Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 21:05

D’abord, un court extrait du « Cours en miracles » :

« Le Saint-Esprit connaît que personne n'est particulier. Or Il perçoit aussi que tu as fait des relations particulières, qu'il voudrait purifier et ne pas te laisser détruire. Si peu sainte que soit la raison pour laquelle tu les as faites, Il peut les traduire en sainteté en enlevant autant de peur que tu Le laisseras enlever.../...Toute relation que tu voudrais substituer à une autre n'a pas été offerte au Saint-Esprit pour Son usage. Il n'y a pas de substitut à l'amour. Si tu tentes de substituer un aspect de l'amour à un autre, tu as donné moins de valeur à l'un et plus à l'autre. Non seulement tu les as séparés mais tu as aussi jugé et rejeté les deux. » (UCEM – Ch.15)


Question au St-Esprit : Cette vision du cours remet-elle en cause le fameux concept de "flammes jumelles" ? (issues du même oeuf  souche) Ou plus simplement, toutes les soit-disant ententes vibratoires (famille d'âme… ) sont-elles un leurre qu'il faut éviter de rechercher ? D'autre part, n'est-il pas sain de dire que quand une relation ne nous convient plus, il faut savoir la quitter, pour une autre? Sans s’obstiner dans une relation dysfonctionnelle.

 

 

La  vision du cours en miracles ne remet pas en cause le concept de « Flammes jumelles » mais il ne l’aborde pas de manière explicite car c’est un sujet à haut risque spéculatif qui ne concerne qu’un interval très limité de votre parcours évolutif cosmique. D’abord,  il est clairement d’une utilité transitoire puisqu’il suppose une séparation entre 2 entités jumelles alors que l’unité est parfaite dans le monde réel. Ensuite, il est trop souvent teinté de romantisme typiquement humain, et il donc projeté sur la plupart des relations dites « particulières », d’ou d’innombrables désillusions et drames.

 

Au risque de briser le charme, une relation entre FJ est davantage une relation « de travail » qu’une romance amoureuse. Mais un travail d’amour divin n’est-il pas préférable à un amour passionnel sans issue ? Une relation FJ est en quelques sortes une relation sainte « privilégiée » dans le sens ou elle offre une efficacité d’évolution maximale  en vue de parachever la transcendance du monde de la forme.  Cela n’empêche pas toute autre forme  de relation de mériter le qualificatif de « sainte » (Dans le sens d’UCEM)., qu’elle soit amicale, familiale, professionnelle.

 

En tout état de cause, la relation FJ ne devraient pas être recherchée en vue d’obtenir un résultat particulier ou une élévation spirituelle. C’est d’abord l’élévation spirituelle qui aimante naturellement ce type de collaboration, quand les âmes sont prêtes à vivre cela. Ce qui induit la nécessité de changer bien des croyances et a-priori sur le sujet, et en premier lieu de faire le deuil de tout attachement, attente, blessure émotionnelle, dépendance...

 

Pour vous faire comprendre que la relation FJ n’a rien a voir avec une relation amoureuse classique, songez plutôt à une relation amicale dans le sens le plus noble du terme, avec une complicité, une intensité  et une proximité d’esprit inimaginable tant que vous ne l’aurez pas vécue. Cela vous conduira naturellement  et progressivement à la fusion dans l’unité du monde de Dieu.

 

Quelle est l’origine des FJ ?

 

Retourner  à Dieu, comme son nom l’indique, c’est prendre en sens inverse le long chemin qui vous a conduit dans la matière. Cela signifie qu’ à un certain « moment » (de votre point de vue puisque le temps n’existe pas et que tout se passe en même temps, pour rappel !), après que l’UN se soit divisé en multitudes homogènes, chacune de ces âmes s’est scindée en un aspect masculin et féminin pour participer complètement au jeu de la dualité, tout comme vous expérimentez le chaud et le froid, le blanc et le noir, l’actif et le passif… ect

 

Cela s’est passé bien en aval de la petite idée folle, presque au terme de votre « descente en enfer ». L’androgynie est votre état naturel, mais évidemment pas sur le plan terrestre ou cet état n’est atteint que de manière caricaturale et artificielle dans la chair. La réunion/fusion des FJ sur le plan étherique est donc le symbole de la fin de la dualité de l’âme en route vers l’unité du ciel.

 

Et faut-il s’obstiner dans une relation dysfonctionnelle sous prétexte de la rendre sainte ?

 

La réponse dépend du sens que vous attribuez à  « dysfonctionnelle ». C’est parfois en « arrêtant » une relation que vous la rendez sainte, sachant qu’au fond, une relation ne s’arrête jamais, elle ne fait que changer de forme. Vous ne choisissez pas vraiment d’arrêter ou poursuivre une relation, cela se joue à un niveau supérieur de l’âme, ou plus exactement entre les âmes concernées qui concluent des « accords ». L’ego croit choisir le moment, il se leurre.

 

Ensuite,  analysez la nature des problèmes : utilisez les enseignements de  l’effet miroir dont nous avons déjà parlé. Voulez-vous partir parce que votre partenaire vous montre des aspects désagréables de vous même à conscientiser ? cela ne servira à rien, votre prochain partenaire vous révélera les mêmes…L’amour qui subsiste dans un couple malgré les problèmes est le meilleur indice qu’il reste un chemin à parcourir ensembles.

 

Par contre, si votre âme vous envoie le signal d’une lassitude profonde, d’une désaffection sentimentale durable, d’une impression de routine, il est temps d’en parler avec votre partenaire et de prendre une décision sur l’opportunité de continuer. Mais la plupart du temps, cette séparation se fait naturellement, et plus les âmes sont avancées spirituellement, plus ces décisions sont concertées et bi-latéralles sur le plan conscient. (aucun ne tombe des nues).

 

Attachez-vous donc à rendre saintes toutes vos relations dans le détachement ( !) , et par la même occasion, toutes vos « ruptures », si l’amour humain a disparu, ce n’est pas un échec si il est remplacé par un amour universel et inconditionnel.  La seule dysfonction réelle est la peur de la séparation qui conduit aux mauvais compromis et au reniement de SOI, attributs de la relation particulière. Laissez-vous guider, faites confiance à l’Esprit Saint et vos relations ne seront que joie, c’est leur seul but réel, celui pour lesquelles Dieu les a créée.

 

Merci à toi St-Esprit pour cette guidance

Christalain  

Partager cet article

Repost 0

commentaires