Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES - accueil: cliquez ci-dessous
  • AXIALMEDIA - UN COURS EN MIRACLES -  accueil: cliquez ci-dessous
  • : l'éveil spirituel sous l'angle non-duel d'un Cours en miracles. DATE DE CREATION: 01/01/07 ________________________ contact: christalain.1000@wanadoo.fr ________________________ Ecrivez-moi pour tout commentaire, suggestion, encouragement. merci.
  • Contact

Un cours en miracles


Vous pouvez rejoindre la  famille  du "COURS EN MIRACLES" (et de la non-dualité authentique) en me contactant directement pour des rencontres "réelles dans l'illusion" , notamment dans la région "Ain, jura, Rhône, Haute-savoie". Consultez l'annuaire
A bientot !  
Christalain

 

 

 Cliquez sur la photo :


"La connaisance qui illumine ne te rend pas seulement libre, elle te montre aussi clairement que tu es libre" . UCEM

 

Bienvenue sur Axialmedia, blog dédié à l'exploration de la conscience, à la connaissance de "Soi". Une approche holistique à travers des articles, des partages à la fois personnels et collectifs. Un peu d'analyse, un peu de poésie, un peu de littérature, un peu de philosophie, un peu de psychologie, beaucoup de métaphysique...  un peu de tout ce qui peut favoriser le rappel de notre véritable nature. Présentation générale du blog ici. Mais Axialmédia, c'est surtout une approche de l'éveil  dans l'esprit non-duel d'Un Cours en miracle: radicale et sans concessions.  A ce propos, avant la lecture de tout article en rapport direct avec le Cours en miracles, il est vivement conseillé de consulter cet article. Pour tout commentaire général, toute question particulière, ou toute suggestion, toute critique ou tout encouragement, n'hésitez pas à m'écrire.   christalain.1000@orange.fr
     
       ***             
               
" Le secret du réveil à ton immortalité, c'est la maitrise non des choses de ce monde, mais du regard que tu poses sur lui ".   Gary Renard
 

 

Archives

Mise a jour le :


1er novembre 2016   

 

* "En passant..."

 

* "Nomade in love"

 

*  "Un Cours en miracles vu par S.Sobottka"

   

 

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 09:35

Avertissement : L'article suivant, écrit par Michel Dow, « instructeur supramental » (selon ses termes) ne manque pas d'intérêt. Cependant, la terminologie employée peut être déroutante, voir même fausser parfois la compréhension, en fonction de ce que nous projetons sur les mots.  On peut se douter de ce que peut signifier « Mutant » (être humain en processus d'éveil ?). Je suppose également que le « couple planétaire » est un couple humain « ordinaire », non impliqué dans une démarche d'éveil, contrairement au couple « cosmique » (couple sacré ?).


Ou je reste perplexe, c'est sur la notion d'éther, qui ne semble pas correspondre à l'idée que je m'en faisais jusqu'à lors (corps subtil intermédiaire entre le corps physique et le corps astral).
Michel Dow semble l'employer ici dans un autre sens (métamatière?, substance causale ?) . Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas à commenter en fin d'article.
Ceci étant précisé, ce texte contient pas mal d'idées intéressantes qui ne sont pas sans rappeler le concept de « Flammes Jumelles », mais expurgées de ses miasmes « new-âgeux » (et nuageux!), et de ses relents romantico-sentimentaux,  finalement, bien humains...trop humains...

Christalain.



 LE BUT DU COUPLE POUR LE MUTANT

 

Le couple doit être créé par l'esprit de l'homme et l'esprit de la femme, de là la différence entre le couple planétaire et le couple cosmique.

 

Le but du couple est de s'éduquer pour l'éther. Le but dans l'intégration d'une conscience de l'éther, c'est que l'esprit permet à ce que l'homme ou la femme puisse trouver un partenaire sur la Terre qui répondra à l'intelligence de son coeur, de son amour réel et d'une vie créative à deux. Le couple ancien est basé sur la psychologie de l'âme, la spiritualité de l'âme, l'émotion de l'âme et les désirs égoïques charnels des deux partenaires.

Le couple de mutants est un couple qui se crée et se vit dès le début pour des raisons vibratoires. Ce couple n'appartient pas aux ego, mais plutôt au devenir d'un autre temps, d'un nouveau temps, non pas un avenir, mais un devenir qui se créera d'esprit à esprit.

L'homme ancien cherche à tout prix une vie de couple pour avoir l'air normal. Dans cette vie de couple, il vit l'impression d'être évolué et d'avoir finalisé quelque chose qu'on appelle la solitude de l'âme seule. L'âme veut trouver son âme soeur dans un caractère psychologique et non dans l'esprit.

Le mutant n'est pas inquiet d'être seul dans l'âme puisqu'il a sa demeure dans l'esprit. Donc vivre à deux dans le cadre d'une vie de couple qui vit ensemble, et non pas qui se fréquente et vit séparément, deviendra un test vibratoire pour la conscience en mutation et un parfait piège pour un ego inquiet du paraître.

Nous parlons ici d'un couple, d'un homme et d'une femme qui habitent ensemble, qui vivent ensemble au quotidien et non pas d'une simple fréquentation, car dans la fréquentation il n'y a pas de couple mais que l'illusion d'un couple qui n'a pas encore pris racine.

Le couple de mutants est en devenir, il n'a pas d'avenir, mais il a un devenir, c'est-à-dire qu'il a une évolution dans le temps, il a une transformation à faire dans le temps, il a un rendement dans le temps, il a tout son temps, il n'est pas contrôlé par le destin ou par l'avenir, mais bien en relation continuelle de construction de par les deux esprits qui donnent une intelligence aux deux mutants. Donc la vie de couple du mutant a un devenir qui se construit à partir de la qualité consciente, intelligente des partenaires contre les pièges de l'astral planétaire.

L'astral planétaire qui constitue le couple dans l'involution est entièrement karmique, car la construction du double, la vie de l'éther, la science de l'esprit n'en font pas partie. Le couple de mutants est un habitat double contre les rouages des infâmes de l'astral, des entités de l'astral, des mémoires karmiques de l'astral qui polarisent le mental et l'émotion.

Le couple de mutants est un couple seul. Il n'a pas de fréquentation comme telle avec d'autres couples planétaires, pour la simple raison qu'il n'en n'a pas besoin. L'évolution de leur conscience, le rapport étroit avec leur propre intégration individuelle est suffisant. Ils sont ensemble pour finaliser une vie planétaire et non pas pour en créer une comme telle.

Le couple de mutants est déjà averti des rouages astraux, il se construit à travers l'expérience de la souffrance rendue totalement psychique, une souffrance où ensemble ils voient avec les yeux de leur esprit les assauts et les insultes du monde de la pensée astrale qui traverse leur mental, leur subjectivité, leur personnalité, leur émotion et ainsi ces mutants deviennent des survivants qui entrent de plus en plus dans l'éther de leur double cosmique.

Donc, dans l'impossibilité que ce couple puisse être créé sur la Terre à partir de la conscience de l'éther de la femme et de l'homme, dès le tout départ, dès le premier instant, un couple laboratoire, un couple expérimental, un couple polarisé deviendra effectif, c'est-à-dire ce couple deviendra la durée, la capacité, la contenance, le poids de leur propre expérience. Voilà pourquoi l'astral dans l'être humain est fait de sorte à ce que le couple brise souvent ou qu'il devienne entièrement psychologique et planétaire, sans évolution réelle.

Dans une évolution réelle, l'intelligence de la femme ou de l'homme reconnaît, par amour et par volonté, la souffrance psychique dans l'autre. Et pour reconnaître la souffrance psychique dans l'autre, ce couple a été profondément transmuté par les Ajusteurs de pensée...

Une vie de couple pour un mutant, pour celui ou celle qui vit seul, ne presse pas du tout. Le mutant sait attendre car il ne veut pas vivre une relation basée sur des désirs égoïques. Donc, en temps et lieu un partenaire lui sera présenté et ce partenaire aura déjà conscience suffisante de l'évolution réelle dans l'éther de la Terre et non simplement d'une évolution planétaire sur la Terre.


L'homme réel, la femme réelle doivent être parfaitement bien capables dans leur intelligence, dans leur volonté et dans leur savoir de supporter le temps de leur propre esprit. Le mutant doit supporter le temps au niveau d'une conscience de l'éther et ne pas souffrir psychologiquement du besoin de vivre une vie de couple planétaire afin de se sentir quelqu'un ou quelque chose pour l'autre qui subit la même loi astrale dans le couple.

La vie planétaire ne sait que répondre aux désirs égoïques de chacun et souvent la conscience la plus élevée en vibration finira par s'appauvrir éventuellement pour toutes sortes de raisons, toutes sortes de motifs psychologiques, tels que la dualité et la polarité entre le karma d'amour pour la femme et le karma du travail pour l'homme.

Cette vie de couple planétaire n'a pas de sens réel pour le mutant et il s'en tient loin. Il sait la différence entre le temps planétaire de l'âme et le corps de désirs par opposition à la vie intelligente du temps de l'éther. Donc le couple effectivement est très important au niveau de la conscience de l'éther. Nous parlons vraiment d'un couple conscient ici, un couple conscient des lois occultes de l'astral.

L'homme et la femme qui construiront un couple demain devront être suffisamment affranchis des rouages de leur âme, de la domination subtile et psychologique des entités qui traversent la pensée subjective et ainsi de suite, sinon ce couple ne vaut pas la peine d'être vécu au niveau de l'esprit.

Si le couple de mutants n'est pas créé dans l'éther, il deviendra une expérience astrale où les deux personnes éventuellement perdront un peu de leur esprit, de leur intelligence, pour arriver finalement à une séparation, à une rupture, ou à un calvaire psychologique de vie. Le couple doit être créé par l'esprit de l'homme et l'esprit de la femme, de là la différence entre le couple planétaire et le couple cosmique.

La vie de couple des mutants ne sera pas facile, car le strict nécessaire leur sera donné pour un long moment afin qu'ils développent la volonté et l'intelligence. L'Ajusteur de pensée n'a aucun avantage à rendre la vie du couple mutant simple et facile, bien au contraire.

Le point de rencontre dans la vie du mutant n'est pas simplement ses besoins à lui, mais la continuité de la fusion avec son propre esprit, puisque la création de l'homme réel n'est pas encore achevée, puisque l'homme a encore de la difficulté à bien reconnaître la présence de son esprit.

Il est évident qu'au tout départ, la vie de couple du mutant doit se créer entre deux mutants. Et si l'ego ne sait pas attendre, c'est qu'il est prisonnier du temps, et s'il est prisonnier du temps, il n'est pas encore un mutant réel dans l'esprit. Les sentiments que l'homme et la femme ont pour leurs désirs leur font souvent perdre le but réel de leur vie sur Terre dans cette vie.

Le but du couple pour le mutant est l'intégration de l'esprit, individuellement parlant. Ce couple devient lumière, et ensemble, plutôt que seul, ils deviendront des survivants de fin cycle. Le couple c'est gros, c'est grand, c'est cosmique, et ce couple se crée avec le temps de l'intégration de l'esprit. Une fois l'esprit libéré dans l'expérience du couple, seule la conscience demeure, l'énergie demeure, la lumière demeure, le reste n'est plus important.

Beaucoup de personnes spirituelles ou intellectuelles croient et pensent que leur couple est cosmique. C'est à l'homme de voir avec les yeux de son esprit et non avec les yeux de son ego, de son intellect ou avec des yeux colorés par sa vanité spirituelle. Il y a tellement de choses nouvelles à apporter sur le couple réel du mutant, car le but ultime du couple pour le mutant, pour les mutants, n'a rien à voir avec le couple psychologique, le couple traditionnel, le couple moderne, le couple spirituel, c'est tout un autre univers à découvrir.

La mutation se fait individuellement, mais le but du couple nouveau est de sortir leur esprit retenu prisonnier des mains de l'astral mental et émotif et planétaire qui conditionne parfaitement le couple ancien, le couple laboratoire, le couple psychologique dans leurs désirs planétaires qui n'est nul autre que le plan de vie de l'âme qui les unit ensemble et non la vie et l'évolution dans l'esprit. Mais le couple ancien ne peut voir la différence.

Le temps de l'éther n'est pas relié au temps planétaire. Dans la vie planétaire le temps est vécu psychologiquement par les deux ego qui forment le couple. Donc l'homme a des désirs et la femme a des désirs, mais ces désirs ne sont pas réels, ils ne sont que normaux, culturels, historiques, formels et psychologiquement intellectuels et émotifs. Voilà ce qu'est le temps planétaire, le temps de l'âme, le temps où les ego vivent la polarité tant bien que mal de leur plan de vie de l'âme qui les amène ensemble pour des expériences karmiques.

Seul l'homme mutant, seule la femme mutante peuvent percevoir vibratoirement ce qui est dit ici, tandis que l'homme psychologique, la femme trop sensible psychologiquement ne pourront percevoir le but fondamental du couple en mutation.

Plus le temps de la fin avance, ce temps déjà marqué, plus l'individualité du mutant prend de la place dans sa vie, et de moins en moins de place dans la vie sociale, culturelle, mondaine, historique, spirituelle, communautaire et ainsi de suite. L'homme conscient comme la femme consciente n'ont besoin que de la relation avec leur propre esprit, et étant dans leur propre esprit et non dans la chair de leurs désirs à satisfaire, le contact se fera, le courant passera et le point de rencontre se fera dans son temps.

Le couple du mutant est initiatique. Être un mutant, c'est déjà initiatique dès le départ et cette personne conscientisée n'a pas de temps à perdre dans son développement personnel à s'illusionner qu'une vie planétaire conduira à une vie cosmique, qu'un couple psychologique ou spirituel conduira à un couple cosmique, ceci est une profonde illusion.

Pour que le couple éthérique puisse être percevable, il faut que le couple planétaire ait déjà perdu toutes ses illusions psychologiques et spirituelles, bonnes ou mauvaises. Le couple planétaire se rencontre dans la chair et dans les désirs égoïques reliés au plan karmique des deux âmes qui les soudent ensemble vers l'expérience, d'où cet accouplement est astral dès le départ, car leur émotivité bloque l'intelligence de leur mental et le mental perd de l'énergie à cause de la charge émotive qui colore dans les premiers temps cette illusion d'être en amour et d'être heureux, jusqu'au moment où la réalité fera surface.

Les couples anciens ne peuvent presque plus se séparer, car le subconscient et l'âme les retiennent attachés à la mémoire de leurs souvenirs heureux et positifs. Combien de femmes et d'hommes souffrent de plus en plus dans leur couple. La créativité sociale, les fausses carrières professionnelles, les activités familiales, les activités sportives, le besoin de donner à leurs enfants ce qu'ils n'ont pas eu, et combien d'autres aspects psychologiques démontrent très bien un couple prisonnier dans les rouages psychiques de sa propre inconscience qu'il transmettra comme héritage à leurs semblables et à leur ressemblance dans la collectivité.

Le couple réel est en train de marquer son passage sur la Terre, et ce passage n'a rien à voir avec le bon caractère ou le bon tempérament, ou encore la belle âme de l'ego ancien.

Être mutant, c'est de bien savoir que l'énergie de la pensée subjective est irréelle. Dès lors, le mutant ne prend plus plaisir à jaser subjectivement de la pensée intellectualisée d'une subjectivité qui rend la personne qui jase tellement propriétaire de l'événement, et lorsque l'ego devient tellement propriétaire de l'événement, il n'y a plus de place pour la parole.

Le couple en mutation n'est pas social dans le sens qu'il ne crée pas de lien avec le couple ancien. Autant il y a un monde qui sépare l'homme nouveau, puis le mutant, puis le survivant, autant il y a une emprise qui psychologiquement retient l'homme ancien dans sa prison et dans ses vieilles formes psychologiques de survie planétaire.

Le couple nouveau sera le sceau de la création des deux esprits qui construisent ensemble une action de vie planétaire, transitoire vers une vie libre des infâmes qui dominent les sous-plans de la vie matérielle, une vie où se retrouvent tous les couples planétaires inconsciemment.

Le mutant n'est pas bousculé par le temps planétaire à prendre possession d'un couple, un couple qui ne conduit nulle part, un couple qui subira la domination astrale dans les trois mondes inférieurs.
La femme souffre karmiquement du phénomène de l'amour et elle croit que le couple planétaire va résoudre sa souffrance morale et psychologique. Quelle illusion astrale !

L'astral est chef dans le couple ancien. L'homme et la femme y travaillent toute leur vie et toute leur vie passera sans qu'aucun d'entre eux ne réalise qu'ils auront vécu toute leur vie en essayant de toutes les manières de la rendre heureuse, évoluée et satisfaisante, sans pour autant réaliser pour qui ils ont travaillé en réalité. Tout est perçu psychologiquement et spirituellement, et tout ce qui est perçu n'est que l'apparence sensorielle, émotive et intellectuelle du jeu des formes qui constitue leur union de couple psychologique.


Michel DOW - http://www.micheldow.ca

Partager cet article

Repost 0

commentaires