonnement » est traduit par « Le salut » dans la version « officielle », et par « Rédemption » dans l'Urtexte. Intuitivement, lorsque nous replaçons ces expressions dans leur contexte, à la fois temporel et textuel, nous finissons par en saisir le sens profond, quelque soit l'approximation de la traduction. Pour ma part, si j'avais à traduire cette expression pour un lectorat contemporain, j'aurais tendance à utiliser le mot « Libération », pour libérer justement cette expression de sa coloration (trop) religieuse, l'universaliser, et toucher ainsi un plus vaste publique...Mais d'un autre coté, ne perdons pas de vue que le cours a été dicté par Jesus, le « premier » chrétien et qu'il s'adresse en priorité, dans un premier temps, aux lecteurs de culture chrétienne. Bref, la traduction, c'est un autre débat !

 

En attendant, ne perdons pas de vue que pour celui qui sait lire au delà des mots, le « Cours en miracle » reste, quelque soit la version, un chef d'œuvre de métaphysique et de spiritualité.

 

Christalain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires