Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 17:02

EDITOS  « EMPRUNTES »  SOUS FORME DE CITATIONS, D'EXTRAITS DE TEXTES :  Récapitulatif des éditos parus dans Axialmédia tout au long de l'année 2008 : (Le thème principal est coloré en violet).

Pour rappel, vous pouvez retrouver mes éditos perso de 2008 dans la rubrique "présentation- menu principal-éditos". 

 


6/12/08 : Ne fais pas qu'étudier dans la solitude. Soit en interaction avec les gens. Fais l'expérience de leur présence et pardonne-leur si tu le dois. Considère cela comme une occasion. Il faut pardonner les illusions là où l'on en fait l'expérience. Pour toi, cela veut dire de mener une existence normale et d'interagir avec la société. Souviens-toi que le cours n'a pas été donné à une personne solitaire sur une montagne quelque part. Il a été donné dans la ville de New York, l'exemple même de la complexité.

Pursah à Gary - « Et l'univers disparaitra ».

 

 

29/11/08 : La vérité divine est une réalité vivante discernée par l'esprit. La vérité n'existe que sur les niveaux spirituels supérieurs de la réalisation de la divinité et de la conscience de la communion avec Dieu. Vous pouvez connaître la vérité et vous pouvez vivre la vérité ; vous pouvez expérimenter la croissance de la vérité dans l'âme, et jouir de la liberté que sa lumière apporte au mental ; mais vous ne pouvez pas emprisonner la vérité dans des formules, des codes, des credos, ou dans des modèles intellectuels de conduite humaine. Si vous entreprenez de formuler humainement la vérité divine, elle ne tarde pas à mourir. Même en mettant les choses au mieux, le sauvetage posthume de la vérité emprisonnée ne peut aboutir qu'à réaliser une forme particulière de sagesse intellectuelle glorifiée. La vérité statique est une vérité morte, et seule la vérité morte peut être considérée comme une théorie. La vérité vivante est dynamique et ne peut jouir que d'une existence expérientielle dans le mental humain.
URANTIA - La vie de Jesus

 

 

21/11/08 : Lors d'une conférence deux hommes parlaient du rôle du maître spirituel.
Le 1er se faisait appeler maître..., il expliquait qu'il avait reçu des initiations, qu'il avait beaucoup travaillé sur lui et était devenu un être de lumière, et étalait ses vertus et ses capacités à diriger les consciences des disciples...

Le 2ème se disait simplement chercheur et il demanda au 1er :

"Tu dis que tu es un maître, mais : peux-tu marcher sur l'eau, sais-tu arrêter les tempêtes, peux-tu déplacer les montagnes... ?"

Le 1er (le "maître") répondit :"heu, hé bien non...".

Le 2ème (le "chercheur") répondit : "alors tu n'es qu'un pauvre imbécile comme moi !"

Source: inconnue

 

 

7/11/08 : Honnêtement, n'est-il pas plus difficile pour toi de dire «j'aime »que «je hais»? Tu associes l'amour à la faiblesse et la haine à la force, et ton propre réel pouvoir te semble être ta réelle faiblesse. Car si tu entendais l'appel de l'amour, tu ne pourrais pas contrôler ta joie en lui répondant, et le monde entier que tu pensais avoir fait s'évanouirait. Le Saint-Esprit semble donc attaquer ta forteresse, car tu voudrais forclore (exclure) Dieu, et ce n'est pas Sa Volonté d'être exclu.../... Tu as utilisé le monde pour couvrir ton amour, et plus tu t'enfonces dans la noirceur des fondements de l'ego, plus tu t'approches de l'Amour qui est caché là. Et c'est cela qui t'effraie.
Un cours en miracles


 

11/10/08 : Le fait même que tu aies demandé quoi que ce soit au Saint-Esprit t'assure une réponse. Or il est aussi certain que nulle réponse donnée par Lui ne pourrait jamais augmenter la peur. Il est possible que Sa réponse ne soit pas entendue. Il est impossible, toutefois, qu'elle soit perdue. Il y a de nombreuses réponses que tu as déjà reçues mais que tu n'as pas encore entendues. Je t'assure qu'elles t'attendent.  N'entends que la Réponse de Dieu en Ses Fils et tu auras ta réponse.
Un cours en miracles

 

 

4/10/08 : Ta tâche n'est pas de chercher l'amour mais simplement de chercher et de trouver au-dedans de toi toutes les barrières que tu as bâties contre lui. Il n'est pas nécessaire de chercher ce qui est vrai, mais il est nécessaire de chercher ce qui est faux. Toute illusion est illusion de peur, quelque forme qu'elle prenne. Et la tentative pour échapper d'une illusion dans une autre est vouée à l'échec. Si tu cherches l'amour à l'extérieur de toi, tu peux être certain que tu perçois de la haine au-dedans, et tu en as peur. Or la paix ne viendra jamais de l'illusion de l'amour mais seulement de sa réalité.
Un cours en miracles

 

 

27/09/08 : Il est impossible de ne pas croire ce que tu vois, mais il est également impossible de voir ce que tu ne crois pas. Les perceptions sont construites sur les bases de l'expérience, et l'expérience mène aux croyances. C'est seulement une fois que les croyances sont fixées que les perceptions se stabilisent. En fait, donc, ce que tu crois, tu le vois. C'est ce que je voulais dire par : « Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru », car ceux qui croient en la résurrection la verront. La résurrection est le triomphe complet du Christ sur l'ego, non par l'attaque mais par la transcendance. Car le Christ s'élève au-dessus de l'ego et de toutes ses oeuvres, et monte jusqu'au Père et à Son Royaume.
Un cours en miracles

 

 

20/09/08 : La colère comporte toujours la projection de la séparation, qui doit finalement être acceptée par chacun comme étant sa propre responsabilité plutôt que d'être rejetée sur les autres. Tu ne peux pas être attaqué, l'attaque n'as pas de justification et tu es responsable de ce que tu crois. Une fois que tu as développé un système e pensée, tu règles ta vie sur lui et tu l'enseignes. Ta capacité de faire allégeance à un système de pensée peut-être mal placé, mais c'est quand même une forme de foi et elle peut être redirigée.  
Un cours en miracles

 

 

13/09/08 : Connaître, ce n'est pas croire. La croyance est conjecturale, la connaissance est, elle, absolue. En croyant à quelque chose votre âme comprend en vérité que quelqu'un - et ce quelqu'un peut-être vous- vous assaille en sorte de vous convaincre d'une vérité dont vous n'êtes pas instruits ou dont vous n'avez pas la certitude, c'est à dire une vérité non ressentie. Je ne vous incite aucunement à croire à quelque chose. Je veux que vous connaissiez ! Etre illuminé signifie connaître en dehors du doute, de la croyance, de la foi, de l'espérance qui tous sont conjecturaux. Le fait de connaître est absolu, il amène à la manifestation de son objet. Par la manifestation la compréhension est obtenue ; celle-ci devient part de vous, elle n'est plus chose dont il faut vous convaincre.
RAMTHA - Le livre blanc.



6/09/08 :
Les gens cherchent toujours un salut par procuration. Ils veulent obtenir l'illumination en suivant quelqu'un qui l'a obtenue et qui la leur procurera. Cela ne fonctionne pas ainsi. De plus, il y a tellement de gens qui se présentent comme des maitres  et qui affirment qu'ils peuvent vous enseigner la maitrise que c'en est risible. Si l'on enfonçait un clou dans leur poignet, ils ressentiraient une douleur terrible. J  (ndlr : Jesus) était réellement un maitre et il ne ressentait pas la douleur car l'esprit sans culpabilité ne peut souffrir.

« Votre réalité immortelle » - Gary Renard. 

 

 

30/05/08 : A l'inverse  de ce que dit la littérature new age au sujet de  la création de votre réalité personnelle, il est essentiel de comprendre que la forme de création la plus puissante n'est pas basée sur la volonté (en étant actif) mais sur la conscience de soi (en étant réceptif). Tout  changement dans le monde matériel, par exemple dans le domaine du travail, des relations ou de votre environnement matériel, est un reflet des changements au niveau intérieur. C'est seulement quand les processus de transformation intérieure sont achevés que la réalité matérielle peut répondre en vous en renvoyant le reflet à travers des changements de circonstances dans votre vie.

« Créer votre réalité à partir du cœur » - Jeshua.net

 

 

26/04/08 : « Quand tu rencontres qui que ce soit, souviens-toi que c'est une sainte rencontre. Comme tu le vois, ainsi tu te verras toi-même. Comme tu le traites, ainsi tu te traiteras. Ce que tu penses de lui, tu le penseras de toi-même. N'oublie jamais cela, car c'est en lui que tu te trouveras ou te perdras. Chaque fois que deux fils de Dieu se rencontrent, une nouvelle chance de salut leur est donnée. Ne quitte jamais une personne sans lui avoir donné le salut et sans toi-même l'avoir reçu. Car je suis toujours là avec toi, en mémoire de toi. ».
Un cours en miracles

 

 

19/04/08 : S'il ne nous restait que quelques minutes à vivre, nous nous attarderions à l'essentiel. Il n'y aurait plus de recherche, il n'y aurait que l'acceptation de ce qui est. Nous n'aurions plus le temps de devenir quelqu'un de mieux. Nous ne pourrions qu'être avec soi en restant convergents au point zéro. Au centre de la convergence au point zéro, tout devient acceptable : l'anxiété anticipatoire, la confusion, la distraction et le désir autant que la paix, l'amour et la joie. En refusant de les dissiper aux quatre vents en périphérie de notre être et en leur permettant de nourrir la convergence vers soi au point zéro, nous pourrons demeurer présents à tout ce qui est, sans aucune autre direction.  Le point zéro est la porte qui nous ouvre à l'immensité du Grand Tout où nous avons une identité vibratoire essentielle immuable. C'est lui qui permet la coexistence dynamique de l'ombre et de la lumière et le retour vers le Coeur. Pour ces raisons, je vous invite à explorer la liberté du point zéro, l'Amour de soi et le plaisir d'être avec son Essence. 

Kishori Aird.

 

 

 

29/03/08 : « Durant cette époque, vous êtes invités et souvent mis au défi de réaliser une guérison du soi profond dans le domaine des relations. À cause de la présente venue de la nouvelle énergie, il est possible de transformer les éléments destructifs d'une relation en un flux positif, un flux d'énergie équilibré entre vous et l'autre personne. Cependant, la guérison et la transformation personnelle peuvent aussi signifier que vous allez laisser partir des relations où vous ne pouvez pas vous exprimer correctement. Cela signifie fréquemment que, même si vous aimez tendrement quelqu'un, vous aurez à lui dire au revoir, parce que votre chemin intérieur personnel vous mène vers un endroit différent. Qu'il mène au renouvellement ou à la séparation dans une relation, vous êtes tous mis au défi de faire face aux problèmes les plus profonds dans ce secteur du lien personnel. »
Jeshua - par Pamela Kribbe  (les relations dans la nouvelle ère) - Jeshua.net

 

 

15/03/08 : l'alchimie intérieure est plus complexe que ce que l'on imagine, et c'est à regret que je présente un tableau aussi difficile de l'accès à la spiritualité absolue, mais c'est le moment de favoriser l'élan solaire, dans une période particulièrement critique, et d'avouer la vérité... Si l'on oublie que toute modification, aussi bien de l'image de soi, que de l'approche des choses, ou bien d'un changement de paradigme sur l'existence, interfère avec tout le reste, les progrès conscients peuvent se limiter aux seuls secteurs investis par l'effort, sans créer de véritable disposition d'ensemble spirituelle.

Le cas est fréquent chez de nombreux ésotéristes qui ne travaillent que sur une vision transcendantale du réel, sans l'appliquer à leur animus et à leur anima, sans deviner que troquer la carte insipide de leur culture contre l'itinéraire de la politique divine, implique une consécration à tous les niveaux. Ou bien encore, de nombreuses personnes sont capables d'ajuster leur comportement à une intuition d'un Bien fondamental, à découvrir alors qu'il est encore caché, mais n'étendent pas leur transformation à un accueil inconditionnel de la vastitude, qui seul donne le recul nécessaire sur les événements et la trace de l'ego. D'autres enfin ne parviennent pas à changer d'époque, et s'imaginent encore que le mouvement du cœur est nécessaire et suffisant pour percer tous les voiles, «atteindre» des plans de conscience supérieurs, ce qui paraît peu probable sans une descente en soi-même, qui n'a rien d'idéal, ni dans sa conception ni dans sa pratique, puisqu'elle confronte au lieu de projeter en avant.
Natarajan

Partager cet article

Repost 0
Published by Christalain - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article

commentaires